Ebola déclarée "urgence" sanitaire mondiale par l'OMS    Militaires et chefs de la contestation s'entendent sur un accord au Soudan    Mort de Johnny Clegg, symbole de la lutte anti-apartheid    Le patient atteint d'Ebola à Goma, en RD Congo, est décédé    La faim continue de progresser dans le monde    Pour le chef de la diplomatie malienne, "la principale menace est la menace terroriste"    L'ex-président Jacob Zuma prié de s'expliquer devant une commission anticorruption    Un premier cas d'Ebola confirmé à Goma en RD Congo    CAN-2019 : les Lions du Sénégal défiés par la Tunisie en demi-finale    Khartoum, Madani, Port-Soudan... rendent hommage aux manifestants tués    En Somalie, le bilan de l’attaque d'un hôtel de Kismayo s'alourdit    En Somalie, les Shebab revendiquent une attaque contre un hôtel de la côte    Nouveau vendredi de mobilisation en Algérie, à l'heure du vide constitutionnel    L’Érythrée ou l'intimidation sans frontières    Mariam, esclave sexuelle : "Son bourreau libyen ne risque rien"

16 ans après sa mort / Dr yayé Dion Robert fait des révélations sur le prophète Kacou Sévérin.

rév  Dr Yayé Dion Robert, président fondateur de l’Eglise Protestante Baptiste œuvres et mission Internationale (Epbomi) rév Dr Yayé Dion Robert, président fondateur de l’Eglise Protestante Baptiste œuvres et mission Internationale (Epbomi)

Plus de 550 pasteurs de l’Eglise Protestante Baptiste Œuvres et Mission Internationale (Epbomi) venus  des quatre coins du monde (Abidjan et villes de l’intérieur, Cameroun, Gambie, Sénégal, Burkina Faso, Tchad,  Bénin, Guinée , grande- Bretagne, Italie, France , New Jersey , Canada..) se sont retrouvés du 14 au 17 février 2017,  au siège de ladite église sis à Yopougon.  Organisé par  le ministère de l’enseignement biblique, ce séminaire, la 35ème du genre depuis la naissance de l’Eglise en 1975, avait pour thème principal « Mais toi, remplis bien ton ministère. » Six orateurs, pasteurs et laïcs, ont instruit les participants. Selon le Pasteur Jean Jacques Piekoura du ministère chargé des médias, la formation étant continue, il est bon de recycler les pasteurs aux fins de les adapter à la nouvelle vision de l’église. Au terme de ce traditionnel séminaire,  s’en est suivie  l’Assemblée Générale annuelle de l’église au cours de laquelle le révérend pasteur  Dr Yayé Dion Robert a présenté le bilan 2015-2016. Profitant de cette occasion, il a fait une révélation de taille sur la mort du prophète Kacou Sévérin, 16 ans après. En prodiguant de sages conseils aux pasteurs, le Dr Dion Robert a rappelé quelques  ‘‘erreurs’’ du prophète Kacou Sévérin. « C’est dans mon église située à sa création à Yopougon gare qu’il a fait ses premiers pas », a indiqué l’homme de Dieu. Mais il a fini par nous quitter pour créer son ministère pour ensuite  se proclamer prophète, explique le révérend. « Je lui donnais des conseils quand l’occasion se présentait afin d’être humble et  cesser certaines pratiques. Mais il ne m’a pas suivi », a dit le Dr Dion Robert. Il  s’est alors adressé à l’assemblée en ces termes «  Certains hommes de Dieu font des choses horribles comme l’imposition par les pieds ou encore avec des huiles etc. ce n’est pas bon. Il fait alors cette révélation sur le prophète Kacou Sévérin : « Lors d’une tournée en France, Kacou Sévérin, en prêchant,  a annoncé que si un pasteur meurt jeune, c’est qu’il est maudit ». Sachant bien que Jésus  lui-même est mort jeune. Quelques jours après, il revient en Côte d’Ivoire et fait un grave accident de la route où il perd la vie. Il meurt donc jeune. Voyez-vous ça ? » En revenant sur ces faits douloureux, le Rév Dr Dion Robert  voulait demander  aux pasteurs de son église d’adopter un comportement exemplaire et d’accepter la formation. Il faut noter que le Prophète Kacou Sévérin fut le président de l’église Foursquare de Côte d’Ivoire.  Le vendredi13         avril 2001 à 15 heures, il fut victime d'un accident de la circulation au cours duquel il perdit la vie.  Il avait 33 ans. Le prêtre vaudou Atayi Codjo Armand, dans l’affaire Béhanzin, a fait les révélations suivantes à son sujet : Initié en Egypte, Lavé deux fois en Egypte puis en Côte-d’Ivoire au vaudou, il a pratiqué la sorcellerie avec un groupe de féticheurs et ne manquait jamais les réunions nocturnes en sorcellerie. Les autres pasteurs-sorciers ont causé mystiquement son accident mortel de voiture à cause de sa méchanceté manifeste lors de leurs réunions nocturnes de sorcellerie. Il était mystiquement invincible aux balles et armes blanches. Il avait un pouvoir de divination (consultation dans le sable).

Plus de 550 Pasteurs formés

 

 L’Eglise Protestante Baptiste œuvre et Mission  internationale  (EPBOMI), fait de la formation une priorité.  C’est dans ce cadre que plus de 550 pasteurs venus  des quatre coins du monde (Abidjan et villes de l’intérieur, Cameroun, Gambie, Sénégal, Burkina Faso, Tchad,  Bénin, Guinée , grande- Bretagne, Italie, France , New Jersey , Canada..) se sont retrouvés au siège de ladite église sis à Yopougon Toits rouges.  Organisé par  le ministère de l’enseignement biblique, ce séminaire, la 35ème du genre depuis la naissance de l’Eglise en 1975, avait pour thème principal « Mais toi, remplis bien ton ministère. » Six orateurs, pasteurs et laïcs ont instruit les participants sur plusieurs sous thèmes dont les enjeux  économiques. Selon le Pasteur Jean Jacques Piekoura du ministère chargé des médias, la formation étant continue, il est bon de recycler les pasteurs aux fins de les adapter à la nouvelle vision de l’église.

 

Nina Coulibaly et Affia Marie

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut