Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

COALITION POUR LA DÉMOCRATIE, LA RÉCONCILIATION ET LA PAIX(CDRP) / Les activités officiellement lancées

COALITION POUR LA DÉMOCRATIE, LA RÉCONCILIATION ET LA PAIX(CDRP) / Les activités officiellement lancées

COMMUNIQUÉ FINAL La Conférence des Présidents des partis politiques membres de la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix(CDRP), s’est réunie ce jeudi 28 novembre 2019, de 17h00 à 18h15, au Siège du PDCI-RDA et sous la présidence effective de SE Henri KONAN BÉDIÉ, Président de ladite Conférence. Au cours de cette rencontre, il s’est essentiellement agi du lancement officiel des activités de la CDRP.

Dans son adresse d’ouverture de la rencontre, SE Henri KONAN BÉDIÉ, Président du PDCI-RDA, Président de la Conférence des Présidents de la Coalition, a relevé le péril qui guette notre démocratie, comme il l’avait d’ailleurs souligné au cours du 6ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA, en appelant les fils et les filles de notre Pays à s’unir au sein d’une Plateforme non idéologique des Partis politiques, des Organisations de la Société civile et des forces vives de la Nation.

Le Président de la Conférence a ensuite remercié les leaders des dix-sept Partis politiques qui ont répondu à son appel en se regroupant au sein de la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix. Il a salué les personnalités invitées qui ont honoré cette cérémonie de leur présence.

Le Président Henri KONAN BÉDIÉ s’est par la suite appesanti sur le Manifeste de la CDRP, adopté le 20 novembre 2019. Il a d’abord relevé que ce Manifeste est un document d’analyse de l’environnement socio-politique de notre Pays et de propositions d’engagement auprès du peuple de Côte d’Ivoire, en vue de sauvegarder les acquis démocratiques, restaurer les libertés publiques et l’état de droit. Ensuite, il a fait l’état des lieux de la gouvernance du pouvoir RHDP Unifié et noté son incapacité à gérer efficacement les secteurs de production nationale, se traduisant par un accroissement de la pauvreté dans les zones rurales et urbaines.

Enfin, le Président Henri KONAN BÉDIÉ a appelé les membres de la Coalition à initier des actions concrètes, en vue de corriger l’ensemble de ces tares, afin de préserver notre pays du chaos. Ensuite, le Secrétaire Permanent a donné lecture du Manifeste du CDRP. Ce Manifeste met l’accent sur:

- les dérives du pouvoir Rhdp Unifié qui viole la Constitution et les lois de la République de manière constante et l’absence de dialogue politique avec l’opposition significative sur les grandes questions engageant l’avenir de la Nation.Les discussions sur la réforme de la Commission Électorale Indépendante(CEI)en sont un exemple flagrant.

-les mauvais résultats de la gestion du pouvoir RHDP Unifié, surtout dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la sécurité, -la politique du « Tabouret » du pouvoir RHDP Unifié qui est un système d’injustice sociale, notamment dans les nominations aux hautes fonctions de l’administration.

A travers ce manifeste, le CDRP a lancé un appel au peuple de Côte d’Ivoire afin de préserver notre Grande Nation, notre Grande Nation, Notre belle Patrie, la Côte d’Ivoire. Enfin les Présidents des Partis Politiques membres de la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix ont procédé à la signature du Manifeste qui lance officiellement les activités de la CDRP. Fait à Abidjan le 28 novembre 2019.

Pour la Conférence des Présidents de la CDRP.

Roselin BLY

Vice-Président du COJEP

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut