Présidentielle en Tunisie : "Kais Saied a séduit par sa candidature anti-système"    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed et Nabil Karoui s'affronteront bien au second tour    Au Soudan, Jean-Yves Le Drian plaide pour le retrait du pays de la liste noire américaine    Présidentielle tunisienne : vers un duel Saïed - Karoui au deuxième tour    CPI : Fatou Bensouda fait appel de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé    L'analyse de notre correspondante à Rabat, Théa Ollivier    Présidentielle en Tunisie : le grand chamboulement ?    Reprise du procès de la journaliste jugée au Maroc pour "avortement illégal"    FR NW GRAB LA HAYE STEPHANIE MAUPAS JT18H30    La tenue de la présidentielle en Algérie pourrait "radicaliser la mobilisation"    La procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed confirme son avance, la deuxième place indécise    Zimbabwe : Robert Mugabe sera enterré avec les héros de la Nation    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed, un candidat conservateur qui revendique son indépendance    Présidentielle tunisienne : un universitaire et un publicitaire emprisonné assurent être au second tour

Région des grands ponts / Cohésion sociale Un cadre du Rhdp appelle à la contribution des leaders religieux

Dr Hyacinthe Metch Mel en compagnie de la communauté musulmane. Dr Hyacinthe Metch Mel en compagnie de la communauté musulmane.

Cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, (Rhdp) Dr Hyacinthe Metch Mel a affiché sa volonté de contribuer à la préservation de la paix et de la cohésion sociale dans la région des grands ponts. Natif de Dabou et ancien tête de liste Rhdp à l’élection municipale de ladite commune, il multiplie des rencontres de sensibilisation des populations, surtout des leaders religieux. Ainsi après les chefs de communautés musulmanes avec qui il a échangé lors de la fête de Ramadan, le mardi 4 juin dernier, Dr Hyacinthe Metch Mel a également demandé aux chefs des communautés chrétiennes de continuer à jouer leur participation pour que la sérénité règne toujours dans les départements de Dabou, Grand Lahou et de Jacqueville qui composent la région. En effet, au quartier Wrood, dans la commune de Dabou où s’est déroulée la prière de la fête de Ramadan, le radiologue à l’hôpital général de Koumassi a invité l’iman Sanogo, principal de la mosquée Mamourou a gardé le cap sur les conseils de paix et de vivre ensemble qu’il prêche à chacune de ses sorties. « Depuis six ans chaque ramadan je suis avec vous mes parents de la communauté musulmane. Je fais désormais partie de la famille. Même sans invitation, je serai avec vous pour apporter ma modeste contribution », a-t-il relevé. Parce que selon lui« seul la paix, la réconciliation vraie et la cohésion sociale peuvent apporter le développement et le bien-être social ». Aux leaders religieux chrétiens qu’il a reçus dimanche dernier, dans le village de Pass, village situé à 4 kilomètres de la ville de Dabou, Dr Hyacinthe Metch Mel a réitéré le même message. « Il nous faut créer un nouveau type de jeunes qui ne veut que l’intérêt de la commune, du département, de la région et du pays. Parce que le concept de l’ivoirien nouveau tel que voulu par le président Alassane Ouattara ne doit pas être un simple slogan », a-t-il soutenu. Ces invitations ont été bien accueillies par ses interlocuteurs qui ont promis relayer le message dans leurs mosquées, paroisses et temples. J. César Légende : Dr Hyacinthe Metch Mel en compagnie de la communauté musulmane.

J.C

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut