Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Stratégie de lutte contre le terrorisme / Les Forces de sécurités ivoiriennes se forment

Stratégie de lutte contre le terrorisme / Les Forces de sécurités ivoiriennes se forment

Dans le cadre des stratégies visant à combattre le terrorisme, à l’initiative du ministère de l’intérieur et de la sécurité, vingt-sept (27) éléments des Forces de sécurité, 18 des Forces de police et, 09 de la gendarmerie ivoirienne, ont pris part ce lundi 05 février 2018 au siège de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST), au programme de formation initiée sur plusieurs semaines par l’ambassade des Etats unis en Côte d’ivoire. Ce programme de formation, le 1er du genre initié à Abidjan, vise selon la chargée d’affaire de l’ambassade des Etats Unis à Abidjan, Katherine Brucker, à soutenir les efforts de l’Etat ivoirien dans sa lutte contre le terrorisme pour rendre la Cote d’ivoire plus sure pour ces concitoyens. La lutte contre le terrorisme est une priorité absolue pour la Cote d’ivoire et ses partenaires internationaux, parce que le terrorisme représente une menace pour notre sécurité, les valeurs de nos sociétés démocratiques et les droits et libertés dont jouissent les citoyens a dit TOH BI Vincent Irié, le directeur de cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité, représentant le ministre à l’ouverture de la formation. Cet appui des Etats Unis qui fait suite à une demande des autorités ivoiriennes, est à inscrire dans le cadre d’un programme d’assistance anti terrorisme mis en place au lendemain de l’attaque terroriste de Bassam du 13 mars 2016 dernier. Elle va permettre de renforcer les capacités opérationnelles des forces de sécurités ivoiriennes, notamment ceux responsables d’application de la loi et de la sécurité à travers l’expertise de formateurs américains venus du FBI (Federal Bureau of Investigation) et de la DEA (Drug Enforcement Administration).Le Ministère de l’intérieur et de la sécurité plaçant au coeur de ses préoccupations les actions visant à combattre le terrorisme, a rendu possible cette formation qui à terme, va permettre à plus de 54 professionnels ivoiriens de la sécurité, policiers et gendarmes, de développer un réseau professionnel dans le cadre de la collaboration dans la lutte contre le terrorisme, avec comme champ d’expertise, la prévention, l’identification, la détection des infractions terroristes et des formes graves de criminalité, ainsi que des enquêtes et des poursuites en la matière.La formation se tiendra en deux phases, du 05 au 21 février et du 05 mars au 21 mars 2018.

(Sercom)

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut