La France restitue à l'Algérie les restes de 24 combattants tués lors de la colonisation    Algérie : la justice libère Karim Tabbou, figure emblématique du "Hirak"    Procès d’une blogueuse pour blasphème : un test pour la liberté d’expression en Tunisie    Gabon : la dépénalisation de l’homosexualité divise l’opinion    Les jeunes Sud-Africains se mobilisent pour faire tomber les symboles de l’apartheid    En Éthiopie, l'armée déployée dans la capitale après des manifestations meurtrières    La mort d'un chanteur oromo mène l'Ethiopie au bord de l'embrasement    Le meurtre d'un chanteur oromo mène l'Éthiopie au bord de l'embrasement    RD Congo : 60 ans d'indépendance, quel bilan politique, économique et social ?    Éthiopie : plusieurs morts dans des violences après le meurtre d'un chanteur oromo    Emmanuel Macron et le G5 Sahel "convaincus que la victoire est possible contre les jihadistes"    À Paris, une vente controversée de statuettes nigérianes    Covid-19 : l'Algérie maintient ses frontières fermées jusqu'à nouvel ordre    La RD Congo célèbre le 60e anniversaire de son indépendance    Le G5 Sahel et la France se réunissent en Mauritanie pour lutter contre le jihadisme

Côte d’Ivoire : Williams Atteby mort d’un AVC après avoir contracté le coronavirus

Côte d’Ivoire : Williams Atteby mort d’un AVC après avoir contracté le coronavirus

Williams Ateby, ex-député (FPI), est mort d’un accident vasculaire cérébral (AVC), ce jeudi 25 juin 2020 à Abidjan, après avoir contracté le coronavirus. C’est un coup dur pour le Front populaire ivoirien (FPI). L’ex-député Williams Ateby est mort à Abidjan d’une crise cardiaque. Une nouvelle bouleversante alors que l’ex-député s’était impliquée pour que les deux camps ennemis au sein du parti fondé par Laurent Gbagbo, se réconcilient enfin, à quatre mois de la présidentielle ivoirienne. Les dernières images publiques de Williams Ateby remontent à la première quinzaine du mois de juin, quand il avait rendu visite à une famille, avec laquelle il avait partagé le repas. Il apparaissait en bonne santé et physiquement fort. L’ex-député de Yopougon, au verbe haut et fort, alors proche de Simone Gbagbo, avait rallié le camp de Pascal Affi N’Guessan, à son retour d’exil.

Mort de Williams Ateby

« Faites preuve d’une conscience militante exemplaire et retournons à la base sans complexe. Prendre le nom de Gbagbo comme fonds de commerce est vraiment désolant », s’était-il alors adressé au camp d’Aboudramane Sangaré, subitement décédé, il y a deux ans. Sa mort intervient alors que Simone Gbagbo a entrepris de jouer un rôle de facilitatrice entre Pascal Affi N’Guessan et Assoa Adou, qui dit agir pour le compte de Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles (Belgique). De source proche de la famille, il avait contracté le coronavirus, mais a été victime d’une crise cardiaque.

Avec Afrik Soir

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut