Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi    En RD Congo, l'Église catholique "craint que le système ne perdure avec le nouveau président"    Manifestations au Zimbabwe : le président Mnangagwa rentre à Harare    Heurts entre partisans de Martin Fayulu et Félix Tshisekedi à Kinshasa    Beth Koigi, la Kényane qui transforme l’air en eau potable    Attaque au Mali : "Aqmi conserve des capacités logistiques non négligeables"    Élections en RD Congo : l'Union africaine reporte sa mission à Kinshasa    Une base de l’ONU attaquée dans le nord du Mali    Israël renoue ses relations diplomatiques avec le Tchad    Le groupe jihadiste Aqmi revendique l'attaque d'une base de l’ONU au Mali    Visite historique de Benyamin Netanyahou au Tchad    Félix Tshisekedi proclamé président de la RD Congo par la Cour constitutionnelle    Des frappes américaines tuent plusieurs dizaines d'islamistes shebabs en Somalie    Au Burkina Faso, le gouvernement Thiéba a démissionné    À Goma, la population vit dans l'attente des résultats de la présidentielle

Coopération/ Un colloque Chine-Afrique à Abidjan

Coopération/ Un colloque Chine-Afrique à Abidjan

La capitale économique de la Côte d’Ivoire (Abidjan), abritera la première édition d’un colloque dénommé Colloque International Chine-Afrique. Et ce à partir du 31 Octobre prochain. Cet événement de haute portée internationale porté sur le thème ‘‘Capitalisation des investissements de la Chine en Afrique. Quelles implications des initiatives locales et des médias : le cas de la Côte d’Ivoire’’ permettra selon Rodrigue Ouakiri, président du Club Ami de la Chine de capitaliser les investissements de la Chine en Afrique et principalement les investissements en Côte d’Ivoire. « C’est une nouvelle vison asiatique pour amener les Ivoiriens à privilégier le travail ».  Selon lui, ce colloque revendique en moyenne cinq cents entreprises chinoises et d’Afrique. Ce colloque en est de trop en Côte d’Ivoire ? M. N’dri Bernard a répondu par la négative. Se référant donc aux colloques (près de 600) organisés à Paris chaque année. « Tout ce qui est colloque devient de la vitalité de tous les secteurs d’activités. Le colloque n’est pas de trop. Nous voulons dire à tout le monde entier que la Côte d’Ivoire est en train de vivre ». Christian Brio a pour sa part relevé les retombées de ces colloques qui, semble-t-il, « favorise » un climat de partenariat dans les secteurs économique. L’aspect sécuritaire n’est pas écorché. Les organisateurs rassurent que la sécurité sera de mise. Dans la mesure où le ministère de la sécurité est au parfum de « tout ce que nous faisons ».

 

 

Avec wwwlageneraledepresse.net

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut