Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Environnement / Le ministre Aka Aouélé participe à un planting d'arbres à Gbémazo

Le Ministre Aka Aouélé au planting de Gbémazo Le Ministre Aka Aouélé au planting de Gbémazo

Le ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, Aka Aouélé, a pris part à un planting d’arbres le 4 août 2019 à Gbémazo dans la sous-préfecture de Worofla.

C'était dans le cadre des "Journées de Communication et de Sensibilisation sur la Vaccination, l’Hygiène et la Santé Maternelle et Infantile" organisées par la mutuelle "Actions pour le Développement de Gbémazo".

Ce sont au total 600 plants de teck qui ont été plantés, non seulement à Gbémazo, mais aussi dans les villages voisins de Karaba et de Kondogo. L'activité a vu la participation des notables, des cadres et des élèves. 

« Un planting d'arbres pour reboiser le couvert forestier et embellir les villages est une excellente initiative. Cela participe du développement », a dit le ministre Aouélé.

Selon le Président de la mutuelle, le Colonel de Police Ibrahim-Mékafing Sanogo, « Un environnement vert, avec des plantes et des arbres, participe de la qualité de la vie et de la bonne santé des populations ». 

« Nous ambitionnons de faire de Gbémazo une Cité Verte sur les cinq prochaines années », a-t-il ajouté. 

La cérémonie a vu la collaboration de la Société pour le Développement des Forêts (SODEFOR) qui a fourni les plants.

 

Les Journées qui ont eu lieu du 4 au 6 août avaient pour objectif de contribuer au changement de comportement, pour l’adoption de bonnes pratiques en matière de santé publique.

Source : CICG

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut