Sommet africain sur le climat : "La conscience écologique n’est pas qu’une affaire de pays riches"    Le roi Mohammed VI gracie Hajar Raissouni, la journaliste condamnée pour avortement illégal    La diaspora africaine, un nouvel État ?    Sommet africain sur le climat : "Au Tchad, on enregistre déjà 48°C à l’ombre"    Élections au Mozambique : le nouvel eldorado africain du gaz (3/3)    L'Égypte voit descendre dans la rue "les enfants de la révolution de 2011"    Élections au Mozambique : une campagne d'une violence inédite (2/3)    L'analyse de notre correspondant Karim Yahiaoui à Tunis    Élections au Mozambique : des ONG musulmanes au chevet de la population (1/3)    Présidentielle en Tunisie : l'austère Kaïs Saïed porté au sommet de l'État    Kaïs Saïed donné gagnant de la présidentielle tunisienne, revivez la soirée électorale    Sans enthousiasme, les Tunisiens votent pour la troisième fois en un mois    Présidentielle en Tunisie : un concours de cuisine incite les femmes des zones rurales à voter    Attaque meurtrière contre une mosquée dans le nord du Burkina Faso

Ce qu'il faut savoir

Voici les symptômes de la varicelle

Qu'est ce que la Varicelle

Il s'agit d'une maladie éruptive très fréquente. Elle est causée par le virus de la varicelle-zona (VZV de son petit nom). Il s'agit d'un micro-organisme faisant partie de la famille des Herpesviridae et qui n'est présent que chez l'Homme. Également appelé HHV-3, il se transmet facilement d'un individu à l'autre, en général par contact direct avec les lésions des personnes malades, mais aussi par voie aérienne si ces dernières toussent ou éternuent

Après la contamination, le micro-organisme se réfugie dans le système respiratoire avant de se multiplier au niveau des ganglions lymphatiques durant plusieurs jours. Les particules virales ainsi créées migrent alors dans le sang pour rejoindre la peau. C'est à ce moment que les symptômes de la varicelle et notamment les boutons apparaissent. 

Les personnes les plus touchées sont les enfants de 1 à 4 ans. Ils représentent en effet 58 % des cas. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives face à cette épidémie, car l'infection peut toucher le fœtus et provoquer des malformations neurologiques graves.

Quels sont les symptômes ?

Parmi les symptômes, on peut retrouver de la fièvre, un nez qui coule et une grande fatigue. Certains enfants peuvent être concernés par des symptômes grippaux : des maux de gorge, de la fièvre, un manque d'appétit et des douleurs au niveau des articulations ou des muscles.

Ces symptômes sont évidements très généralistes et sont liées à de nombreuses maladies enfantines, le premier symptôme de la varicelle reste les boutons. Mais à quoi ressemblent-ils ?

À quoi ressemble un bouton de varicelle ?

Les boutons de varicelle sont de petites cloques, encerclés d'un cercle rouge, ils sont entre 2 et 3 millimètres et s'assèchent en quelques jours pour laisser places à des croutes, puis une semaine plus tard, une cicatrice (qui finira par disparaître). Ils apparaissent en général sur la tête et le haut du corps avant de s'étendre sur l'ensemble la peau.

Côté transmission : un cas de varicelle déclarée dans votre entourage et votre enfant a toutes les chances d'y avoir droit lui aussi… Pas d'affolement. Dans la plupart des cas, la varicelle est une maladie bénigne qui guérit en 10 à 12 jours.  

Tout sur la drépanocytose

Définition : la drépanocytose qu'est-ce que c'est ?

Aussi appelée anémie à hématies falciformes, la drépanocytose est une forme d'anémie (manque de fer) chronique et héréditaire caractérisée par des crises très douloureuses. Il s'agit d'une maladie très répandue, qui touche principalement les personnes de couleur noire. Elle touche tout particulièrement l'Afrique mais aussi l'Inde et l'Amérique.

La drépanocytose est une maladie génétique. Elle est causée par la présence d'un gène (allèle) anormal au niveau du chromosome 11. Ce gène code pour la chaine bêta de l'hémoglobine, un constituant essentiel des globules rouges. Cela donne ainsi naissance à une hémoglobine anormale appelée hémoglobine S ou HbS. Celle-ci provoque une déformation des globules rouges, qui prennent alors la forme d'un croissant ou d'une faux.

A cause de leur déformation, les globules rouges drépanocytes sont fragilisés et se détruisent rapidement. Leur durée de vie passe d'environ 120 jours à une vingtaine de jours seulement. Devenues rigides, les hématies ne peuvent également plus passer dans les petits vaisseaux sanguins et il arrive qu'ils bloquent l'apport en sang de certains organes, provoquant des accidents circulatoires. A force et sans prise en charge, la destruction rapide des globules rouges évolue vers une anémie hémolytique, c'est-à-dire une anémie causée par une destruction anormalement rapide des globules rouges.

Cause: comment se transmet la drépanocytose ?

La drépanocytose est une maladie génétique liée à une mutation du gène de l'hémoglobine. Cette pathologie est dite autosomale et récessive. Autrement dit, elle n'est pas liée à un chromosome sexuel et touche autant les filles que les garçons. Et elle ne se manifeste que lorsque les deux copies du chromosome 11 sont porteurs du gène défectueux. Les parents doivent donc être chacun porteur du gène muté. Si un seul parent lui transmet le gène, l'enfant sera lui aussi porteur du gène fautif, mais il ne souffrira pas de cette maladie. Par contre, il pourra à son tour transmettre le gène.

Symptômes : comment se manifeste la drépanocytose ?

Les symptômes peuvent apparaître dès l'âge de 4 mois mais ils varient beaucoup d'un individu à l'autre et au fil du temps. L'anémie hémolytique est le principal signe mais elle s'accompagne souvent de crises douloureuses et d'une sensibilité accrue aux infections.

De ce fait, les symptômes de la drépanocytose peuvent inclure:

- une pâleur, de la faiblesse, une intense fatigue, des étourdissements (causée par l'anémie)

- une coloration jaune des yeux et de la peau. Chez les personnes à la peau noire, ce symptôme ne se manifeste que dans les yeux. De l’urine foncée. (causée par la destruction des hématies)

- des douleurs dans les membres, abdomen, dos, poitrine, et parfois les os (causées par l'obstruction des petits vaisseaux sanguins)

- chez les petits, un gonflement douloureux des pieds et des mains

- des infections fréquentes dues à une vulnérabilité accrue Les occlusions vasculaires peuvent conduire à des complications majeures comme des accidents vasculaires cérébraux, fréquents chez les jeunes enfants drépanocytaires.

Peut également survenir un syndrome thoracique aigu, dû à un défaut de circulation sanguine au niveau du poumon qui va compromettre l'oxygénation. Enfin, la répétition des occlusions peut provoquer à terme une nécrose de certains tissus.

Traitement: comment vivre avec la drépanocytose ?

Il n'existe malheureusement pas de traitement sûr pour guérir la drépanocytose. Les traitements actuels visent essentiellement à en soulager les symptômes. La prise en charge passe par un suivi régulier et une bonne hygiène de vie. Une alimentation équilibrée et une bonne hydratation sont nécessaires.

Ajouté à cela, il est conseillé d'éviter les facteurs pouvant déclencher des crises comme les températures extrêmes ou l'altitude. Une supplémentation en acide folique et en fer va aider à stimuler la production des hématies. En cas d'anémie aggravée, des transfusions peuvent être réalisées. Elles vont consister à transfuser le malade avec le sang d'un donneur sain, ce qui va permettre de faire remonter le nombre de globules rouges.

Contre les douleurs, des antalgiques peuvent être prescrits et une molécule appelée hydroxycarbamide peut servir à réduire la fréquence des crises. Par ailleurs, des mesures sont également mises en place pour prévenir les infections via une vaccination renforcée et la prise d'antibiotiques.

Dans les cas les plus sévères, on peut recourir à une greffe de moelle osseuse. Car cette moelle contient toutes les cellules-souches nécessaires à la naissance de cellules sanguines, dont les globules rouges. Il faut cependant trouver un donneur compatible, généralement un frère ou une sœur. Si cette opération est curative, elle est très lourde et très coûteuse, et n'est pas totalement dénuée de risques. C'est pourquoi elle est réservée aux malades atteints d'une forme sévère de la maladie.

Tendance femme: orange, la couleur de l’été

La couleur Orange  qui exprime la joie de vivre, la lumière, est vraiment la couleur de l’été. Si facile à porter que certaines y voient la remplaçante du noir. On nous avait promis un printemps et un été corail. Mais, une fois de plus, c’est l’orange qui s’impose. Aux demi-teintes, il semble que l’on préfère le vif, le vitaminé. Si quelques-unes d’entre vous hésitent face à une couleur aussi hardie, qu’elles se rassurent : un bel orange n’est pas plus difficile à porter que n’importe quelle couleur vive ou que le noir. Ne dit-on pas que l’orange est le nouveau noir tant il se prête à toutes les transformations. Une fois en robe longue ceinturée, une fois en top avec un short, une autre en combinaison de travail ou en combishort très années 90 : les possibilités sont nombreuses.

Sans doute l’orange demande-t-il un peu de doigté si l’on veut l’associer à d’autres teintes. Mais l’été, on se contente de jouer avec celles qui sont toujours tendance. Le crème, le beige, le kaki, et même le blanc font très bon ménage avec l’orange, tous les oranges. Sa complémentaire étant le vert, il n’est pas impossible de les associer, mais en y allant sur la pointe des pieds... ou plutôt des sandales.

Le bleu marine d’un pantalon crop fonctionne bien avec un t-shirt orange. Couper l’association par une grosse ceinture de cuir est une bonne idée, qu’il est possible de reprendre pour une association jean et top orange. Mais attention, le denim sera de couleur sombre. Le jean délavé va mal avec l’orange, sauf s’il s’agit d’un t-shirt tie’n dye dans le cadre d’un hommage aux années 1968-70 et au Summer of Love.

20 infos que vous ignorez sûrement

Dans la vie, il y a les choses que tout le monde sait (ou presque). Minnie c'est la femme de Mickey, la Terre est ronde, le feu ça brûle et l’eau ça mouille. Mais il y a aussi un bon nombre d’informations complètement insolites (et relativement inutiles) que très peu de personnes connaissent. Pour faire la différence lors d’un dîner, devenir joker « coup de fil à un ami » dans « Qui veut gagner des Millions » ou juste pour le plaisir, voici 20 infos que vous ignorez sûrement et qui ne vont pas changer votre vie.

Les cachalots dorment debout

Pas pratique.

Le muscle le plus puissant du corps est la langue

Intéressant...

L’arbre du kiwi est appelé l’actinidia

Les noix de coco tuent plus de gens que les requins

Aïe...Les kiwis poussent dans des arbres ?

Si on mettait les poumons à plat ils couvriraient 140m2 (la moitié d’un terrain de tennis)

140 quoi ?

Il y a 26 os dans un pied

C'est beaucoup.

Squelette, lette et quintette sont les seuls mots masculins de la langue française qui finissent par « ette »

Chouette.

Ce sont les hippocampes mâles qui portent les bébés dans leur ventre

Chelou.

 Il faudrait à un homme plus de 30 ans pour pouvoir compter jusqu'à 1 milliard

Ça vaaaaa

L'ours polaire a la peau toute noire sous sa fourrure blanche

Coquin.

Une pieuvre possède 3 cœurs

Ça peut servir.

Le colibri ne peut pas marcher, mais c'est le seul oiseau à pouvoir voler en marche arrière

Et ça, ça n'a pas de prix.

Le cornichon est un fruit

Promis.

Le dauphin nage en dormant, tout comme le requin

Cool.

La grossesse (la gestation) d’un éléphant dure entre 18 et 22 mois

Cau-che-mar.

La Joconde a bien des sourcils et des cils (on ne les voit plus car le tableau est trop ancien)

Si,si.

Les moutons pratiquent l'automédication. Lorsqu'ils sont malades, ils changent leur alimentation et consomment des plantes bonnes pour eux.

Intelligent !

La hauteur de la tour Eiffel peut varier de 15 cm selon la température (elle est plus petite quand il fait froid)

Et pas que la Tour Eiffel...

Le plus petit chien du monde est un chihuahua qui mesure 6,53 cm

Mignon. Ou pas

Dans l'espace, les astronautes ne peuvent pas pleurer, car il n'y a pas de gravité et les larmes ne peuvent pas couler

Pas de quoi pleurer, ça a l'air si cool de passer des mois dans 3m2 à boire son urine recyclée.

 

16 Bienfaits Du Thé Vert Que Vous Devriez Connaître.

Vous voulez préserver votre santé et être en meilleure forme ? Ce n’est pas si compliqué que ça. Certains gestes simples quotidiens permettent vraiment d’améliorer votre santé et votre bien-être. Notre astuce pour être en forme est de boire 2 tasses de thé vert chaque jour car le thé vert possède de nombreuses vertus pour votre santé.

Les bienfaits du thé vert

1. Diminue les risques du cancer.

2. Diminue le cholestérol.

3. Prévient la calvitie.

4. Protège des maladies cardio-vasculaires.

5. Améliore le métabolisme.

6. Prévient le diabète.

7. Est un agent antiviral.

8. Maintient le système circulatoire en bonne santé.

9. Renforce l’émail des dents.

10. Réduit la plaque et les bactéries dans la bouche.

11. Prévient de la démence.

12. Fournit des antioxydants.

13. Protège des empoisonnements alimentaires.

14. Rend la peau plus belle.

15. Prévient la mauvaise haleine.

 

16. Détoxifie. Et voilà, vous connaissez maintenant les principaux bienfaits du thé vert sur votre santé :-) Vous êtes convaincu ? Nous vous conseillons ce thé vert bio ici. Sachez qu'il est aussi possible de prendre du thé vert sous forme de gélules comme ici.

Surexposition Des Enfants Aux Écrans : Les Dangers Que Tous Les Parents Devraient Connaître.

La surexposition aux écrans est un véritable fléau ! Les jeunes enfants, et même les bébés, sont exposés de plus en plus tôt... ...mais aussi de plus en plus longtemps aux écrans. Face à ce constat, des professionnels de la santé et de l'enfance tirent la sonnette d'alarme. Pourquoi ce cri d'alarme ? Car ils observent de plus en plus souvent de graves troubles du comportement et de l'attention chez les tout petits. La faute aux smartphones, aux tablettes, aux ordinateurs, aux consoles de jeux et à la télé... Explications :

Un constat inquiétant

Il n'est désormais pas rare que ces médecins reçoivent des enfants de 3 ans en consultation. Chez ces enfants qui passent trop de temps devant les écrans, les médecins constatent de plus en plus fréquemment des troubles inquiétants. Avec ces enfants, il est impossible d'attirer leur attention ! Ils ne parlent pas, ne s'intéressent pas aux autres et ne communiquent d'aucune façon avec les autres. Ils sont soit très agités, soit au contraire complètement éteints. Ces comportements alarmants ont incité les médecins à s'interroger sur les raisons de ces troubles.

En cause : la surexposition aux écrans

Selon eux, l'omniprésence des écrans empêche parents et enfants de se regarder dans les yeux. Ils sont sans cesse interrompus par les écrans et leur attention est captée par les écrans, même de manière involontaire. Résultat, ils ont du mal à interagir et donc à établir une connexion avec eux. Les écrans parasitent aussi l'apprentissage des enfants et des bébés. Et ils entravent leurs interactions avec les objets. Le problème, c'est que ces interférences gênent le développement normal du cerveau des enfants. Et bien que ces enfants ne soient pas sujets à une déficience neurologique, ils ont d'importants retards de langage et de développement. Pour les experts, la cause de ce retard est évidente : les enfants passent trop de temps devant les écrans au lieu de faire des activités de découverte classiques.

Des troubles graves chez les enfants

Des troubles encore plus graves sont constatés chez les enfants surexposés aux écrans... Des troubles qui font penser aux troubles du spectre autistique (TSA), tels que l'absence de langage à 4 ans, d'importants troubles de l'attention et des problèmes relationnels. Ainsi, ces enfants ne réagissent pas quand on leur parle. Ils ne sont pas capables de maintenir leur regard sur un adulte ou sur un objet... sauf si l'objet en question est un portable ! Ils ne savent pas communiquer avec les autres. Pour interagir, ils se contentent de lécher, de frapper ou de renifler. Ils ne supportent pas non plus la frustration, surtout quand on les prive de "leur" écran. Et là, c'est la crise ! Après enquête, le point commun de ces enfants, c'est la présence centrale des écrans dans la famille. Toute la journée, ces enfants sont exposés, de façon directe ou indirecte, à un écran. Soit un écran est allumé dans la pièce où se trouve l'enfant, soit le parent est devant un écran et n'accorde pas son attention à l'enfant.

Un manque d'échanges et de stimulation

Si ces jeunes enfants présentent des symptômes proches des TSA, c'est parce que depuis leur naissance, ils manquent d'échanges continus avec des personnes. Si une relation étroite parent-bébé ne se met pas en place grâce au regard, à la voix et aux gestes, les enfants ne peuvent pas se développer normalement. Résultat, ils ont du mal à communiquer et à échanger avec les adultes et les enfants. Heureusement, lorsque les médecins demandent aux parents de supprimer ou limiter les écrans pour les enfants, des progrès rapides sont constatés. Les enfants recommencent à échanger des regards avec leurs parents, leur attention est plus soutenue, ils échangent à nouveau des sourires, ils ont envie de jouer, ils sont plus curieux, et leur développement du langage repart.

De graves retards de développement réversibles

Pour les médecins, ces constats prouvent une chose : la surexposition aux écrans est une cause de retard de développement grave. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'on peut agir sur cette cause de façon efficace en évitant d'exposer les enfants aux écrans. L'expérience de terrain des professionnels de santé montre que tous les enfants sont concernés par ce danger, et ce, peu importe leur milieu social ou leur origine culturelle. Ces phénomènes ont aussi été observés dans les pays étrangers. Ainsi en Allemagne, des campagnes de prévention sont menées dans les crèches pour inciter les parents à regarder davantage leurs bébés au lieu d'être penché sur leur portable. À Taïwan, une amende de 1 400 euros est donnée aux parents qui laissent leur enfant de moins de 2 ans devant un écran !

Comment limiter les écrans chez les enfants ?

Pour prévenir de graves retards du développement chez les bébés et les très jeunes enfants, une campagne de prévention a commencé en France. Le but est d'informer les parents des risques qu'il y a à exposer leurs enfants aux écrans. La règle pour les parents est simple et facile à suivre :

- Pas de TV avant 3 ans. -

Pas de console de jeu avant 6 ans.

- Internet après 9 ans.

- Les réseaux sociaux après 12 ans.

S'abonner à ce flux RSS