Ebola déclarée "urgence" sanitaire mondiale par l'OMS    Militaires et chefs de la contestation s'entendent sur un accord au Soudan    Mort de Johnny Clegg, symbole de la lutte anti-apartheid    Le patient atteint d'Ebola à Goma, en RD Congo, est décédé    La faim continue de progresser dans le monde    Pour le chef de la diplomatie malienne, "la principale menace est la menace terroriste"    L'ex-président Jacob Zuma prié de s'expliquer devant une commission anticorruption    Un premier cas d'Ebola confirmé à Goma en RD Congo    CAN-2019 : les Lions du Sénégal défiés par la Tunisie en demi-finale    Khartoum, Madani, Port-Soudan... rendent hommage aux manifestants tués    En Somalie, le bilan de l’attaque d'un hôtel de Kismayo s'alourdit    En Somalie, les Shebab revendiquent une attaque contre un hôtel de la côte    Nouveau vendredi de mobilisation en Algérie, à l'heure du vide constitutionnel    L’Érythrée ou l'intimidation sans frontières    Mariam, esclave sexuelle : "Son bourreau libyen ne risque rien"

Hypertension artérielle/ Une astuce simple mais efficace pour faire baisser la tension

Vous avez de l'hypertension ?  Sachez que c'est un problème médical très répandu ! 30% des hommes et 50% des femmes de 65 à 75 ans sont concernés par l'hypertension artérielle. Heureusement, il existe un remède simple et efficace pour soigner l'hypertension. Le traitement naturel pour réguler la tension artérielle lorsqu'elle est trop haute, c'est de boire un mélange de vinaigre de cidre et d'eau.

Comment faire

1. Préparez un verre d'eau.

2. Ajoutez-y deux cuillères à café de vinaigre de cidre.

3. Mélangez bien avec une cuillère.

4. Buvez ce remède chaque matin pendant votre petit-déjeuner.

Résultat

Et voilà, grâce au vinaigre de cidre,  votre tension artérielle va naturellement se stabiliser et baisser si elle est trop haute. Si vous souhaitez prendre votre tension à la maison, sachez que vous n'êtes pas obligé d'aller chez le médecin. Vous pouvez la prendre vous-même grâce à un appareil qui s'appelle un tensiomètre électronique. 

Pourquoi ça marche ?

"Une pomme par jour éloigne le docteur" dit le dicton. Eh bien, il semble que ce proverbe populaire s'applique aussi au vinaigre de cidre, issu de la pomme ! Il est vrai que les vertus du vinaigre de cidre sont nombreuses. Il a notamment un effet bénéfique sur la circulation du sang car il élimine les toxines dans le sang. Comme il est riche en quercétine, il contribue à stabiliser la tension artérielle. En effet, selon cette étude réalisée par l'American Society for Nutrition, les effets de la quercétine pour réduire l'hypertension sont réels et positifs. Bien sûr, si vous faites de l'hypertension, consultez toujours un médecin pour avoir un avis médical.


Sinute/ Un remède naturel pour déboucher votre nez

Votre nez est bouché ? Vous avez le nez qui coule en même temps ? Et en plus, vous avez mal à la tête notamment entre les sourcils ? Alors, vous avez sûrement une sinusite ! Non seulement c'est fatigant, mais en plus c'est douloureux... Inutile de se jeter sur des médicaments comme le Sinusalia ! C'est cher et ça n'a pas toujours l'effet escompté. Heureusement, il existe un remède naturel et efficace pour soigner une sinusite rapidement sans médicament. Le traitement est d'appliquer de l'argile verte sur les arcades sourcilières dès les premiers symptômes.

Ce dont vous avez besoin

- 2 cuillères à soupe d'argile verte

 - eau tiède

- linge propre ou gaze

 - récipient en verre

Comment faire

  1. Mettez l'argile dans le récipient.
  2. Ajoutez un peu d'eau tiède.
  3. Remuez de façon à former une pâte épaisse.
  4. Appliquez la pâte sur vos arcades sourcilières.
  5. Couvrez avec un linge propre ou une gaze.
  6. Laissez agir 30 min.
  7. Rincez.

 Résultat

Grâce à ce remède à l'argile, vous allez pouvoir vous débarrasser de votre sinusite rapidement. Facile, efficace et naturel, n'est-ce pas ? Appliquez ce remède de grand-mère 2 à 3 fois par jour jusqu'à la guérison. Vous pouvez ajouter des compresses d'argile froide sur les ailes du nez pour favoriser la respiration. Attention : ne mettez pas l'argile en contact avec du métal. Utilisez un récipient en verre et une cuillère en bois, par exemple, pour faire la pâte d'argile.

 Pourquoi ça marche ?

 L'argile agit contre la congestion des tissus. Cela va donc libérer les sinus. Elle est aussi détoxifiante et purifiante, ce qui va favoriser l'élimination des bactéries responsables de la sinusite. Enfin, comme l'argile est reminéralisante, elle vous aide à retrouver des forces.

Le remède naturel pour améliorer la circulation sanguine.

Jambes douloureuses, lourdes, petites veines disgracieuses... Tous ces problèmes sont souvent dus à une mauvaise circulation sanguine. Voici donc  un secret naturel pour améliorer la circulation sanguine. Ce secret, c'est le miel de châtaignier ou le miel de manuka

Comment faire

  1. Faites chauffer de l'eau.
  2. Lorsqu'elle frémit, versez-en une tasse.
  3. Prenez une cuillère à soupe de miel de châtaignier ou de miel de manuka.
  4. Faites-la fondre dans votre tasse.
  5. Buvez-en une par jour.

Résultat

Et voilà votre circulation sanguine est maintenant améliorée. Pour varier les plaisirs, vous pouvez mettre votre cuillère de miel dans votre thé, votre tisane ou votre yaourt. Mais il faut toujours choisir un miel de bonne qualité.

Pourquoi ça marche ?

Antiseptique, antifongique... le miel a de nombreuses vertus. Ses effets positifs sur la santé sont désormais reconnus. Depuis des millénaires, on sait que le miel favorise la circulation sanguine. Attention, le miel est sucré. Si vous avez des problèmes de diabète, il vaut mieux choisir une autre solution

L'Ail, un antibiotique naturel.

À l'heure où les antibiotiques redeviennent "un peu trop automatiques", je me suis penchée sur l'un de nos aliments préférés pour la santé : l'ail. Il a, figurez-vous, les mêmes bienfaits ! Du grec "anti" contre et "bios" la vie, un antibiotique est une molécule naturelle ou semi-synthétique, faite pour détruire des bactéries ou bloquer leur croissance.

Qu'est-ce qu'un antibiotique ?

Il est donc utile en cas de maladies bactériennes mais inutile en cas de maladie virale. La plupart des antibiotiques sont des molécules naturelles, fabriquées par des micro-organismes (champignons ou autres bactéries). Ils luttent naturellement contre des bactéries concurrentes à l'intérieur-même de leur biotope. Il n'était donc pas impossible d'en trouver dans des aliments que nous avons l'habitude de consommer et, en l'occurrence, c'est l'ail qui en contient le plus !

Des études sont menées régulièrement sur l'ail

 Il y a maintenant plusieurs dizaines d'années que les chercheurs se penchent sur les bienfaits de l'ail. Les études américaines les plus récentes affirment que l'ail est probablement l'un des plus puissants aliments naturels. Il est d'ailleurs utilisé avec succès dans les laboratoires de recherche, où l'on a pu régulièrement démontrer qu'un concentré d'ail était très efficace pour arrêter la croissance de certaines bactéries, comme la Campylobacter jejuni, par exemple. Cette bactérie au nom bizarre est connue depuis plus d'un siècle comme agent responsable des diarrhées, maladies intestinales, maladies paralysantes, ou encore des toxi-infections alimentaires. L'ail va donc servir à réduire les bactéries pathogènes de notre environnement alimentaire, tout en augmentant naturellement le niveau d'antioxydants de notre organisme. Il est également utile naturellement pour tous les petits maux du quotidien, comme la toux, les maux de tête ou encore les entorses...

Consommez de l'ail tous les jours !

 - Consommer de l'ail va vous permettre non seulement de prévenir les développements des bactéries, mais également de mieux lutter contre celles qui seraient déjà présentes dans votre organisme. Adoptez donc le plus vite possible un régime méditerranéen ! Mettez quotidiennement de l'ail dans votre cuisine (cru de préférence, mais aussi cuit, dans vos viandes) ou croquez ceux qui accompagnent vos cornichons. - N'hésitez pas non plus à vous en servir comme remède contre vos rhumes, en infusion par exemple, au lieu de demander des antibiotiques à votre médecin. Antibiotiques qui, si vous en prenez trop souvent, n'auront plus aucun effet sur vous. Alors autant n'en prendre qu'en cas de maladie plus sévère... Non ?

Ce que raconte votre selle sur votre santé

On va tous à la selle ! Et pourtant, cette activité reste un sujet tabou... Mais saviez-vous que votre selle peut vous apprendre plein de choses sur votre santé ? Une fois que vous êtes allé aux toilettes, jetez un coup d'œil pour regarder le résultat. Certes, ce  n’est pas très glamour mais vous serez surpris... votre caca a plein de choses à vous raconter sur votre santé.

À quel point connais-tu ton caca ?

Ce qu’il faut savoir pour commencer, c’est que l'étron qui se trouve au fond de la cuvette n’est que le résultat de ce que vous mangez. C’est ce que votre corps rejette après avoir absorbé tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. C’est pour cette raison qu’aller à la selle est indispensable et qu’il ne faut pas se retenir. Faire ses besoins, c’est la seule façon de rejeter tous ces déchets dont ne veut pas votre corps. La texture et la couleur du caca nous fournissent de précieux indices pour savoir comment fonctionne notre corps. Voici comment :

  1. Les textures

 Les petites crottes : un caca en forme de petites boules dissociées est le signe que vous ne buvez pas assez d’eau et que vous ne mangez pas assez de fruits et de légumes, autrement dit de fibres. La saucisse de petites crottes :c’est également un signe que vous n’avalez pas assez de fibres et que vous ne buvez pas assez. Il est temps de manger des fruits et des légumes !

La saucisse : d’aspect uniforme et homogène, pas trop dure ou trop molle, ce caca-là est parfait. Ne changez rien à votre alimentation.

Le caca liquide : oups… vous devez être malade. Un petit microbe a dû se loger dans vos intestins. La liquéfaction du caca est un moyen de défense du corps. Ça lui permet d’expulser tout ce qui est mauvais pour lui le plus rapidement possible. D’où ce besoin incessant d’aller aux toilettes quand on a la diarrhée. Le risque, chez les petits comme chez les grands, est la déshydratation. Buvez beaucoup d’eau et suivez ce conseil efficace pour lutter contre la diarrhée.

Les petites crottes irrégulières : pas de panique, si ça vous arrive. C’est normal chez les personnes qui vont faire la grosse commission plusieurs fois par jour. Le caca mou : votre caca n’est pas très consistant et a des contours irréguliers ? C’est peut-être le début d’une diarrhée. C’est le moment d’anticiper et de prendre quelques remèdes préventifs.

 La saucisse irrégulière : votre caca présente des petites fissures ? Rien d’alarmant : il faut juste penser à boire plus régulièrement. Voici un truc malin pour savoir si vous avez bu assez d’eau dans la journée.

Le caca visqueux : c’est clair, vous mangez trop gras. Votre corps n’arrive plus à absorber les graisses. C’est peut-être aussi le signe d’une pancréatite chronique. Dans ce cas, le corps ne parvient plus à digérer les graisses. Si les symptômes perdurent malgré une alimentation plus saine, il faut consulter un médecin.

  1. Les couleurs Marron :

Tout va bien ! Le marron est la couleur naturelle de vos selles, due aux substances rejetées par le foie.

Vert : vos intestins travaillent beaucoup trop vite ! Il se peut qu’ils soient trop dilatés. Ou alors vous avez mangé beaucoup de légumes verts.

Jaune : non pas que vos besoins sentent généralement la rose, mais là… on n’est pas loin de l’attaque chimique. Il est temps de changer votre alimentation. Vous mangez trop gras et votre digestion est perturbée. D’où cette couleur et cet aspect graisseux.

 Noir : la couleur noire de vos selles indique la présence de sang. Le fer et le bismuth contenus dans les vitamines peuvent expliquer cette couleur. Il se peut que le sang provienne d’un ulcère ou résulte d’une lésion cancéreuse. Si en plus vos selles sont collantes, il faut consulter un médecin très vite.

Blanc : ça bouche quelque part ! Si cette couleur ne vous est pas familière, il est probable qu’un boyau soit bouché. Mais la prise de médicaments peut aussi l’expliquer. Rouge : inévitablement, ça rappelle la couleur du sang. Il faut consulter un médecin très rapidement des selles rouges peuvent être un symptôme cancéreux.

  1. La fréquence

La plupart des gens y vont 1 à 2 fois par jour. Mais selon l’appareil digestif des uns et des autres, ça peut être plus ou moins. Les médecins estiment qu’il n’y a pas de normalité en la matière. En tout cas, dès qu’une envie se fait sentir, il faut aller aux toilettes.

  1. Comment avoir de « belles » selles

Pour avoir une couleur et une forme de caca optimales, il faut manger au moins 25 g de fibres par jour. Il faut boire aussi beaucoup d’eau (2 litres environ) et avoir une activité physique régulière. Pour vous motiver, rappelez-vous tous les bienfaits de l’eau sur le corps. Pourquoi est-ce si important ? Parce qu’un corps bien hydraté, ce sont des intestins qui fonctionnent bien et des crottes moins dures.

Résultat : vous faites caca plus facilement et plus régulièrement. Si vous êtes constipé, il faut faire le plein de fibres. Certains aliments sont particulièrement riches en fibres : faites-en une cure.

  1. Quand faut-il consulter un médecin ? En cas de selles anormales, il ne sert à rien de s’inquiéter tout de suite. Attendez la prochaine fois que vous irez aux toilettes pour savoir si ces petits problèmes persistent. Si c’est le cas, soyez attentif à ce que vous observez. Et consultez rapidement un médecin. Le saviez-vous ? Il faut 1 à 3 jours pour que votre corps digère et évacue les aliments que vous mangez ! Mucus, bactéries, cellules mortes, nourriture non digérée… Voilà de quoi est formé votre caca. D’où l’odeur… Pour savoir si vous êtes en bonne santé, vous devez faire votre grosse commission sans effort et sans douleur. Votre étron ne doit pas être dur pour être expulsé en douceur !

 

Santé/Les 6 remèdes naturels contre la fièvre

 Fiévreux ? Fébrile ? Rassurez-vous, la fièvre, c'est bon signe. Cela montre que votre organisme est encore capable de réagir contre les agressions microbiennes. Mais on peut lui donner des coups de pouce et aider nos défenses immunitaires naturelles à ramener la température du corps à 37° environ. Heureusement, ma grand-mère connaît les bons réflexes pour être rapidement en pleine forme dès le lendemain. Voici ses 6 remèdes naturels pour lutter contre la fièvre.

  1. Les tisanes alicamenteuses

 De mon côté, je suis une fana des tisanes en tous genres. Quand je suis fiévreuse, je me mets à la diète jusqu'à amélioration (moins d'une journée, rassurez-vous) et je ne bois que des tisanes ou du jus d'ananas (bio) tout au long de la journée, excellents contre la fièvre. Voici mes petits trucs : a) 6 feuilles de menthe et un petit morceau de gingembre avec de l'eau bouillante b) Le jus d'un citron, une cuillère de miel pur et de l'eau bouillante (la même tisane préconisée contre le rhume) c) Une infusion de tilleul. Et après, hop au lit. Mon corps est bien chaud et je vais lui faire repousser la fièvre en me faufilant sous la couette. Comment ça marche ? Il faut boire ces tisanes aussi chaudes que possible pour favoriser la sudation et permettre une élimination plus rapide des toxines. Le citron a une action sudorifique. Une bonne suée ? C'est bon signe, votre fièvre va s'abaisser ! 2. Les chaussettes magiques

 Juste avant d'aller m'allonger au chaud sous la couette, en prenant bien soin d'avoir les pieds déjà chauds (grâce à un bon bain de pieds chaud ou une bouillotte), j'enfile mes chaussettes anti-fièvres. Ça fonctionne aussi très bien pour la fièvre de nos enfants. Je trempe une paire de chaussettes dans de l'eau fraîche. En ajoutant 1 verre de vinaigre de cidre à cette eau, c'est encore plus efficace. J'essore mes chaussettes et les enfile. Et là, j'enfile une seconde paire de chaussettes de laine bien épaisses et sèches cette fois par-dessus (ou une serviette de toilette sèche). Et hop au lit ! Et je recommence dès que mes chaussettes sont devenues chaudes après 15 à 30 min. Attention les filles, si vous avez vos règles, on évite ce soin !

  1. La réflexologie

 Si quelqu'un peut vous aider, les points de réflexologie anti-fièvre sont placés aux extrémités de nos pouces et de nos orteils. Des pressions sur les pouces ou les orteils et le haut du pied en général devraient vous aider à la guérison.

  1. Les cataplasmes

Et puis dès que j'ai un peu de fièvre, je me fais un cataplasme d'argile froid sur le bas du ventre que je renouvelle le plus souvent possible jusqu'à guérison. Il suffit de mélanger de l'argile fine en poudre avec un peu d'eau.

  1. Prendre un bain

Je m'octroie aussi un bain de 15 à 30 min max en fin de journée en y ajoutant un mélange de 5 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus (radiata) mélangées à de l'huile d'olive ou du savon liquide neutre. Je commence mon bain tiède (environ 35°). Je fais ensuite monter la température jusqu'à 40-42°. Et encore une fois dès que je sors du bain, je me sèche rapidement et je me faufile sous la couette pour suer une dernière fois avant la nuit. Attention, ce soin est déconseillé aux enfants.

      6. L'astuce bonus

Pour les enfants, c'est l'inverse. Il faut faire couler un bain d'1° en-dessous de la température de l'enfant, et laisser tremper et barboter son ange jusqu'à ce que l'eau atteigne 35° environ. Une culotte, un T-shirt et une fois au lit, de petites caresses de la tête jusqu'au pied "pour lui enlever le feu". On peut économiser l'eau en faisant la même chose juste sur ses jambes et ses pieds avec le pommeau de douche en augmentant la température de l'eau de tiède à chaud. ATTENTION, si avec ces soins, si votre fièvre dure plus de 2 jours, ce n'est peut-être pas qu'une simple fièvre, consultez un médecin !

S'abonner à ce flux RSS