Burkina Faso : la junte "contrôle la situation" et appelle à cesser les violences contre la France    Le Tchad prolonge de deux ans maximum la transition vers des élections    Putsch au Burkina Faso : incidents près de l'ambassade de France, situation confuse à Ouagadougou    Nouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions    "Nos silences" : raconter les avortements clandestins en Côte d'Ivoire    Karim Khan, procureur de la CPI, applaudit la tenue en Guinée du procès du massacre du 28-Septembre    Burkina Faso : des tirs nourris entendus à Ouagadougou    Soldats ivoiriens détenus au Mali : un contentieux diplomatique qui s'enlise    Ouverture du procès de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis du Rwanda    Le procès de Félicien Kabuga à La Haye : l'attente des victimes du génocide au Rwanda    Guinée : un procès historique, 13 ans après le massacre du 28-Septembre    Génocide au Rwanda : ouverture du procès de Félicien Kabuga à La Haye    Guinée : justice pour les victimes du stade de Conakry ?    Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara devant les juges    Burkina Faso : au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque
Administrator2

Administrator2

Les matinales LONACI online.ci/ Les réseaux sociaux et fidélisation des clients0 au cœur des échange

La 3ème édition de Les  matinales LONACI online.ci, plateforme d’échanges sur les thématiques du digital a eu lieu ce vendredi 30 septembre 2022 au Mövenpick à Abidjan-Plateau. Sous la modération de  Rayana Assi, les panélistes Cheik Oumar Diarra, membre de la grande famille de la LONACI, Ahoua Touré  et Karim Ouattara  ont partagé leur expérience sur le thème : "Les réseaux sociaux et la fidélisation des clients".

Définissant les réseaux  sociaux, Ahoua Touré a indiqué que c’est  est un media qui nous permet de nous rapprocher de tout le monde et voir aussi comment  passer un message avec tout le monde.   Partant du postulat selon lequel nous avons une vie de société qui est ancienne, Diarra Cheik Oumar, directeur marketing de la Lonaci a indiqué  que les réseaux sociaux se positionnent  comme le transfert de cette vie sur le canal  digital  à travers les outils digitaux qui nous permettent d’accomplir les actes de cette vie sans forcément être physiquement les uns avec les autres. Pour Karim Ouattara,  le réseau social est une application qui peut être web qui vous permet de vous créer une communauté virtuelle  de personnes qui ont les mêmes appréhensions que vous. Et, avec les réseaux sociaux vous pouvez à toute heure poser votre requête. Ce qui permet d’améliorer la qualité de service et satisfaire le client.

Pour  donc avoir des abonnés de qualité,  il y a un certain nombre de stratégies à déployer.  Il faut avoir un objectif rédactionnel qui peut être informatif, incitatif ou éducatif. Par ailleurs,  Karim Ouattara propose d’acheter  des abonnés. Mais une chose est de recruter les clients et une autre est de les fidéliser. Pour le directeur  Marketing de la Lonaci, l’acquisition  de nouveaux clients coûtent beaucoup plus chers que les fidéliser. Raison pourquoi, il mène  ces deux actions concomitamment.

De la question du B to B,  Ahoua  Mariam propose  de donner une assurance aux clients, pour ce faire, dit-elle, je suis sur toutes les plateformes, Instagram, Snapchat  et autres.  A travers ses jeux,  la Lonaci permet à ses clients d’avoir des gains s’ils gagnent mais s’ils perdent cela permet de réaliser des œuvres sociales  pour améliorer l’environnement de vie des populations. Par aiileurs  pour Ahoua Touré, la fidélisation se fait à tout moment à travers un contact oratoire. In fine les réseaux sociaux offrent la possibilité d’avoir de la notoriété. Raison pourquoi, les entreprises doivent  les utiliser pour  accroitre leurs chiffres d’affaires.

 Patricia Lyse

 

Football féminin /De grandes innovations pour la nouvelle saison

Face à la presse mercredi 28 septembre 2022  à la salle de Conférence de la FIF sise  à Treichville, Madame  Christine  Ezoua Somah ,Présidente  de la Commission  Football  féminin  s'est prononcée sur la nouvelle  saison qui  s'ouvre vendredi  7 octobre, tout en annonçant des innovations de taille.

L'on retient donc   au cours de cette conférence de presse que depuis l'avènement du nouveau Président de la FIF  Idriss  Diallo, le football féminin n’est plus orphelin. Des Innovations de taille ont été apportées pour son repositionnement  les années à venir.

Sur le calendrier  général  des compétitions, la nouvelle  saison va se jouer avec 10 clubs à savoir  Ange Football  club, Africa Sport , Football Club  Inter d'Abidjan, Jeunesse Football  Club  de Marcory, Juventus Football  Club de Yopougon, Onze Sœurs de Gagnoa, Révélation  Foot Cocody, Stella  Club d'Adjamé, Atletico  Football  Club d'Abidjan, Académie  de  Football Alex- Nzi.

Le match d'ouverture  se jouera le vendredi 7 octobre prochain au Stade Robert Champroux de Marcory. Il y aura  un  statut de solennité  au cours de la rencontre   Football  club Inter d'Abidjan  - Atletico Football  Club d'Abidjan.: " Ce sera une rencontre festive avec des invités spéciaux dont des Ambassadeurs, des Responsables  d'entreprises pour mieux faire la promotion de ce sport »,  a- t- elle  annoncé.

Il y aura en tout 18 journées  en raison  de 5 matchs  par journée soit 90 rencontres au total en aller et retour. 3 stades ont été retenus en tenant compte de leur disponibilité  à savoir le Stade Robert  Champroux, le  complexe  Jesse Jackson  de Yopougon  et celui  d'Abobo.

Il n'est pas aussi exclu que des rencontres se disputent à l'intérieur  à la demande des clubs  concernés si d'aventure, leur  stade respecte les normes établies par  la FIF.

Entre temps, une cinquantaine de clubs frappent déjà à la porte de la division 2.Selon Alain Gouaméné, Directeur  Technique  National Adjoint, des dispositions  sont en train d'être prises pour lancer ce championnat d'ici à l'année  prochaine afin de redonner au football féminin ses lettres de noblesse.

Les innovations, c'est surtout au plan financier où pour cette saison, chaque club percevra une subvention de 10 millions de FCFA repartie  sur 10 mois soit  un million  par mois alors  qu’auparavant, cette  subvention  était de 2,5 millions  par an.

En outre, les joueuses percevront une prime de transport mensuelle de 20.000 CFA.

De quoi donc attirer les " convoitises " sur le Football féminin qui semble renaître de ses cendres.

 Patricia Lyse

17EME EDITION DU PRIX AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT (PADEV 2022) / Le Directeur général des Impôts distingué « Meilleur Manageur Africain du secteur des régies financières » au Rwanda

La 17ème édition du Prix Africain de Développement (PADEV 2022) s’est tenue du 15 au 18 septembre 2022, à l’hôtel Mariott de Kigali, au Rwanda. 

Cette rencontre panafricaine placée sous le Haut patronage du Président de la République des Comores et sous la présence effective du Premier Ministre des Comores, a été rehaussée par la présence de plusieurs Ministres, des chefs d’Entreprises publiques et privées et d’invités de pays africains.

A cette occasion, des personnalités issues de divers secteurs d’activités ont été distinguées dans leur domaine respectif. 

Parmi les lauréats, figure Monsieur OUATTARA Sié Abou, Directeur général des Impôts de Côte d’Ivoire qui a reçu le prix du meilleur Manageur Africain du secteur des régies financières pour les grandes réformes initiées et les bons résultats enregistrés depuis sa nomination à la tête de l’Administration fiscale Ivoirienne.

 En effet, depuis 2017, les recettes fiscales connaissent un accroissement significatif chaque année. La DGI est toujours en ligne au regard des objectifs fixés avec des plus-values record. Ainsi, les recettes de la DGI sont passées de 1.825 milliards en 2016 à 2.820 milliards en 2021.

La DGI, sous l’impulsion de Monsieur OUATTARA Sié Abou, respire un nouveau vent marqué par une politique de digitalisation tout azimut, par des réformes du dispositif fiscal, une nouvelle organisation des services et un accent particulier sur la bonne gouvernance ; toutes choses qui ont impacté positivement les activités de cette administration.

Ainsi, l’Administration fiscale a mis en œuvre plusieurs solutions ou applications informatiques dans le but d’améliorer la qualité de service offert aux usagers/clients et par voie de conséquence d’accroitre le niveau des recettes fiscales.

Au plan social, le Directeur général des Impôts a apporté une cure de jouvence aux conditions de vie des Agents. Cette politique sociale hardie s’est traduite par un dialogue permanent et fécond avec les organisations syndicales contribuant ainsi à l’apaisement du climat social au sein de la Direction générale des Impôts. 

S’agissant des conditions de travail, Monsieur OUATTARA Sié Abou a déployé une batterie d’actions pour équiper les services en matériels roulants, informatiques conséquents. 

Ce technocrate de la DGI mène par ailleurs plusieurs actions communautaires dans les départements de FERKE, NIAKARA (réhabilitation et équipement d’écoles et de centres de santé), SAKASSOU (équipement du centre de santé d’ANOUFOUE-BONOU), etc., pour le bien-être des couches défavorisées en particulier les femmes et les enfants et des populations en général.

C’est au regard de tout ce travail remarquable abattu sous le sceau de la discrétion que le jury a décerné à OUATTARA Sié Abou, le prix du Meilleur Manager Africain du secteur des régies financières.

A la réception de son trophée, le récipiendaire a dédié son prix d’abord à son Ministre de tutelle ensuite à l’ensemble des Agents des Impôts qui, selon lui, sont les véritables artisans des succès de la DGI.

« Ce prix, est le prix de tous les Agents de la DGI. C’est le prix d’un travail collectif », a-t-il livré sous les projecteurs de la cérémonie.

Il convient de rappeler que le prestigieux Prix Africain de Développement en abrégé PADEV, est une création d’organisations de la société civile de 15 pays africains.

Son but est d’œuvrer à l’instauration d’une culture du mérite, de l’excellence et du travail bien fait comme valeurs cardinales de la nouvelle Afrique.

Cette distinction est décernée chaque année à des personnes physiques et morales dont le travail constitue un modèle et les œuvres impactent positivement leurs pays et partant de l’Afrique.

 SERCOM

Tournoi Open national Silver/ Sodemi Tennis de Table ravit la 1ère place

Dans le cadre de l’exécution de son programme d’activités 2022, le club SODEMI Tennis de Table a organisé en partenariat avec DPN Capital Advisors,  un tournoi Open national Silver. Débuté le lundi 19 septembre  avec  les Vétérans 1, 2 et 3, 250 pongistes issus de 09 clubs affiliés à la Fédération Ivoirienne de Tennis de de Table ont pris part à ce tournoi dont  les finales des 10 tableaux se sont déroulées le samedi 24 septembre 2022, au gymnase NZI Joseph Gabriel de la SODEMI, à Cocody.

Chez les poussins,  Ndatchi David de UDMTT  a dominé Kouamé Axel de ASTTCP qui s’est incliné   3 sets à 1. Chez les Poussines/ Benjamines, Diama Audrey  de CSITT   a eu raison (3 sets à 1) de Saouè Grâce  de HCC de Yopougon.  Dans la catégorie des Cadets et Juniors Garçons, Bayala Jean Pierre s’est imposé  (3 sets à 2)  face à  Dosso Ben d’ETTK quand chez les Juniors/Seniors Filles, Aka Tatiana de Sodemi Tennis de Table  a disposé (3 sets à 2)  de Leba Mireille du même club. Dans la catégorie des Seniors hommes, Coulibaly Ousmane de CFKTT a dominé 3 sets à 1  Gneneka Vianney de Sodemi   quand la finale des vétérans 3 qui a mis aux prises  Antoine Gnizako  et Thiery Kouadjo, tous deux de Sodemi Tennis de table, a tourné à l’avantage du premier cité  qui s’est imposé 3 sets à 0.  Au classement  final par équipe, Sodemi Tennis de table  arrive en tête avec 5 trophées suivi de UDMTT, 2 trophées  et CSITT 3ème   avec un trophée tout comme CFKTTC, classé 4ème et  DIVO Tennis de Table, classé 5ème.

Le Président de SODEMI Tennis de Table,  Kouadjo Thiery a remercié tous les Présidents des clubs présents pour leur soutien aux activités de SODEMI Tennis de Table sans oublier  DPN Capital Advisors et  SODEMI qui ont œuvré à la réussite de ce Tournoi Open national Silver. Par ailleurs, il  a félicité tous les vainqueurs et finalistes des 10 tableaux  tout en espérant les retrouver à la 2ème édition du tournoi Koné Moussa Seydou, Directeur Général de la SODEMI, le samedi 26 novembre 2022, au gymnase NZI Joseph Gabriel de la SODEMI.

 Patricia Lyse

S'abonner à ce flux RSS