Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir    Crise économique au Nigeria : Bola Tinubu défend ses réformes    Au Nigeria, une insécurité quotidienne et un regain d'activité du groupe État islamique    La musique au Cap-Vert : quand l'art devient un enjeu national    À Gaza ou au Soudan, l'ONU dénonce des "niveaux extrêmes" de violences contre les enfants    La Cour pénale internationale "extrêmement" préoccupée par la situation au Darfour    Le Sénégal fait son entrée dans le cercle des producteurs de pétrole    Soudan : fermeture du dernier hôpital d'El-Fasher au Darfour    Au Somaliland, bousculer les traditions à travers le basket : à la rencontre des filles de Hargeisa    Au Cameroun, Samuel Eto'o repart au clash avec le ministère des sports    Nouvelle attaque imputée aux paramilitaires FSR au Soudan    Cris de détresse d'une centaine de migrants sénégalais bloqués au Niger    Nouvelle montée de tension entre le Niger et le Bénin : 5 nigériens arrêtés à Sèmè-Kpodji    RD Congo : 53 accusés de "tentative de coup d'État" encourent la peine de mort    Égypte : hausse de 300% du pain subventionné    RD Congo : ouverture du procès de la "tentative de coup d'État"    Des inégalités à réduire dans la santé de la population mondiale    Attaque meurtrière au Soudan, l'ANC perd sa majorité absolue, opération Torch : l'hebdo Afrique    Au Soudan, le chef de l'ONU "condamne fermement" une attaque meurtrière de paramilitaires    "Opération Torch" en 1942 au Maroc et en Algérie : l'autre Débarquement    Cellou Dalein Diallo : la junte veut "rester au pouvoir" en Guinée    Bénin : sept soldats tués lors d'une attaque dans le nord du pays    Sergueï Lavrov poursuit sa tournée africaine en République du Congo    Au Congo, Sergueï Lavrov accuse l'Occident du chaos libyen    Neuf pays africains parmi les dix crises de déplacés "les plus négligées" en 2023    Le Nigeria paralysé par une grève générale pour une hausse du salaire minimum

Journée internationale de destruction des armes à feu/ La ComNat-ALPC commémore l'événement par une opération de destruction d'armes à Akouédo

Journée internationale de destruction des armes à feu/ La ComNat-ALPC commémore l'événement par une opération de destruction d'armes à Akouédo

S’inscrivant dans la dynamique de la Journée internationale de destruction des armes à feu, la Commission Nationale de lutte contre la Prolifération et la Circulation illicite des Armes Légères et de Petit Calibre (ComNat-ALPC) a procédé à une opération de destruction d’armes au 1er Bataillon d’Infanterie d’Akouédo.

La Journée internationale de destruction des armes, célébrée le 09 juillet 2019, rappelle les dangers que constituent la mauvaise gestion des stocks d’armes à feu et la circulation non contrôlée de ces armes au sein des communautés. Lorsqu’elles tombent entre de mauvaises mains, les armes causent d’innombrables souffrances humaines.

Les armes à feu tuent plus d'un demi-million de personnes chaque année, selon les Nations-Unies, qui rappelle la nécessité de contrôler et réguler la circulation des armes légères et de petit calibre, notamment par la destruction des armes illégales saisies par les forces de l’ordre ou encore des armes obsolètes.

Ainsi, depuis 2012, la ComNat-ALPC, conformément à ses missions et avec l’appui financier et matériel de ses partenaires nationaux et internationaux, a collecté près de 15 000 armements, rien que par le dialogue et la sensibilisation, marqué plus de 42 000 armes des Forces, réhabilité un grand nombre de sites de stockage d’armes et munitions et détruit plus de 19 000 armes obsolètes, saisies ou confisquées lors des opérations de collectes d’armes et munitions.

Il est à noter que la ComNat-ALPC a opté pour la destruction des armes à la découpe dont la fiabilité est certaine et non polluante. Cette découpeuse mobile, dotée d’un moteur à essence, munie d’un système de vérins double, peut détruire 500 armes par jour.

Les armes de poing, tels les pistolets, sont découpées en trois parties, tandis que les armes longues, tels les fusils, sont découpées en quatre parties. La machine les découpe dans leurs parties essentielles de sorte qu’elles ne puissent être réutilisées. Les restes métalliques de ces armes, qui sont, après découpe, entreposés dans une boite de récupération, sont recyclés et peuvent servir à la fabrication d’objets d’art ou à la refonte.

Créée par Décret n°2009-154 du 30 avril 2009, conformément aux dispositions de la Convention de la CEDEAO sur les Armes Légères et de Petit Calibre, la ComNat-ALPC a pour mission d’assister le Gouvernement dans la conception et la mise en œuvre de sa politique nationale de lutte contre la prolifération, la circulation illicite et l’usage abusif des armes légères et de petit calibre (ALPC).

 Département Communication et Sensibilisation 

ComNat-ALPC de Côte d’Ivoire

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx