Libye : le maréchal Haftar annonce la levée sous conditions du blocus pétrolier    Côte d'Ivoire : Guillaume Soro appelle l'opposition à "faire bloc" contre le président Ouattara    Niger : le groupe État islamique revendique l'assassinat de huit personnes, dont six Français    Libye : les multiples raisons du départ de Fayez al-Sarraj, "contesté" et "fragilisé"    Présidentielle ivoirienne : Soro appelle l’opposition à s'unir et dit sa candidature "irrévocable"    Mali : la junte affirme que le pays est sous la menace d'un "embargo total" de la Cédéao    Libye : le chef du gouvernement Fayez al-Sarraj prêt à démissionner d'ici fin octobre    Un projet d'oléoduc menace des communautés locales en Afrique de l'Est    Algérie : avalanche de protestations après la condamnation de Khaled Drareni à 2 ans de prison ferme    La Cour africaine demande le retour de Guillaume Soro dans la course à la présidentielle ivoirienne    Mali : la Cédéao exhorte la junte à mettre en place sans délai un gouvernement de transition    L'ancien dictateur malien Moussa Traoré est mort à l'âge de 83 ans    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition vent debout contre le Conseil constitutionnel    Algérie : le journaliste Khaled Drareni condamné à deux ans de prison en appel    Verdict attendu dans le procès en appel du journaliste algérien Khaled Drareni

Présidentielle 2020/ La société civile africaine sensibilise les lvoiriens à la non violence et au respect des Institutions

Présidentielle 2020/ La société civile africaine sensibilise  les lvoiriens à la non violence et au respect des Institutions

La mission conjointe d'apaisement de la diaspora africaine en Europe  et de la société civile a animé hier lundi 14 septembre  un point de presse à la maison de la presse pour  sensibiliser les ivoiriens à la non violence et au respect des institutions.  

Depuis l'annonce le 6 août dernier du président de la République, Alassane Ouattara de briguer un 3eme mandat., l'opposition et la société civile protestent cette décision. Des manifestations éclatées ont même eu lieu dans le courant du mois d'août. Suite à ces manifestations éclatées qui ont ete réprimées, l'on a noté une dizaine de morts et des centaines de blessés. Face à ce regain de violence, une mission conjointe d'apaisement de la diaspora africaine en Europe et de la société civile composée de Eba Amoakon, chef de la mission . Me Dongui Mariama, Zoua Désirée et Jean Claude. K.est depuis quelque temps en Côte d'Ivoire pour sensibiliser les Ivoiriens à la non violence et au respect des institutions.. Dans une déclaration lue par Me Dongui hier lundi à la Mpa au Plateau, cette mission a condamné les violences et s'est inclinée devant la mémoire des disparus. Selon elle, il n'appartient pas aux individus qu'elles que soient leurs positions d'empêcher toute personne de se présenter à la prochaine présidentielle. Ce rôle étant dévolu au conseil constitutionnel. Vu les tensions perceptibles depuis quelques semaines, la mission compte organiser à partir du 8 octobre prochain,une tournée sur toute l'étendue du territoire national pour sensibiliser les uns et les autres à la non violence et à une élection apaisée. Car au final c'est au peuple souverain qu'il revient le dernier mot. S'il n'est pas d'accord avec un troisième mandat du chef de l'état, il n'aura qu'à le sanctionner dans les urnes comme ce fut le cas en 2012 au Sénégal oû le peuple a refusé à Aboulaye Wade un 3eme mandat dans les urnes.

Patricia Lyse

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut