Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Côte d’Ivoire / SYNERGIE ADO frappe un grand coup/ Plus de 1500 femmes de divers horizons adhèrent au Rhdp

Les femmes réunies autour de la présidente de Synergie Ado et de Mme Koné Matogoman Mama, membre du Bp du Rhdp,  ont désormais décidé d’embarquer dans le train Rhdp Les femmes réunies autour de la présidente de Synergie Ado et de Mme Koné Matogoman Mama, membre du Bp du Rhdp, ont désormais décidé d’embarquer dans le train Rhdp

Mobilisation exceptionnelle à la rue Lepic, au siège du Rassemblement des Républicains (Rdr), samedi 3 août dernier. Plus de 1500 femmes, venues de toutes les régions de la Côte d’Ivoire, sont venues officialiser leur adhésion au Rassemblement des Houphouétistes pour le Démocratie et la Paix (Rhdp), parti du président Alassane Ouattara, en présence de Mme Koné Matogoman Mama, membre du bureau politique du Rhdp et du Ben des femmes, coordonnatrice associée dans le Kabadougou qui représentait la ministre Jeanne Peuhmond, directrice exécutive adjointe des femmes du Rhdp. Cela, grâce à la présidente du mouvement Synergie Ado, Mme Kadhy Sylla. Convaincues par la présidente Kadhy Sylla sur les actions de développement d’envergure et de haute portée sociale du président Alassane Ouattara, de son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et de l’ensemble du gouvernement, ces femmes ont décidé de rejoindre le Rhdp. Dans la grande salle de réunion surchauffée et qui semblait exiguë, cette rencontre s’est vite transformée en une véritable ambiance de fête. Tellement ces femmes voulaient dire merci au Président Alassane Ouattara et à son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour le travail colossal abattu en si peu de temps pour l’épanouissement et le mieux-être des Ivoiriens et surtout pour le développement de la Côte d’Ivoire. Après avoir souhaité la bienvenue à ces nouvelles adhérentes, la présidente du comité d’organisation, Yoncolé Yolande les a invitées à s’armer de courage pour affronter les chants de sirènes.

 

La porte-parole des nouvelles adhérentes, Koré Caroline, rappelant cet adage qui stipule que ‘’Même quand on n’aime pas le lièvre, il faut reconnaitre qu’il court très vite’’, a voulu montrer que le président Alassane Ouattara en si peu de temps a fait des prouesses inégalables à la tête du pays. C’est pourquoi, poursuit-elle, toutes ces femmes n’ont pas hésité à suivre la présidente Kadhy Sylla lorsque celle-ci a pris son bâton de pèlerin pour présenter et expliquer avec preuve à l’appui les actions de développement du président Alassane Ouattara et de son gouvernement conduit par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Ces femmes, selon leur porte-parole, ont alors décidé d’accompagner Kadhy Sylla dans sa mission, d’où leur adhésion désormais au Rhdp. En réponse, la présidente nationale du mouvement Synergie Ado qui œuvre pour la synergie entre toutes les sensibilités religieuses et ethniques sans distinction autour du président Alassane Ouattara a clairement signifié aux femmes qu’elles ne sont pas venues au Rhdp pour elle, mais pour le Président Alassane Ouattara, le Premier ministre Gon Coulibaly et pour l’ensemble du gouvernement. ‘’Si nous sommes rassemblées ici, c’est que nous voulons la paix et le développement’’, a-t-elle lancé aux femmes avant de dire merci au Président Alassane Ouattara pour ses actions de développement qui ne font que changer la Côte d’Ivoire. ‘’Le Rhdp est en marche et va bien. Ce parti ne peut pas vous oublier’’, a-t-elle fait savoir aux femmes.

Elle a ainsi rassuré ces nouvelles adhérentes qu’elles ont frappé à la bonne porte et qu’elles ont fait le bon choix. Car, selon elle, on ne peut pas parler de développement et de paix en Côte d’Ivoire et tourner dos au Rhdp. Tout en félicitant le ministre Adama Bictogo pour l’énergie qu’il déploie chaque jour, Mme Kadhy Sylla qui revendique plus de 25000 (25 Mille) femmes dans son mouvement a présenté comme principale doléance à la marraine de la cérémonie, l’accès facile au crédit pour les femmes afin qu’elles puissent accroitre leurs activités. Mme Koné Matogoman Mama, qui représentait la marraine Jeanne Peuhmond, séduite par la forte mobilisation des femmes, a promis rendre fidèlement compte. Elle a félicité la présidente de Synergie Ado, Mme Kadhy Sylla. ‘’Merci et félicitations à ces braves femmes. Merci et félicitations à Mme Kadhy Sylla. Cette jeune dame compte dans le Rhdp’’ a-t-elle dit avant de souhaiter la bienvenue à ces femmes dans la maison Rhdp qui a une ambition du bien-être social de tous les Ivoiriens. Pour elle, cette mobilisation montre que les femmes ont gagné en maturité et qu’elles ont soif de paix, de cohésion et d’unité. Elle a conclu en demandant à la présidente de Synergie Ado, Kadhy Sylla d’organiser les femmes par quartier et par groupe afin de bénéficier du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) géré par la première dame Dominique Ouattara.

Nina Coulibaly

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut