Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

Coopération/ Un colloque Chine-Afrique à Abidjan

Coopération/ Un colloque Chine-Afrique à Abidjan

La capitale économique de la Côte d’Ivoire (Abidjan), abritera la première édition d’un colloque dénommé Colloque International Chine-Afrique. Et ce à partir du 31 Octobre prochain. Cet événement de haute portée internationale porté sur le thème ‘‘Capitalisation des investissements de la Chine en Afrique. Quelles implications des initiatives locales et des médias : le cas de la Côte d’Ivoire’’ permettra selon Rodrigue Ouakiri, président du Club Ami de la Chine de capitaliser les investissements de la Chine en Afrique et principalement les investissements en Côte d’Ivoire. « C’est une nouvelle vison asiatique pour amener les Ivoiriens à privilégier le travail ».  Selon lui, ce colloque revendique en moyenne cinq cents entreprises chinoises et d’Afrique. Ce colloque en est de trop en Côte d’Ivoire ? M. N’dri Bernard a répondu par la négative. Se référant donc aux colloques (près de 600) organisés à Paris chaque année. « Tout ce qui est colloque devient de la vitalité de tous les secteurs d’activités. Le colloque n’est pas de trop. Nous voulons dire à tout le monde entier que la Côte d’Ivoire est en train de vivre ». Christian Brio a pour sa part relevé les retombées de ces colloques qui, semble-t-il, « favorise » un climat de partenariat dans les secteurs économique. L’aspect sécuritaire n’est pas écorché. Les organisateurs rassurent que la sécurité sera de mise. Dans la mesure où le ministère de la sécurité est au parfum de « tout ce que nous faisons ».

 

 

Avec wwwlageneraledepresse.net

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut