Au Niger, l'immunité de l'ex-président Mohamed Bazoum levée par la Cour d'État    Accord de l'ANC, nouvelle attaque en RDC et exploitation pétrolière au Sénégal : l'hebdo Afrique    La RD Congo envisage des poursuites contre Apple en France et aux États-Unis    Afrique du Sud : l'ANC conclut un accord de dernière minute pour un gouvernement de coalition    Au Kenya, la découverte de gisements de coltan suscite l'espoir    Crise économique au Nigeria : Bola Tinubu défend ses réformes    Au Nigeria, une insécurité quotidienne et un regain d'activité du groupe État islamique    La musique au Cap-Vert : quand l'art devient un enjeu national    À Gaza ou au Soudan, l'ONU dénonce des "niveaux extrêmes" de violences contre les enfants    La Cour pénale internationale "extrêmement" préoccupée par la situation au Darfour    Le Sénégal fait son entrée dans le cercle des producteurs de pétrole    Soudan : fermeture du dernier hôpital d'El-Fasher au Darfour    Au Somaliland, bousculer les traditions à travers le basket : à la rencontre des filles de Hargeisa    Au Cameroun, Samuel Eto'o repart au clash avec le ministère des sports    Nouvelle attaque imputée aux paramilitaires FSR au Soudan    Cris de détresse d'une centaine de migrants sénégalais bloqués au Niger    Nouvelle montée de tension entre le Niger et le Bénin : 5 nigériens arrêtés à Sèmè-Kpodji    RD Congo : 53 accusés de "tentative de coup d'État" encourent la peine de mort    Égypte : hausse de 300% du pain subventionné    RD Congo : ouverture du procès de la "tentative de coup d'État"    Des inégalités à réduire dans la santé de la population mondiale    Attaque meurtrière au Soudan, l'ANC perd sa majorité absolue, opération Torch : l'hebdo Afrique    Au Soudan, le chef de l'ONU "condamne fermement" une attaque meurtrière de paramilitaires    "Opération Torch" en 1942 au Maroc et en Algérie : l'autre Débarquement    Cellou Dalein Diallo : la junte veut "rester au pouvoir" en Guinée    Bénin : sept soldats tués lors d'une attaque dans le nord du pays    Sergueï Lavrov poursuit sa tournée africaine en République du Congo    Au Congo, Sergueï Lavrov accuse l'Occident du chaos libyen    Neuf pays africains parmi les dix crises de déplacés "les plus négligées" en 2023    Le Nigeria paralysé par une grève générale pour une hausse du salaire minimum

Sanction contre les indisciplinés / Brédoumi Soumaïla : « Des gens ont été sanctionnés injustement »

Sanction contre les indisciplinés / Brédoumi Soumaïla : « Des gens ont été sanctionnés injustement »

« Des candidats ont confondu être choisi et gagner les élections »

Le jeudi 19 octobre dernier, le porte-parole du Pdci-Rda, l’honorable Brédoumi Soumaïla était face à la presse nationale et internationale au siège du parti à Cocody pour faire le compte rendu du 17ème Bureau politique, donner des informations générales et l’agenda politique du Pdci-Rda puis décortiquer l’actualité nationale. Il est revenu à cette occasion sur les militants et autres cadres du parti sanctionnés par le conseil de discipline après les élections locales. Selon lui si certains ne sont pas pardonnables, d’autres ont été sanctionnés de manière injuste. Et d’insister sur le fait que certains candidats ont confondu être choisi et gagner.

« Le Pdci-Rda est le parti le plus démocratique de Côte d’Ivoire. C’est le seul parti politique qui a toujours choisi son président avec des concurrents. Le président Bédié, quand il a été élu pour la dernière fois contre son propre secrétaire général, il ne l’a pas exclu. Bien au contraire ils se retrouvent.

En ce qui concerne les indisciplinés, il faut savoir que l’indiscipline est punie. Et cela nous a été enseigné à l’école primaire. Quelque fois, le plus petit gifle le plus grand. L’indiscipline c’est l’indiscipline. Nous avons évoqué la question et certains ont pensé que j’étais contre eux. Non. Moi je ne suis qu’un porte-parole. Je ne porte que la parole. On m’a posé des questions ici sur le Mali et j’ai dit que je n’étais pas autorisé à donner une réponse puisque je n’avais pas eu l’autorisation du président Bédié pour parler de cette crise. J’ai dit chez nous au Pdci-Rda, c’est la discrétion, les négociations, et surtout la diplomatie.

Mais pour le problème d’indiscipline, c’est sous le président Bédié que cela a commencé. Rappelez-vous qu’il avait fait une note pour dire que ceux qui ne se retiraient pas seraient sanctionnés. Vrai ou faux ? Des gens disent que le président leur a promis un poste or c’est le même président qui a choisi une autre personne que toi. J’ai été témoin de beaucoup de cas que je ne vais pas étaler ici. L’indiscipline se sanctionne et la discipline se sanctionne positivement. Union- Discipline Travail, c’est le Pdci-Rda qui, à l’Indépendance, a donné cet emblème. Notre drapeau national Orange Blanc vert, c’est le Pdci-Rda. Donc, cette même discipline est traduite dans les idéaux du Pdci-Rda. Lisez le livre de Jean- Noël Loucou et vous verrez les valeurs du Pdci-Rda.

Maintenait, nul n’est parfait. Nous avons posé des actes, on assume les sanctions. Plus tard on verra bien. Le président Félix Houphouët-Boigny préfère l’injustice au désordre. S’il y a des injustices, on aura le temps de les corriger. Mais regardez où le désordre nous emmène. Il y a des forces qui étaient à notre disposition et il y a eu des implications sur le SENAT. Comme nous avons perdu aux municipales, d’autres croyant au miracle sont allés se présenter au SENAT. C’était peine perdue. Donc c’est l’indiscipline qui a été sanctionnée et non des individus.

Nous n’avons rien contre eux.

Il y a des cas où l’humilité n’est pas incompatible à la dignité. C’est le président Houphouët Boigny qui nous a aussi enseigné cela. Pour un parti politique, il faut qu’on sanctionne. Même le Rhdp au pouvoir a sanctionné. Nous avons sanctionné pas à cause de leur tête mais à cause de leur acte. Je rappelle qu’il y a eu un processus d’appel à candidature où les gens ont signé pour dire que s’ils ne sont pas retenus, ils n’iront pas en indépendant. A la fin le président a tranché. Là aussi certains de ceux qui ont été choisis n’ont pas été humbles. Voilà pourquoi j’ai dit que l’humilité n’est pas incompatible à la dignité.

Certains qui ont été choisis voulaient que les autres se mettent à leur disposition. Non !

Je voudrais saluer Nana Fadiga de Treichville qui était toujours aux côtés de sa sœur Ami N’ Diaye. Le cas de Yamoussoukro, après avoir réglé le problème KKP a pris la mairie et l’ancien maire Gnrangbé a pris le SENAT.

J’attends des bruits dans la région de l’Est. De Bassam à Téhini, le Pdci-Rda a tout perdu et des jeunes gens se lèvent pour insulter leurs ainés. Que cela soit à Bondoukou, Koun Fao, Agnibilékrou, Abengourou, n’insultez pas les doyens. Si vous voulez avoir un Pdci-Rda de rassemblement soyez humbles et rassembleurs.

Certains de ceux qui ont été choisis n’ont pas été humbles. Ils ont pensé que l’objectif c’était juste d’être choisi. Or l’objectif est de gagner. Les gens oublient le choix et la victoire.

Donc moi je pense que le parti a pris des sanctions, elles doivent s’appliquer et si chemin faisant, le nouveau président estime qu’il faut en parler, on viendra au bureau politique pour trancher.

Certains sont pardonnables et d’autres ne le sont pas. D’autres encore ont été sanctionnés de manière injuste. J’ai vu certains faire campagne pour des candidats Pdci-Rda et leur nom se retrouve parmi les indisciplinés.

Il faut arrêter aussi cette délation. Parce que le Pdci-Rda ne veut pas être le premier des derniers mais le premier des premiers ».

Propos retranscrit par Jesus Marie Gottah

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut
xxx