Burkina Faso : le sentiment anti-Français, "meilleur catalyseur des mobilisations de rue"    Coup d'État au Burkina Faso : le colonel destitué Damiba accepte de démissionner    Le Tchad prolonge de deux ans maximum la transition vers des élections    Putsch au Burkina Faso : incidents près de l'ambassade de France, situation confuse à Ouagadougou    Nouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions    "Nos silences" : raconter les avortements clandestins en Côte d'Ivoire    Karim Khan, procureur de la CPI, applaudit la tenue en Guinée du procès du massacre du 28-Septembre    Burkina Faso : des tirs nourris entendus à Ouagadougou    Soldats ivoiriens détenus au Mali : un contentieux diplomatique qui s'enlise    Ouverture du procès de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis du Rwanda    Le procès de Félicien Kabuga à La Haye : l'attente des victimes du génocide au Rwanda    Guinée : un procès historique, 13 ans après le massacre du 28-Septembre    Génocide au Rwanda : ouverture du procès de Félicien Kabuga à La Haye    Guinée : justice pour les victimes du stade de Conakry ?    Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara devant les juges

Pourquoi il ne faut pas jeter la peau des pastèques

Pourquoi il ne faut pas jeter la peau des pastèques

Tout est bon dans le cochon… et dans la pastèque aussi ! Si sa chair fait le bonheur des petits et grands gourmands de juin à septembre, sa peau, quant à elle, se retrouve bien souvent au fond de nos poubelles. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, la couche verte qui recouvre la pastèque est bel et bien comestible. Mieux encore, elle est une véritable mine de bienfaits pour la santé. Alors, pour faire le plein de bonnes choses, on croque dedans, on en fait une confiture voire un gaspacho ou on boit son jus pour profiter de tous ses nutriments. Et si elle est bio, c'est encore mieux…

La peau de la pastèque est naturellement riche en vitamines A, C et en lycopène. De tous les caroténoïdes, le lycopène possède l’action antioxydante la plus puissante. Il lutte contre le vieillissement cutané, hydrate le tissu dermique et cerise sur le gâteau, il protège la peau contre les rayons du soleil. Pour en bénéficier, deux options s'offrent à vous : l'appliquer directement sur la peau ou la croquer dedans à pleines dents. La seconde s'avère bien plus efficace !

La L-citrulline, que l'on retrouve en nombre dans la peau de pastèque, est un acide aminé non essentiel qui joue un rôle important dans la santé cardiovasculaire et métabolique. D'après une étude publiée en 2018 dans la revue National Library of Medicine, il a le pouvoir de faire baisser la pression artérielle au repos et induite par le stress.

 Avec femme actuelle

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut