Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Pdci-RDA- Condamnation de Mangoua Jacques / Seri Bi N’guessan « Ce jugement inique et abscons s’est déroulé dans une procédure d’une rare rapidité, défiant le bon sens »

Le Secrétaire Exécutif par Intérim du PDCI-RDA  Mr SERI BI N’GUESSAN Le Secrétaire Exécutif par Intérim du PDCI-RDA Mr SERI BI N’GUESSAN

Ce jeudi 03 octobre 2019, le PDCI-RDA vient d’apprendre la condamnation au tribunal de BOUAKE, de Monsieur Jacques MANGOUA, Vice-président du PDCI-RDA et Président du Conseil Régional du GBEKE, à :

• cinq (5) ans d’emprisonnement ferme, cinq (5) millions d’amende,

• cinq (5) ans de privation de droit.

De même, les populations venues exprimer leur indignation et leur refus de ce jugement, par des manifestations pacifiques, ont essuyé des tirs à balles réelles des forces de l’ordre, faisant un(1) mort, plusieurs blessés graves et de nombreuses interpellations.

 

Ce jugement inique et abscons s’est déroulé dans une procédure d’une rare rapidité, défiant le bon sens.

Par ce jugement, le PDCI-RDA et le peuple de Côte d’Ivoire se rendent bien compte que le pouvoir RHDP Unifié vise, de façon anti-démocratique, la prise de la Région du GBEKE et de la zone du grand Centre, en général, qu’il a perdue aux dernières élections municipales et régionales du 13 octobre 2019.

Le PDCI-RDA affirme que le pouvoir RHDP unifié a perdu cette bataille d’avance.

En effet, face à ce déni de démocratie, le peuple souverain de cette grande zone centre répondra au parti unifié RHDP par un vote sanction qui consacrera son échec cuisant, lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Pour l’heure, le PDCI-RDA :

- condamne, avec fermeté ce jugement inique, sans précédent; condamne également les tirs à balles réelles effectués par les forces de l’ordre contre les paisibles populations venues apporter leur soutien au Président du Conseil de leur région;

- s’incline devant la mémoire du jeune KOUASSI N’GUESSAN Romaric dit DIBY N’GUESSAN, âgé de 32 ans, originaire de Kondoukro, militant de la liberté , tué à Djébonoua;

- apporte sa compassion aux nombreux blessés et à leurs familles respectives;

- exige la libération immédiate de tous ceux qui ont été interpellés injustement;

- adresse ses sincères condoléances à la famille du jeune disparu.

Au regard de ces dérives, le PDCI-RDA prend à témoins l’opinion nationale et internationale des risques d’une dégradation accrue du climat social.

Fait à Abidjan, le 03 octobre 2019

Le Secrétaire Exécutif par Intérim du PDCI-RDA

Mr SERI BI N’GUESSAN

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut