RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver    Le barrage éthiopien sur le Nil embourbé dans des médiations sans fin    En Tunisie, neuf ans après la révolution, la démocratie piétine    Soudan : des soldats tués lors d'une "rébellion" au sein des services de sécurité    Tunisie : 9 ans après la révolution, la pauvreté fait toujours des ravages    En Libye, la Russie en quête d'influence    D'Abidjan à Paris, retour sur le parcours de l'enfant retrouvé mort dans un train d'atterrissage    Libye : le maréchal Haftar a quitté Moscou sans signer l'accord de cessez-le-feu    Libye : des "progrès" à Moscou mais pas encore d'accord formel de cessez-le-feu

Henri Konan Bédié: «Bientôt une plateforme de l’opposition avec Gbagbo et Soro»

Henri Konan Bédié: «Bientôt une plateforme de l’opposition avec Gbagbo et Soro»

Une poignée de main et deux heures de discussion. Lundi 29 juillet, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ont échangé sur la situation politique et sociale de leur pays. C'était la première fois que les deux anciens chef d’État se rencontraient depuis dix ans. Les deux poids lourds de la vie politique ivoirienne ont évoqué leur volonté de faire aboutir la réconciliation nationale. Pour cela, ils comptent inaugurer une plateforme de l'opposition, qui sera un cadre d'échanges concret entre eux, comme l'explique Henri Konan Bédié, le patron du PDCI-RDA. Il sera l'invité Afrique de RFI vendredi 2 août. Dans un entretien accordé à RFI à Paris ce jeudi 1er août, Henri Konan Bédié s'explique sur la prochaine plateforme de l'opposition ivoirienne. « La plateforme est déjà entrée dans les faits. Nous travaillons ensemble, le PDCI comme le FPI et d'autres partis qui y adhèrent. Si [Laurent Gbagbo] rentre, il prend sa place dans tout cet ensemble. Nous menons ensemble le combat pour une réconciliation nationale complète, totale. » La nouvelle organisation devrait inclure Guillaume Soro. « Nos relations sont bonnes, confirme Henri Konan Bédié. Bien entendu, nous travaillons ensemble dans le cadre de cette plateforme des partis de l'opposition. » Officiellement, Guillaume Soro n'a pas encore dit qu'il faisait un pas vers cette plateforme de l'opposition. Mais l'ancien président de la Côte d'Ivoire affirme avoir son accord de principe « depuis longtemps » pour y participer. L'accord sur la plateforme sera signé « cette semaine », promet le chef du PDCI-RCA.

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut