Battu à la présidentielle, le Premier ministre tchadien Succès Masra présente sa démission    La politique migratoire tunisienne inquiète les Nations Unies    Interrogations en RD Congo au lendemain de la tentative de coup d'État    En RD Congo, de nombreuses zones d'ombre après la "tentative de coup d'État"    En Afrique du Sud, la justice exclut l'ex-président Jacob Zuma des élections prévues le 29 mai    Fin de la 16ème édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (FEMUA)    RD Congo : l'élection du bureau de l’Assemblée nationale reportée    RD Congo : une "tentative de coup d'État" déjouée à Kinshasa, selon l'armée    Ahramat, le bras du Nil qui en dit long sur la construction des pyramides d'Égypte    La santé mentale des jeunes, un enjeu majeur en Afrique    Conférence sur les relations entre l’Afrique et l’Europe : Ousmane Sonko parle du rôle de la France    Sonko s'en prend à la France, l'armée burkinabè accusée, répression en Tunisie : l'hebdo Afrique    Au Sénégal, le Premier ministre Ousmane Sonko s'en prend durement à la présidence Macron    Arrestations de Sonia Dahmani et Mehdi Zagrouba : manifestations des avocats à Tunis    Tchad : le général Mahamat Idriss Déby Itno officiellement élu président    En Côte d'Ivoire, la précampagne présidentielle 2025 a commencé    RD Congo : hommage aux victimes de Mugunga    Afrique du Sud : des gangs contrôlent l'exploitation minière illégale et sèment la terreur    Mali : le seul but du dialogue était de "prolonger la transition", estime le chef du parti Yelema    Ouverture d'une crise diplomatique entre le Niger et le Bénin    Massacres au Burkina Faso : des vidéos accablent l'armée burkinabè    Soudan : le chef de l'ONU "très inquiet" par les combats à El-Facher, au Darfour    Sénégal : Mélenchon invité par Ousmane Sonko, en terrain conquis ?    Tunisie : descente de police musclée à la Maison de l’avocat de Tunis    En Tunisie, le retour de "l'autocensure" face à "la crainte de la dénonciation et de l'arrestation"    Niger-Nigeria : reprise des échanges commerciaux à la frontière    "Comment vais-je m'en sortir ?" : des Nigérians en grande difficulté face à l'inflation    Ali Mahaman Lamine Zeine accuse le Bénin de déstabiliser le Niger    Au Tchad, Succès Masra demande l'annulation de l'élection présidentielle    En Tunisie, l'avocate Sonia Dahmani arrêtée de force après des propos sarcastiques

6 ans après sa mort / Révélation sur la mort de Désiré Tagro

feu désiré Tagro feu désiré Tagro

Une source proche des hommes en armes qui avaient envahi la résidence de Laurent Gbagbo, lors de la crise postélectorale vient de lever le voile sur les circonstances de la mort de Désiré Tagro. Interrogé par le confrère Le Temps, ce dernier révèle que son assassinat ne s’est pas opéré dans l’enceinte de la résidence de Gbagbo. « Au moment où on le transportait au Golf, l’un de ceux qui le gardaient a reçu un coup de fil. Au bout, une mystérieuse voix. Dès que la communication est terminée, le rebelle a sorti son arme et, sans crier gare, a tiré dans la mâchoire de Désiré Tagro », affirme cette source.

La suite des évènements quelques jours avant sa mort, c’est Alphonse Djédjé Mady qui les a livrés en mai 2016 au site d’information, Eventnewstv.com.

 « On était reclus à l’hôtel du golf. En ma qualité de président du directoire du Rhdp, tous les matins je tenais des réunions sur la crise à l’hôtel du golf. Et un matin je descendais de ma chambre pour aller à la salle de réunion quant au 3eme étage, j’ai rencontré le colonel Yao Yao jules (haut les cœurs). C’est ce dernier qui m’annonce que sous la tente des soldats des nations unis qui servait d’infirmerie, se trouve Tagro Désire grièvement blessé et couché là-bas. Et que si on ne fait rien pour le faire partir de là, il n’avait pas de chance de s’en sortir. Je suis allé voir l’état de taro. Et effectivement on ne pouvait rien faire pour lui à cet endroit-là. Je lui ai dit : je vais aller voir ce qu’on peut faire pour que tu partes d’ici. Et Désiré Tagro a demandé de quoi 0 écrire. Le Bic (stylo) que j’avais, je le lui ai donné. Je n’avais pas de papier. C’est sur les enveloppes de perfusions que j’avais qu’il a écrit le nom d’un médecin. J’ai encore cette feuille-là avec le sang de Tagro. Et je suis parti immédiatement au secrétariat de Ouattara pour lui dire de faire sortir Tagro de la sinon sa mort est certaine. On a envoyé un hélicoptère et c’est pendant qu’on l’opérait a la Pisam qu’il est décédé…» a révélé l’ancien président du directoire du Rhdp. 

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx