Tchad : Idriss Déby Itno, le chef de guerre devenu "gendarme du Sahel"    En direct : "La France perd un ami courageux", déclare l'Elysée après la mort du président Déby    Tchad : le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au front    Présidentielle au Tchad : Idriss Déby réélu pour un 6e mandat    Tchad : le président Idriss Déby Itno réélu, selon des résultats officiels provisoires    Attaques au Mozambique : les déplacés de Palma terrorisés par les enlèvements    Hassan Hajjaj, le pionnier du pop art marocain qui se joue des clichés    Génocide au Rwanda : un rapport de Kigali pointe la "lourde responsabilité" de la France    La RD Congo face aux défis économiques : "Les richesses ne profitent pas aux Congolais"    La Tunisie ferme ses écoles après une augmentation des cas de Covid-19    Égypte : une dizaine de morts dans un nouvel accident de train    Le débat africain : les femmes, vectrices de modernité au Mali ?    Au moins 19 morts dans l'attaque d'un village de l'ouest du Niger    L'Érythrée reconnaît à son tour la présence de ses soldats au Tigré et promet de les retirer    Congo : Denis Sassou-Nguesso a prêté serment pour son 4e mandat

Campagne pour les législatives du 6 mars/ Dr N’Guessan Euphrasie et les autres candidats de l’opposition mettent Kafana Koné et consorts en difficulté sur le terrain

Campagne pour les législatives du  6 mars/ Dr N’Guessan Euphrasie et les autres candidats de l’opposition mettent Kafana Koné et consorts en difficulté sur le terrain

C’est le samedi 27 février que les candidats de l’opposition de la commune de Yopougon ont officiellement lancé leur campagne pour les législatives du 6 mars. A cette occasion, Georges Armand Ouégnin, Dr N’Guessan Euphrasie, Michel Gbagbo, Dia Augustin Houphouët, Aké Akébié Marie et Zahia Berthe Eulalie ont déroulé le rouleau compresseur à la place Ficgayo de Yopougon.

Une sortie fracassante qui n’a laissé personne indifférent dans la commune. Les militants du Pdci-Rda et du Fpi (Gor) ont sonné la mobilisation pour reprendre la commune des mains du Rhdp. La machine étant donc lancée, les candidats de l’opposition ont pris d’assaut la commune dimanche dernier.

A Saint Louis au quartier millionnaire, la communauté Wê de la commune a reçu les candidats Michel Gbagbo, Dr Euphrasie et Zahia Berthe Eulalie. La communion était parfaite puisque cette communauté a décidé d’apporter non seulement son soutien à Michel Gbagbo, son beau-fils et les autres candidats, mais aussi d’apporter ses bénédictions à cette liste d’union des fils et filles de la Côte d’Ivoire. Dr N’Guessan Euphrasie, à cette occasion, a expliqué le rôle du député à l’assemblée nationale : « le député c'est celui-là même qui vote des lois pour le bien-être et en faveur de la population pour résoudre le problème du chômage, du système sanitaire et scolaire devenu aujourd’hui précaire… »

Pour elle, le député ne doit contribuer ni favoriser la souffrance des populations comme c’est le cas aujourd’hui. C’est ainsi qu’elle a appelé ses parents de l’Ouest à voter massivement la liste de l’opposition qui garantira une meilleure vie aux ivoiriens. Elle a achevé son discours en demandant aux populations de se rendre massivement dans les bureaux de vote munies de leur carte nationale d’identité ou d’une pièce tel que le passeport ou le permis de conduire afin de pouvoir prendre part au vote. Le lundi, la dame de fer de Yopougon a été reçue dans une ambiance de fête au marché GFCI au Groupement foncier précisément à ancien Bel air.

En phase avec les femmes de ce marché, celles-ci ont promis lui donner la victoire au soir du 6 mars prochain. Pendant ce temps, les autres candidats de l’opposition visitaient les autres les commerçants et commerçantes des autres marchés de la commune. Une stratégie qui met véritablement le principal adversaire, le maire Kafana Koné et consorts en difficulté sur le terrain.

Il faut le dire tout net, à seulement quatre (4) jours de la fin de la campagne, les nouvelles ne sont pas du tout bonnes pour les députés sortants du Rhdp qui sont objets de critiques très sévères de la part des populations.

Etienne Atta

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut