Présidentielle en Tunisie : "Kais Saied a séduit par sa candidature anti-système"    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed et Nabil Karoui s'affronteront bien au second tour    Au Soudan, Jean-Yves Le Drian plaide pour le retrait du pays de la liste noire américaine    Présidentielle tunisienne : vers un duel Saïed - Karoui au deuxième tour    CPI : Fatou Bensouda fait appel de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé    L'analyse de notre correspondante à Rabat, Théa Ollivier    Présidentielle en Tunisie : le grand chamboulement ?    Reprise du procès de la journaliste jugée au Maroc pour "avortement illégal"    FR NW GRAB LA HAYE STEPHANIE MAUPAS JT18H30    La tenue de la présidentielle en Algérie pourrait "radicaliser la mobilisation"    La procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed confirme son avance, la deuxième place indécise    Zimbabwe : Robert Mugabe sera enterré avec les héros de la Nation    Présidentielle tunisienne : Kais Saïed, un candidat conservateur qui revendique son indépendance    Présidentielle tunisienne : un universitaire et un publicitaire emprisonné assurent être au second tour

Côte d’Ivoire-Après Alassane Ouattara, échange fructueux entre le ministre Sidiki Diakité et son homologue Français Christophe Castaner

Côte d’Ivoire-Après Alassane Ouattara, échange fructueux entre le ministre Sidiki Diakité et son homologue Français Christophe Castaner

Le ministre français de l’intérieur, Christophe Castaner est arrivé à Abidjan, le dimanche 19 Mai 2019, pour une visite de travail et d’amitié de 48 heures. Après un entretien avec le président de la république Alassane Ouattara, ce même dimanche, l’émissaire du Président français Emmanuel Macron, a été reçu ce lundi 20 Mai par son homologue ivoirien Sidiki Diakité. Au sortir de la rencontre et répondant aux questions des journalistes, M. Christophe Castaner a d’abord remercié le ministre Sidiki Diakité pour son accueil. Avant de dire qu’ils ont abordé les sujets de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Ainsi que les projets que porte la Côte d’Ivoire pour le développement ; la constitution des frontières et le renforcement de celles-ci. Aussi, a-t-il ajouté, les questions migratoires ont été abordées. Parce ce que selon lui il existe une longue tradition et ces échanges sont réguliers, courants et importants pour la France et pour la Côte d’Ivoire. Et de poursuivre qu’il y a aussi des situations de migration irrégulière. Ils ont touché les sujets de lutte contre le terrorisme, d’échanges de renseignements, de méthode et de partenariat franc, car il s’agit d’un combat qui doit être mené tous les jours partout dans le monde. Un engagement commun a été pris entre les deux pays a fait savoir le ministre français de l’intérieur sur le sujet des enlèvements eu égard à la jeune française enlevée la semaine dernière. Sur ce sujet, M. Castaner a répondu favorablement à la demande du ministre Sidiki Diakité de doter la Côte d’Ivoire des meilleurs moyens en matière de formation, de technique et aussi de matériel afin de lutter contre ce fléau. Concernant la migration irrégulière, le ministre Français de l’intérieur et son homologue ivoirien ont planché sur le cas des mineurs non accompagnés qui généralement sont entre les mains des passeurs et se retrouvent dans les pays étrangers comme la France dans des situations désespérées, dans des conditions humaines inacceptables. Alors les deux hommes ont accentué leur échange sur ce sujet pour lutter activement contre les filières de passeurs qui ne font qu’exploiter la misère humaine et qui font rêver des choses qui en réalité n’existent pas, a déploré M. Castaner. Prenant la parole, le ministre Sidiki Diakité s’est honoré de la visite de son homologue qui a consacré à la Côte d’Ivoire, sa première sortie en Afrique. Selon lui, toutes les questions de sécurité intérieure ont été abordées, particulièrement celle consacrée à la migration irrégulière qui préoccupe énormément les pays Européens, mais également la Côte d‘Ivoire. Sur la question, poursuit le ministre Sidiki Diakité, les deux pays ont décidé d’intensifier leur coopération de manière à renforcer les mécanismes d’identification et de retour des ivoiriens irrégulièrement installés en France comme dans les autres pays. Il a rassuré que la France à travers son ministre de l’intérieur a promis apporter son concours pour appuyer la Côte d’Ivoire, non seulement au contrôle des frontières mais aussi à aider à mettre en place des projets pour permettre aux jeunes de rester sur place en Côte d’Ivoire. Le ministre Sidiki Diakité a expliqué que la Côte d’Ivoire a initié d’importantes actions contre les réseaux de passeurs qui ont permis l’arrestation de près de quarante (40) d’entre eux et l’interpellation de près de deux cent (200) autres et insisté sur le fait que la répression des passeurs va se poursuivre. Après cet entretien, le ministre Français de l’intérieur a procédé à la visite des locaux de l’école de police dans la commune de Cocody en compagnie du ministre Sidiki Diakité. Il s’est ensuite envolé pour le Sénégal, seconde étape de sa visite en Afrique.

Etienne Atta (In L’Héritage)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut