Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

PLAPHA HANDICAP / Les Personnes Handicapées d’Abobo unissent leurs forces

PLAPHA HANDICAP / Les Personnes Handicapées d’Abobo unissent  leurs forces

 C’est fait ! Les handicapés d’Abobo ont mis sur pied une plate-forme afin de regarder dans la même direction. C’est le jeudi 1er  novembre 2018, au cours d’une assemblée générale Constitutive et élective que la Plate - Forme des Organisations de Personnes Handicapées d'Abobo (PLAPHA HANDICAP), dont le président est Koné Yacouba a été mise sur pied. Faisant preuve de sagesse, les handicapés d’Abobo ont fait prévaloir le consensus. 16 organisations ont pris part à cette assemblée générale au cours de laquelle  les membres ont validé les statuts et règlements. Les différentes organisations ont à l’unanimité choisi Koné Yacouba qui va diriger la Plate - Forme des Organisations de Personnes Handicapées d'ABOBO (PLAPHA HANDICAP) pour les 5 années à venir. Je dis merci, pour la confiance que mes pairs m’ont accordée. « Nous allons travailler de sorte à être à la hauteur des attentes. Dans tous nos textes, nous avons toujours privilégié le consensus car il n’y a pas de petite élection. L’Ag a voulu que nous soyons au-devant. Pour nous,  le premier pari à gagner est la crédibilisation des personnes handicapées. Tout part de là, car nous sommes considérés pour beaucoup comme des sous-hommes, des gens de seconde zone. Aujourd’hui, nous revendiquons notre citoyenneté à part entière. Et c’est le mot que nous avons lancé lors de la campagne, nous ne voulons plus nous faire compter. Abobo a été une zone pilote et pour les élections présidentielles à venir, les personnes handicapées ne vont pas se laisser et nous allons changer les votes à notre faveur », a déclaré le nouveau président de PLAPHA HANDICAP. Pour lui, ce poste est une lourde responsabilité  avec des chantiers importants, comme la question de l’accessibilité de la commune. « Les gens construisent dans les communes à bâtiment comme s’il n’y avait pas de personnes handicapées. L’accès des personnes handicapées au service public. Les personnes handicapées ne peuvent pas s'épanouir dans la commune s’ils n’ont pas accès au service public (santé, cinéma, loisir…) ».   Le challenge est grand dans un Abobo qui fait peau neuve, avec son nouveau maire. Que toutes les associations adhèrent à la plateforme pour parler d’une même voix. Dans cette plateforme, toutes les associations gardent leur autonomie et nous ne faisons que coordonner les actions. A sa suite, Kambiré Aïcha et Yobouet Kouadio Wilfried ont été élus commissaires au compte. L'Assemblée a donné mandat au président Koné Yacouba  pour accompagner le Maire d'Abobo dans sa volonté de développement inclusif  de cette grande cité.

 A.M

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut