Coup d'état au Soudan : le début d'un scénario "à l'égyptienne" ?    COUP D'ÉTAT AU SOUDAN : LE 1ER MINISTRE ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ARRÊTÉS    La transition démocratique enterrée ? Coup d'État de l'armée au Soudan, le gouvernement dissout    Contre le paludisme, un vaccin suscite l'espoir    Au Mali, le représentant de la Cédéao déclaré "persona non grata"    Siyabulela Mandela poursuit le combat de son grand-père pour les droits humains    Pollution massive du Lac Victoria : le plus grand lac d'Afrique se meurt    Burkina Faso : le procès de l'assassinat de Thomas Sankara reprend à Ouagadougou    Coup d'État au Soudan : le gouvernement de transition dissous, des manifestants tués par l'armée    Soudan : plusieurs dirigeants arrêtés, l’accès à Internet coupé    Conseil de sécurité de l'ONU au Mali : la junte veut des "assises nationales" avant les élections    En visite au Mali, la délégation de l'ONU appelle au retour à un pouvoir civil    Le meurtre d'Agnes Tirop, un "signal d'alarme" pour les femmes athlètes au Kenya    Au Mali, le Conseil de sécurité de l'ONU va plaider pour le retour d'un pouvoir civil

Justice/ LE PARQUET GÉNÉRAL DÉPLORE LES PROPOS "REGRETTABLES ET RÉCURRENTS" DE MAÎTRE DADJÉ RODRIGUE SUR LA JUSTICE IVOIRIENNE

Justice/  LE PARQUET GÉNÉRAL DÉPLORE LES PROPOS "REGRETTABLES ET RÉCURRENTS" DE MAÎTRE DADJÉ RODRIGUE SUR LA JUSTICE IVOIRIENNE

COMMUNIQUÉ-

A la faveur de l'annonce de la reprise, ce mardi 21 février 2017, du procès en assises de Madame Simone EHIVET GBAGBO, Maître DADJE Rodrigue, l'un des Avocats de l'ancienne équipe de défense de l'accusée, a fait une déclaration le lundi 20 février 2017 devant la presse nationale et internationale, dans laquelle Il affirme « l'échec général de notre système judiciaire pénal et le manque de volonté du pouvoir ivoirien à réconcilier les Ivoiriens par la justice vraie et transparente ».

Le Parquet Général s'étonne des propos de Maître Rodrigue Dadje, au regard de ses propres responsabilités quant à la crédibilité et à la transparence du système judiciaire pénal ivoirien, en sa qualité d'Avocat inscrit au Barreau de Côte d'Ivoire et donc d'acteur dudit système.

Le Parquet Général tient à indiquer que depuis la fin de la crise postélectorale, l'Etat de Côte d'Ivoire a consenti d'importants efforts pour restaurer l'autorité de la Justice et la mettre en bon état de fonctionnement, en vue de mettre à la disposition des justiciables un système judiciaire répondant aux exigences d'une justice crédible, accessible, transparente et conforme aux normes internationales.

Le Parquet Général déplore les propos regrettables et récurrents de Maître DADJE Rodrigue sur la Justice ivoirienne, chaque fois que les décisions ou les procédures judiciaires ne vont pas dans le sens qu'il souhaite.

Il invite en conséquence Maître DADJE Rodrigue, en sa qualité d'Avocat et acteur du système judiciaire ivoirien, à s'abstenir de tous propos tendant à jeter le discrédit sur l'Institution judiciaire.

Fait à Abidjan, le 21 février 2017

Le Procureur général 
Aly YEO

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut