RD Congo : au moins 131 civils tués par les rebelles du M23, selon une enquête de l'ONU    Commémorer les 80 ans de la rafle de Tunis pour ne pas oublier les juifs de Tunisie    Mondial-2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale    En Éthiopie, la capitale du Tigré de nouveau alimentée par le réseau électrique    Massacre de Kishishe : le gouvernement de RD Congo évoque un bilan "autour de 300 morts"    RD Congo : les autorités accusent le M23 de "crime de guerre" à Kishishe    Afrique du Sud : le vote sur une procédure de destitution du président Ramaphosa reporté    Anouar Kbibech : le projet de TotalEnergies en Ouganda est "mortifère et dévastateur"    Crise politique au Soudan : signature d'un premier accord entre militaires et civils    Le Gabon, champion de la biodiversité, abrite de nombreuses espèces menacées    La Cédéao veut créer une force régionale face au jihadisme et aux coups d'État    Éthiopie : les rebelles du Tigré affirment avoir "désengagé" 65 % de leurs combattants du front    TotalEnergies devant la justice pour son méga-projet d'oléoduc en Afrique de l'Est    Burkina Faso : la diffusion de RFI suspendue "jusqu'à nouvel ordre", FMM déplore cette décision    Tunisie : les législatives n'ont aucune raison d'être, critique le chef du syndicat UGTT

Politique

Yopougon: Enrôlement sur la liste électorale / Le Mouvement ‘‘Tous Debout pour le PDCI RDA’’ inonde le terrain

Le Samedi 3 décembre dernier, le Mouvement Tous Debout pour le PDCI-RDA a organisé une cérémonie d'échanges avec les militants du quartier SICOGI Gotam.

Au cours de cette rencontre d'échanges, le président de MTD-PDCI-RDA, Ablé Hugues Privat a appelé les militants et sympathisants à faire confiance au Président Henri Konan Bédié et au PDCI-RDA. C'est pourquoi, il a encouragé l’auditoire à vérifier sa présence sur la liste électorale pour ceux qui sont déjà inscrits et pour les nouveaux majeurs à s'enrôler massivement.

"Faites confiance au président Bédié, faites confiance à vos responsables locaux. Faites-vous enrôler pour la victoire du Pdci-Rda aux échéances électorales à venir. Je suis d'autant plus heureux parce que c'est la première fois que votre député Dia Houphouët arrive chez vous, il a été mis en mission par le président Henri Konan Bédié."

Invité par le Mouvement Tous Debout pour le PDCI-RDA, le député Dia Houphouët Augustin a exprimé sa détermination à faire triompher le parti d'Henri Konan Bédié à Yopougon.

" A Yopougon on se connaît, on ne vient pas lorsqu’ il y a élections. Nous sommes à vos côtés et nous serons là pour vos besoins. C'est pourquoi nous sommes candidats à la mairie", s’est-il exprimé. Avant d'ajouter ; ‘’concernant l'opération d'enrôlement, sachez que nous allons vous aider. Que tous ceux qui ont les extraits les déposent auprès de la présidente et du Coordonnateur MTD-PDCI. Nous allons payer pour eux".

E.A avec L'HERITAGE

Après Gnamien Konan/ Niamian Nguessan Raoul Thibault adhère au Pdci-Rda et prend des engagements fermes

Proche du ministre Gnamien Konan, l’opérateur économique Niamian Nguessan Raoul Thibault a lui aussi décidé de suivre son mentor. Hier mardi 6 décembre 2022, accompagné de son réfèrent politique, Niamian N’guessan Raoul Thibault est allé au siège du Pdci-Rda pour prendre officiellement sa carte d’adhésion. Avec lui une quarantaine de jeunes de son staff du district d’Abidjan, tous ex membres de Nouvelle Vision (NCI), parti politique créé par le ministre Gnamien Konan.

La séance s’est déroulée dans une bonne ambiance. A la fin, le jeune et dynamique opérateur économique, fils et cadre d’Anoumaba a justifié sa décision en ces termes : « Notre adhésion au Pdci-Rda est la suite logique de celle de notre mentor, le ministre Gnamien Konan, celui avec qui nous avons grandi politiquement sous sa vision éclairée. Je suis aussi le fils de l’honorable Aka Amenan Véronique. Celle-là même qui permet au Moronou de rayonner. Aujourd’hui c’est ensemble, sous leur conduite que je vais apporter ma contribution pour que le président Henri Konan Bédié et le Pdci-Rda puissent être aux affaires les années à venir c’est-à-dire en 2025. »

Ce jeune entrepreneur entend accompagner le Pdci-Rda par des actes concrets en encourageant ses camarades à adhérer massivement au parti cher au président Bédié. « Nous avons une équipe et depuis deux à trois ans nous sommes sur le terrain dans le Moronou et dans le Gbêkê. J’ai décidé aujourd’hui de faire une adhésion avec toute l’équipe d’Abidjan. Dans les jours à venir, au niveau du Moronou, nous allons faire la grande adhésion de tous les membres au niveau de ma localité qui est Anoumamba », a-t-il dit avant de faire cette précision: « Sur le plan local, nous avons 245 jeunes sur le terrain avec des cadres dans les villages qui nous font confiance qui vont nous suivre au Pdci -Rda. J’ai eu la chance d’être candidat aux dernières législatives et cela a été une belle expérience pour moi. Il faut dire que nous avons posé de nombreuses actions dans notre localité. »

Il a donc décidé de mener des actions sous la supervision de l’honorable Aka Véronique pour un Pdci-Rda plus fort et indéboulonnable dans le Moronou.

Etienne Atta avec L'HERITAGE

En campagne de sensibilisation dans le cadre de la révision la liste électorale / Les chefs Attié choisissent ‘’leur fille’’ l’honorable N’guessan Euphrasie comme candidate du Pdci-Rda aux municipales à Yopougon

Lancée le 19 novembre pour prendre fin le 10 décembre prochain, l’opération de révision de la liste électorale se poursuit sur toute l’étendue du territoire national. Le samedi 3 décembre dernier, l’honorable Euphrasie N’guessan, député de la circonscription électorale de Yopougon et délégué Pdci-Rda de Yopougon-Centre était face à ses parents des 6 villages Attié de la commune que sont Yopougon Attié, Banco 2, Niangon Attié, Mambokoi, Andokoi et Yassèkoi. Ces populations étaient conduites par leur chef respectif. Femmes, jeunes, et habitants de ces villages ont effectué nombreux le déplacement au stade de Yopougon Attié baptisé stade Aboua Emile pour écouter le message de la bouillante députée Euphrasie N’guessan.

Expliquant la nécessité de s’inscrire ou de vérifier sa présence sur la liste électorale, l’honorable Euphrasie N’guessan a fait savoir que le vote est un acte citoyen. « Alors pour que votre candidat soit élu, il faut le voter et pour le voter, il faut que vous soyez inscrits sur la liste électorale », a-t-elle conseillé. Poursuivant, elle a fait savoir à ses parents que les élections sont un passage important dans la vie d’une nation. « L’avenir de votre commune dépend de vous les habitants de la commune tout comme l’avenir de la nation. Donc allez-vous faire enrôler », a-t-elle insisté. Concernant les difficultés rencontrées sur le terrain, l’honorable N’guessan Euphrasie a rassuré les populations de son soutien matériel et financier pour faciliter l’enrôlement de tout un chacun. Pour les nouveaux majeurs, elle a dit avoir mis sur pied une équipe à son QG à la Sideci en vue de leur venir en aide.

Bien avant, la déléguée de Yopougon-Centre a remercié le président du Pdci-Rda Aimé Henri Konan Bédié pour son soutien constant et pour ses conseils avisés. Et surtout pour sa bienveillance à l’égard du peuple Attié du district d’Abidjan. Le député Euphrasie N’ guessan a conclu ses propos en lançant un appel urgent à la commission Electorale indépendante. Elle a à cet effet demandé à la CEI une rallonge de 2 à 3 semaines de l’opération de révision de la liste électorale afin de permettre à un grand nombre de personnes de s’inscrire.

Heureuses, les femmes Attié ont magnifié leur guerrière et lui ont demandé de porter les couleurs de son parti le Pdci-Rda lors des prochaines municipales. Même son de cloche pour les jeunes venus très nombreux au stade Aboua Emile.

Au nom des chefs des six villages Attié de la commune de Yopougon, Acho Bertin, porte-parole a dit merci au président Henri Konan Bédié qui ne cesse de faire confiance et de soutenir leur fille.

Il a donc saisi l’occasion pour adresser un important message au président du Pdci-Rda : « Monsieur le président Henri Konan Bédié, les six chefs des six villages Attié de la commune de Yopougon avec tout le peuple Attié souhaitent que votre choix se porte sur la députée Euphrasie N’Guessan comme candidate du Pdci-Rda aux municipales 2023 parce qu’elle est le choix de tout le peuple Attié de Yopougon ».

Le président du comité d’organisation, M. Yapi Mambo a salué la présence massive des populations Attié.

Il faut noter que l’Honorable Euphrasie N’guessan était accompagnée du délégué de Niangon Doumbia Dramane, du doyen Konan Etienne, inspecteur du parti, de M.Abolé, ex délégué Pdci-Rda, d’Amon Amon Marc, député suppléant et des membres du cabinet de la délégation de Yopougon-Centre.

Avec l'HRITAGE

Compte rendu du Conseil des ministres du 30 novembre 2022

Mercredi 30 novembre 2022, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h00 à 13h00, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales

Projets de lois et d’ordonnance

Projets de décrets

B/-Mesures Individuelles

C/-Communications

 

A/ – MESURES GENERALES

PROJETS DE LOI ET D’ORDONNANCE

1- Au titre du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique ;

Le Conseil a adopté un projet de loi d’orientation relatif à la jeunesse.

Ce projet de loi vise à améliorer le cadre juridique dédié à la promotion, à l’insertion socioéconomique et à l’autonomisation des jeunes. Il organise, à cet effet, un dispositif institutionnel qui prend en compte les organisations et mouvements de jeunesse de façon à fédérer les différentes actions engagées par le Gouvernement et à renforcer leur coordination avec celles émanant de la société civile, en vue d’amplifier les performances des politiques et stratégies de promotion et d’emploi des jeunes.

Il introduit, dans cette dynamique, des innovations majeures dont la consécration d’une clause d’impact jeunesse dans l’ensemble des interventions gouvernementales, afin d’intensifier la participation des jeunes aux activités socioéconomiques et aux processus publics de prise de décisions.

 

2- Au titre du Ministère de l’Economie et des Finances en liaison avec le Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un projet d’ordonnance portant augmentation du plafond des avals et garanties accordés par l’Etat pour l’année 2022 ainsi que le projet de loi de ratification y afférent.

Cette ordonnance autorise le Gouvernement, dans le cadre de l’exécution du programme budgétaire de l’Etat à fin 2022, à rehausser le montant du plafond des avals et garanties accorés par l’Etat, à hauteur de 35 milliards de francs CFA.

Cette mesure permettra notamment à la société Côte d’Ivoire-Energies de mobiliser, de manière diligente, le financement nécessaire à l’atteinte des nouveaux objectifs assignés à cette entreprise publique en matière de production d’électricité et plus précisément, en matière d’électrification rurale. 

PROJETS DE DECRETS

1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté deux (02) décrets :

  • Un décret portant ratification du Contrat de prêt BMZ-No. 2021 65 165, d’un montant de quarante-cinq millions (45 000 000) Euros, soit vingt-neuf milliards cinq-cent-dix-huit millions soixante-cinq mille (29 518 065 000) Francs CFA, conclu le 02 novembre 2022, entre la Kreditanstalt Für Wiederaufbau (KFW) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement des reformes énergies renouvelables et efficacité énergétique en Côte d’Ivoire, phase III ;
  • Un décret portant ratification du Contrat de prêt BMZ-No. 2017 65 288, d’un montant total de soixante-dix millions (70 000 000) Euros, soit quarante-cinq milliards neuf cent seize millions neuf cent quatre-vingt-dix mille (45 916 990 000) Francs CFA, conclu le 02 novembre 2022, entre la Kreditanstalt Für Wiederaufbau (KFW) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du programme Energies Renouvelables et Efficacité Energétique-Dorsale de l’Est ;

Le financement, objet de ces deux accords de prêt, permettra d’intensifier les investissements dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et de contribuer significativement à l’atteinte des Contributions Déterminées au niveau National (CDN).

Ce financement sera employé, plus spécifiquement, à la mise en œuvre des réformes convenues avec les partenaires techniques et financiers dans le secteur, à l’acquisition de fournitures, au paiement de services spécialisés pour la construction de lignes de transport à haute tension et la restructuration des réseaux de distribution, notamment dans les localités d’Adzopé, d’Attakro, de Daoukro et de Sérebou.

2- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation ;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt n° 2022033/PR CI 2022 29 00, d’un montant total de trente milliards (30 000 000 000) Francs CFA, conclu le 16 septembre 2022, entre la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la République de Côte d’Ivoire, pour le financement partiel du projet de construction et d’équipement de quatre (04) lycées et d’un (01) collège d’excellence avec internat pour jeunes filles.

Ce projet vise à accroître le taux de scolarisation et d’achèvement scolaire des jeunes filles au niveau de l’enseignement secondaire, avec la mise en place d’infrastructures scolaires dédiées.

Ces établissements seront construits, pour les quatre (04) lycées, dans les villes d’Abengourou, de Divo, de Korhogo et de Man, avec une capacité d’accueil par lycée de 25 salles de classe, pour 1 000 élèves filles, dont 800 internes. Le Collège d’une capacité d’accueil de 16 salles pour 640 élèves filles, dont 400 internes, sera construit dans la ville de Bouna.

3- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt n° 2022066/PR CI 2022 32 00 d’un montant total de quinze milliards (15 000 000 000) Francs CFA, conclu le 24 octobre 2022, entre la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la République de Côte d’Ivoire, pour le financement partiel du projet de mise en place de la plateforme unifiée et ouverte de la vidéo-protection urbaine (VPU) dans six (06) villes secondaires et six (06) principaux stades.

 

Ce projet vise à renforcer la sécurité urbaine dans les localités concernées, et plus spécifiquement, à protéger les sites sportifs et les aéroports en vue des grands évènements sportifs à grande affluence.

Le projet porte sur six (06) villes, à savoir Boundiali, Touba, Séguéla, Kong, Jacqueville et Assinie, ainsi que sur 06 stades situés à Abidjan, à San-Pédro, à Yamoussoukro, à Korhogo et à Bouaké, à mettre en conformité avec les exigences de la FIFA.

4- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable ;

Le Conseil a adopté un décret portant attribution d’un permis de recherche, valable pour l’or, à la Société « MANAS CÔTE D’IVOIRE SARL, en abrégé MANAS CI SARL » dans les départements de M’Bengué et Ouangolodougou.

Ce permis de recherche est délivré pour une période de validité de quatre (04) ans, conformément aux conditions techniques et environnementales requises.

5- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un décret portant modalités d’alimentation et de gestion du fonds de développement local.

Ce décret encadre la gestion financière et administrative des fonds de développement local institués par le Code minier, en vue de la réalisation de projets de développement socio-économiques au profit des communautés locales riveraines des exploitations minières.

Il précise les modalités de financement des fonds de développement local et fixe les conditions ainsi que les procédures de contrôle et de suivi de l’utilisation des ressources affectées aux fonds, en vue de garantir la mise en œuvre effective des obligations sociales des sociétés d’exploitation minière. 

6- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie ;

Le Conseil a adopté un décret accordant à la société ENI COTE D’IVOIRE LIMITED, une autorisation de transport d’hydrocarbures par canalisation du gisement « Baleine » à l’usine Lion GPL à Vridi.

Dans le cadre de l’exploitation du gisement Baleine, découvert récemment, la Société ENI COTE D’IVOIRE LIMITED, attributaire de l’exploitation du gisement, prévoit la pose de 80,4 km de gazoducs, depuis les installations de production en mer, jusqu’à l’usine Lion GPL, à Vridi.

Ce pipeline est destiné à l’approvisionnement des centrales thermiques en gaz naturel pour la production d’énergie électrique.

7- Au titre du Ministère de la Fonction Publique ;

Le Conseil a adopté un décret portant création des emplois d’Attaché sanitaire et d’Assistant sanitaire.

Cette mesure vise à doter les établissements hospitaliers, en constante augmentation, de gestionnaires des services hospitaliers disposant d’une connaissance de base en santé publique, et ayant surtout une bonne compréhension des logiques médico-économiques et fonctionnelles des structures sanitaires, en vue de soutenir, dans l’exercice de leurs fonctions, les Administrateurs des Services Financiers option Santé, en poste.

Ainsi, il est créé dans la famille des emplois de Gestion Economique et Financière, les emplois de gestionnaire administratif et financier des établissements hospitaliers, à savoir l’emploi d’Attaché Sanitaire, catégorie A, grade A3, et l’emploi d’Assistant Sanitaire, catégorie B, grade B3, aux fins d’assurer une meilleure gestion administrative et financière des hôpitaux publics.

Le recrutement et la formation dans lesdits emplois se feront à l’ENA.

8- Au titre du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME ;

Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique de la réserve de Bonoua dédiée à l’activité industrielle, d’une superficie de 329 HA 16 A 83 CA.

Cette mesure s’inscrit dans le cade de la mise en œuvre des politiques de transformation structurelle de l’économie nationale et de l’amélioration de la compétitivité du secteur de la production avec la création de plusieurs zones industrielles dans les différentes régions du pays.

La zone industrielle de Bonoua, objet de cette mesure, permettra de répondre aux demandes croissantes de terrains industriels et de désengorger les zones industrielles d’Abidjan. Toutefois, compte tenu de l’importance de la nappe phréatique de Bonoua, relativement à la desserte des localités environnantes en eau potable, cette zone industrielle sera exclusivement dédiée à l’industrie agro-alimentaire non polluante.

B/– MESURES INDIVIDUELLES

Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora ;

Le Conseil a donné son agrément en vue de la nomination :

  • de Madame Deniz ERDOĞAN BARIM, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Türkiye près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan ;
  • du Général de Division ElHadj Daouda NIANG, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Sénégal près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan.

C/– COMMUNICATIONS

1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat

Le Conseil a adopté une communication relative à la libération du Capital appelé du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE).

Le FAGACE est une institution financière africaine au capital de 350 milliards de francs CFA, à laquelle notre pays est partie avec 13 autres pays issus de la zone UEMOA. Le Fonds a essentiellement pour mission de garantir les investissements publics et privés réalisés dans les pays membres et d’offrir ainsi une sécurité optimale aux capitaux étrangers et domestiques investis dans la sous-région.

Le Conseil a donné son accord pour l’acquittement du capital appelé de la 1ère à la 3e annuité du FAGACE échues, à la fin du second trimestre 2022.

Cette opération permettra à notre pays, principal bénéficiaire des garanties accordées par le FAGACE en 2021, avec 71 projets d’un coût d’environ 105 milliards de francs CFA, de s’assurer la pérennité des services du Fonds, notamment, dans le cadre de la mise en œuvre des Plans Nationaux d’Investissements.

2- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

 Le Conseil a adopté une communication relative à l’organisation de la dixième (10e) édition des Journées de l’Administration Agricole Délocalisée (JAAD).

Suite à la 9e édition qui s’est déroulée simultanément dans les régions du Gontougo et du Bounkani, en octobre 2021, la 10e édition des JAAD aura lieu du 08 au 10 décembre 2022 dans la Région du Moronou, autour du thème « A l’aube d’une agriculture mieux structurée et plus résiliente ».

Il est prévu au cours de ces journées notamment des réceptions et inaugurations d’infrastructures agricoles de nature à améliorer les conditions de travail et de vie des populations rurales, des expositions de produits agricoles du terroir ainsi que la remise de prix d’excellence et de décorations aux acteurs qui se sont distingués dans le développement des différents maillons de la chaîne de valeur agricole dans la Région du Moronou.

3- Au titre du Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la signature du contrat de partage de production avec la société Tullow sur le bloc pétrolier offshore CI-803.

Suites aux négociations concluantes entre les parties, le Conseil a donné son accord pour la signature d’un contrat de partage de production avec la société Tullow sur le bloc pétrolier offshore CI-803, situé en eau profonde, à la frontière avec le Ghana.

4- Au titre du Ministère de l’Economie et des Finances, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la visite des services du Fonds Monétaire International (FMI), du 07 au 13 décembre 2022.

Cette mission a pour objectifs d’examiner l’évolution récente de l’économie nationale et d’évaluer les facteurs de risque ainsi que les perspectives à court et moyen terme.

5- Au titre du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative à la Journée Internationale des Personnes Handicapées (JIPH), Edition 2022.

A l’occasion de cette célébration, des activités de sensibilisation et de mobilisation de l’ensemble de la communauté nationale, autour des questions liées au handicap et à l’insertion socioprofessionnelle des Personnes Handicapées, auront lieu sur l’ensemble du territoire national, sur la période du 30 novembre au 03 décembre 2022.

D- DIVERS

Le dernier Conseil des Ministres de l’année 2022 se tiendra le 21 décembre 2022, à Abidjan. Toutefois, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, pourra éventuellement programmer la tenue de Conseils de Ministres extraordinaires.

 

Fait à Abidjan, le 30 novembre 2022

  1. Amadou COULIBALY

Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique,

Porte-parole du Gouvernement

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Assemblée Nationale/ Adama Bictogo offre 17 véhicules à ses collaborateurs

Une cérémonie de remise de  véhicules flambants neufs s' est déroulée à la salle des pas perdus de l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire sis au Plateau ,  lundi 24 octobre 2022, en présence de Adama Bictogo, Président de l'Assemblée Nationale,  des récipiendaires , des Députés membres du Bureau  du Parlement ,  de la Conférence des Présidents  et des Secrétaires de service . L’occasion a donc été donnée à Monsieur Diomandé Aboubacar, Secrétaire Général de ladite institution de  donner les raisons qui ont milité à la faveur de  ladite  cérémonie :" Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale est une personnalité qui tient toujours à sa parole. Cette cérémonie est la résultante à sa parole donnée  lors de la campagne électorale''.

Le Donateur  quant à lui s'est dit heureux d'avoir  tenu  sa promesse électorale   qui permettra à ses collaborateurs de pouvoir se déplacer aisément dans l'accomplissement de leur mission régalienne auprès des populations. Selon toujours  le Patron du Parlement ivoirien, s'il arrive à tenir ses promesses ,c'est  avec la caution du Président de la République à qui il a exprimé sa gratitude pour ses différents soutiens ayant  permis à l" Assemblée Nationale de réussir sa politique en matière de diplomatie parlementaire et qui la repositionne  dans le concert des Nations. Ceci également grâce à l'esprit fraternel qui règne au sein de cette chambre basse, loin des intérêts politiques.

Comptant toujours  sur le soutien du Chef de l'Etat et du Premier Ministre, Adama Bictogo compte entamer d'autres projets pour rehausser l’image de l’institution qu’il dirige. Il s'agira de l’axe des infrastructures avec la construction les mois à venir des bureaux pour rendre autonome chaque Député. L'autre axe est celui de la digitalisation pour permettre aux élus du peuple  d'être au diapason des Assemblées modernes à travers l’accès aux contenus numériques. C’est donc dans l'allégresse que les récipiendaires ont reçu des mains du Chef du Parlement ivoirien les clés de leur véhicule.

En retour, leur porte-parole, L’Honorable Olivier  Akoto Kouassi n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude au donateur qui fait selon ses dires, la fierté des parlementaires ivoiriens de par sa noble vision et sa politique à visage humain.

 Danga Alphonse

Communiqué du Conseil des ministres du 26-10-2022

Le mercredi 26 octobre 2022, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h00 à 13h00, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

L’ordre du jour de cette réunion comportait les points suivants :

A/-Mesures Générales

Projets de loi

Projets de décrets

B/-Mesures Individuelles

C/-Communications

A/ – MESURES GENERALES

PROJETS DE LOI

1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora;

Le Conseil a adopté un projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Accord portant création de la Facilité Africaine de Soutien Juridique.

La Facilité Africaine de Soutien Juridique (ALSF) est une institution publique internationale créée sous l’égide de la Banque Africaine de Développement (BAD), aux fins de mettre en place les conditions d’une assistance technique juridique destinée à aider les pays africains à surmonter les problèmes de droit découlant de la gestion de certains dossiers complexes du point de vue juridique, technique et financier.

La ratification de cet accord permettra à notre pays de bénéficier des services de conseil juridique ainsi que des activités de renforcement des capacités, à la disposition des pays africains parties à l’accord, en vue de les accompagner dans le cadre de litiges les opposant aux investisseurs internationaux ou dans le cadre de négociation de transactions commerciales complexes et autres opérations souveraines y afférentes.

2- Au titre du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté un projet de loi portant règlement du Budget de l’Etat pour l’année 2021.

Le budget de l’Etat pour l’année 2021 a été initialement arrêté en équilibre, en ressources et en charges, à 8 398,9 milliards de francs CFA. A la suite de modifications intervenues, en cours de gestion, le niveau du budget de l’Etat de l’exercice 2021 s’est élevé à 9 525,1 milliards de francs CFA, en rapport avec les évolutions liées notamment aux appuis additionnels des partenaires au développement, ainsi qu’aux besoins de renforcement des efforts de lutte contre la pandémie de la Covid-19, et de bonne conduite de certaines opérations prioritaires de l’Etat.

Ainsi, établissant le bilan de la gestion budgétaire de l’exercice 2021, le présent projet de loi de règlement arrête le montant définitif des encaissements des recettes à 9 161,9 milliards de francs CFA pour une prévision de 9 525 milliards de francs CFA, soit un taux de recouvrement de 96,2%. Ce niveau de réalisation intègre 8 382,3 milliards de francs CFA de ressources de l’Etat, dont 4 473,4 milliards de francs CFA de recettes budgétaires et 3 908,6 milliards de francs CFA de ressources de trésorerie. Il comprend également 779,6 milliards FCFA de recettes des Comptes Spéciaux du Trésor.

Le montant des ordonnancements des dépenses s’établit à 9 126,9 milliards de francs CFA, soit un taux d’exécution de 95,8%. Ce niveau d’exécution des crédits ouverts comprend 8 347,3 milliards de francs CFA de dépenses de l’Etat et 779,6 milliards de francs CFA de dépenses des Comptes Spéciaux du Trésor.

L’ensemble de ces opérations conduit à un solde négatif par rapport aux ressources propres de 2 350,4 milliards de francs CFA, mais reste inférieur au niveau projeté de 2691,3 milliards.

Ce déficit a été financé par les opérations de trésorerie dont le solde net s’établit à 2 385,4 milliards.

Il en résulte que l’exercice budgétaire s’est soldé par excédent de 34,9 milliards qui fera l’objet de report à nouveau.

L’exécution budgétaire a reçu le quitus de la Cours des Comptes qui a produit une déclaration générale de conformité, un rapport définitif sur l’exécution du budget et un rapport d’audit de la performance des programmes.

PROJETS DE DECRETS

1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt N° 171/AP/LA/BIDC/EBID/08/2022, d’un montant total de trente-sept milliards cent-vingt-huit millions (37 128 000 000) francs CFA, conclu le 30 août 2022, entre la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et la République de Côte d’Ivoire, pour le financement partiel du projet de mise aux normes des blocs opératoires, unités de réanimation néonatale et services d’imagerie dans les hôpitaux de référence en République de Côte d’Ivoire.

Ce projet comprend la construction, la réhabilitation ou l’extension et l’équipement des blocs opératoires, des unités de réanimation néonatale et des services d’imagerie ainsi que des laboratoires de vingt-quatre (24) Centres Hospitaliers Régionaux (CHR), en vue de les élever aux normes standards en vigueur, notamment en matière de santé maternelle et néonatale et d’imagerie médicale.

2- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’accord de prêt N° 172/AP/LA/BIDC/EBID/08/2022, d’un montant total de trente milliards (30 000 000 000) francs CFA, conclu le 30 août 2022, entre la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et la République de Côte d’Ivoire, pour le financement partiel du volet industriel du projet de Pôle Agro-Industriel dans le nord (2PAI NORD) en République de Côte d’Ivoire.

Ce projet vise à mettre en place une zone agro-industrielle de grande envergure dans le Nord du pays avec la création de centres d’incubation, la construction ou la réhabilitation d’infrastructures hydroagricoles et de voies d’accès aux marchés ainsi que le renforcement des capacités des principaux acteurs.

Le projet prévoit, notamment, la réalisation des travaux de viabilisation du Hub de transformation de Sinématiali, la construction de cinq (05) centres d’agrégation et de services-centres d’agrégation dans les villes de Boundiali, de Dabakala, de Ferkessédougou, de Katiola et de Tioronaradougou, la réhabilitation de 1 000 km de pistes de desserte agricole et la construction de (04) marchés à bétail.

3- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère d°e l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt n°IC-C2 d’un montant de quinze milliards (15 000 000 000) de Yens Japonais, soit environ soixante-douze milliards quatre-vingt-huit millions deux cent dix-sept mille (72 088 217 000) Francs CFA, conclu le 25 mai 2022 entre l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et la République de Côte d’Ivoire, pour le financement du programme d’appui d’urgence en réponse à la COVID-19.

Le financement objet de cet accord permettra de soutenir la mise en œuvre des politiques de Santé Publique visant à renforcer les capacités de réponse à la COVID-19, à améliorer le financement du secteur de la Santé, et à consolider corrélativement le rythme de progression de la croissance économique nationale.

4- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora, en liaison avec le Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat;

Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt n°IC-P3, d’un montant total de vingt-deux milliards vingt-huit millions (22 028 000 000) de Yens Japonais, soit environ cent cinq milliards huit cent soixante-quatre millions soixante-dix mille (105 864 070 000) Francs CFA, conclu le 25 mai 2022, entre l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement du projet de renforcement de la liaison électrique Taabo-Kossou-Bouaké.

Ce projet vise à accroître l’approvisionnement en électricité dans les zones Centre et Nord de la Côte d’Ivoire, ainsi que dans les pays voisins, par l’extension des lignes de transmission, l’installation des postes de sous-stations et des réseaux de distribution dans la région du Centre de la Côte d’Ivoire, y compris Taabo-Kossou-Bouaké.

A terme, il contribuera à renforcer la stabilité de la fourniture d’électricité dans ces zones et à améliorer les conditions de vie des populations.

5- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, en liaison avec le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME ;

Le Conseil a adopté un décret portant reconnaissance de l’Organisation Interprofessionnelle Agricole de la filière Anacarde.

Cette mesure prise conformément à l’ordonnance n°2011-473 du 21 décembre 2011 relative aux Organisations Interprofessionnelles Agricoles, vise à consolider les performances de la filière Anacarde qui font de notre pays le 1er producteur mondial de noix de cajou depuis 2015.

6- Au titre du Ministère de la Fonction Publique ;

Le Conseil a adopté un décret instituant un Comité Sectoriel de Dialogue Social dans les Ministères, en abrégé CSDS.

En appui aux instruments nationaux à savoir le Conseil National de Dialogue Social (CNDS) et le Comité du Dialogue Social dans la Fonction Publique, le CSDS est un organe de concertation permanente, sur des questions de toute nature en rapport avec le traitement social des fonctionnaires, entre l’Administration et les organisations syndicales du ministère concerné.

Institué au sein de chaque Ministère, le CSDS a une mission de veille, d’anticipation et de médiation visant à prévenir et à résorber les conflits professionnels pouvant survenir au sein des Ministères, de façon à maintenir dans l’Administration publique, un climat social apaisé, favorable à la consolidation des performances de l’Economie nationale.

B/– MESURES INDIVIDUELLES

1- Au titre du Ministère d’Etat, Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora ;

Le Conseil a adopté trois (3) décrets portant nomination d’Ambassadeurs Extraordinaires et Plénipotentiaires de la République de Côte d’Ivoire.

Ainsi sont nommés :

  • Monsieur BITI Eugène Wanyou Allou, Ambassadeur 3e échelon, actuellement Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Démocratique de Corée, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire, auprès de la Brunei Darussalam, avec résidence à Séoul ;
  • Monsieur METCH Adjé Silas, Ambassadeur 1er échelon, actuellement Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Démocratique du Congo, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République du Rwanda, avec résidence à Kinshasa ;
  • Monsieur METCH Adjé Silas, Ambassadeur 1er échelon, actuellement Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Démocratique du Congo, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République du Burundi, avec résidence à Kinshasa.

2- Au titre du Ministère des Transports ;

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des membres du Conseil de Régulation de l’Autorité de Régulation du Transport Intérieur, conformément au décret n° 2019-101 du 30 janvier 2019 qui en détermine l’organisation et le fonctionnement.

Ainsi sont nommés membres du Conseil de Régulation de l’Autorité de Régulation du Transport Intérieur :

- Monsieur Albéric KACOU, représentant du Président de la République, Président du Conseil de Régulation ;

- Monsieur N’DRI KOUADIO, représentant du Premier Ministre ;

- Monsieur CONE Dioman, représentant du Ministre des Transports;

- Colonel DIARRASOUBA Mory, représentant du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense ;

- Monsieur OUATTARA Francis Nielbien, représentant du Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ;

- Monsieur KOUADIO Amany Francis, représentant du Ministre de l’Economie et des Finances ;

- Monsieur KABA Mory, représentant du Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ;

- Monsieur Ahmed KONET Mohamed Hussen, représentant du Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

3- Au titre du Ministère de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage ;

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des membres du Comité de Gestion du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP), conformément au décret n° 92-05 du 8 janvier 1992 qui en fixe l’organisation et le fonctionnement, tel que modifié par le décret n° 95-413 du 2 mai 1995, le décret n° 2019-291 du 3 avril 2019 et le décret n° 2021-928 du 22 décembre 2021.

Ainsi sont nommés membres du Comité de Gestion du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle, en abrégé FDFP :

Au titre des Pouvoirs Publics :

- Monsieur SIAMA BAMBA, représentant du Président de la République, Président du Conseil de Gestion ;

- Monsieur SANGARE Moustapha Karam, représentant du Ministre chargé de la Formation Professionnelle ;

- Pr KOBEA Toka Arsène, représentant du Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

- Monsieur POUHE Koula Montouho Fahé Alex, représentant du Ministre chargé de l’Economie et des Finances ;

- Monsieur Cinaly TAMBLA, représentant du Ministre chargé du Budget.

Au titre des employeurs :

- Monsieur Jean Louis MENUDIER, Vice-Président de la CGECI ;

- Monsieur Pierre MAGNE, Conseiller Spécial du Président de la CGECI en charge de la stratégie et des relations institutionnelles ;

- Monsieur N’DRI Koffi, Président de la Commission Formation Professionnelle et Recherche de la CGECI ;

- Monsieur Mar MAO, Président de la Commission Emploi et Relations Sociales de la CGECI.

Au titre des travailleurs :

- Madame VLEI Suzanne, Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l’UGTCI;

- Monsieur LIBOUE BI Youan, Secrétaire National en charge de l’Education Ouvrière de l’UGTCI;

- Monsieur TRAORE Souleymane, Secrétaire Fédéral chargé de l’Implantation des Syndicats de la FESACI ;

- Monsieur BLI BLE David, Secrétaire Général de la CISL-DIGNITE ;

C/– COMMUNICATION

1- Au titre du Premier Ministre, Chef du Gouvernement;

Le Conseil a adopté une communication relative à l’état d’exécution du Programme Social du Gouvernement (PSGouv) au troisième (3e) trimestre 2022.

Les principaux résultats enregistrés au cours des trois premiers trimestres de l’année 2022, comprennent l’intégration à la Fonction publique des 10 300 enseignants contractuels recrutés lors du PSGouv 1, en 2019, la réception de 31 collèges de proximité, l’électrification de 417 localités dont 48 dans la zone de fragilité du Nord, la réhabilitation de 1 609 PMH et la maintenance de 13 129 PMH. Au cours de la même période, 33 745 femmes enceintes ont bénéficié de kits d’accouchement, 1 250 femmes enceintes ont reçu des kits de césarienne et 29 193 femmes enceintes atteintes de paludisme ont été prises en charge gratuitement. Le PSGouv2 a permis également de vacciner 636 016 enfants de 0 à 11 mois au titre du Penta 3, 604 161 enfants contre la rougeole et la rubéole et 583 996 femmes enceintes contre le tétanos.

Le montant total engagé pour l’ensemble de ces réalisations, au cours des trois premiers trimestres de l’année 2022, s’établit à 250,3 milliards de FCFA, sur des dotations effectives cumulées de 477,2 milliards de FCFA, soit un taux d’engagement est de 52,45%, contre 39,4% à fin juin 2022.

Au cours du dernier trimestre 2022, l’accent sera mis sur l’accélération de l’accès des soins dans le cadre de la Couverture Maladie Universelle, l’entretien des pistes rurales, le programme Electricité Pour Tous et l’accès à l’eau potable.

2- Au titre du Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, en liaison avec le Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, le Ministère de l’Economie et des Finances et le Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;

Le Conseil a adopté une communication relative aux mesures pour le développement local des matières premières entrant dans la fabrication du pain composé.

En février 2022, le Gouvernement a adopté une nouvelle norme prenant en compte le pain composé, à savoir la norme NI : 380 « Pains de boulangerie – Spécifications ». Cette nouvelle norme définissant les exigences relatives aux pains de boulangerie, identifie désormais trois types de pains de boulangerie, à savoir : les pains courants, les pains spéciaux et les pains composés. A la différence des deux premiers qui sont produits à partir de la farine boulangère de blé quasi pure, le pain composé est produit à partir d’un mélange de farine de blé, dans une proportion de 85% et de farines de maïs ou de manioc à hauteur de 15%.

Cette disposition constitue l’amorce d’une impulsion de la politique de production, de transformation et de consommation de produit locaux. Elle est dans la continuité des mesures prises par le Gouvernement pour la production de riz, de manioc, de maïs, de banane plantain et de sorgho.

D- DIVERS

- Le Conseil a entendu une communication relative aux récentes inondations qui ont eu lieu dans notre pays, avec des niveaux de pluie exceptionnelle. Soucieux des cas de victimes, le Président de la République a tenu à s’assurer que celles-ci bénéficient du soutien et de l’accompagnement de l’Etat.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement l’a rassuré qu’un fonds spécial de 221 430 000 francs CFA a été mis à la disposition du Ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, et du Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté afin de témoigner de la solidarité du Gouvernement à l’égard des victimes.

- Le prochain Conseil des Ministres se tiendra le mercredi 09 novembre 2022, à Abidjan.

 Fait à Abidjan, le 26 octobre 2022

  1. Amadou COULIBALY

Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique,

Porte-parole du Gouvernement

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

S'abonner à ce flux RSS