RD Congo : au moins 131 civils tués par les rebelles du M23, selon une enquête de l'ONU    Commémorer les 80 ans de la rafle de Tunis pour ne pas oublier les juifs de Tunisie    Mondial-2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale    En Éthiopie, la capitale du Tigré de nouveau alimentée par le réseau électrique    Massacre de Kishishe : le gouvernement de RD Congo évoque un bilan "autour de 300 morts"    RD Congo : les autorités accusent le M23 de "crime de guerre" à Kishishe    Afrique du Sud : le vote sur une procédure de destitution du président Ramaphosa reporté    Anouar Kbibech : le projet de TotalEnergies en Ouganda est "mortifère et dévastateur"    Crise politique au Soudan : signature d'un premier accord entre militaires et civils    Le Gabon, champion de la biodiversité, abrite de nombreuses espèces menacées    La Cédéao veut créer une force régionale face au jihadisme et aux coups d'État    Éthiopie : les rebelles du Tigré affirment avoir "désengagé" 65 % de leurs combattants du front    TotalEnergies devant la justice pour son méga-projet d'oléoduc en Afrique de l'Est    Burkina Faso : la diffusion de RFI suspendue "jusqu'à nouvel ordre", FMM déplore cette décision    Tunisie : les législatives n'ont aucune raison d'être, critique le chef du syndicat UGTT

17EME EDITION DU PRIX AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT (PADEV 2022) / Le Directeur général des Impôts distingué « Meilleur Manageur Africain du secteur des régies financières » au Rwanda

Ouattara Sié Abou, Directeur général de la DGI Ouattara Sié Abou, Directeur général de la DGI

La 17ème édition du Prix Africain de Développement (PADEV 2022) s’est tenue du 15 au 18 septembre 2022, à l’hôtel Mariott de Kigali, au Rwanda. 

Cette rencontre panafricaine placée sous le Haut patronage du Président de la République des Comores et sous la présence effective du Premier Ministre des Comores, a été rehaussée par la présence de plusieurs Ministres, des chefs d’Entreprises publiques et privées et d’invités de pays africains.

A cette occasion, des personnalités issues de divers secteurs d’activités ont été distinguées dans leur domaine respectif. 

Parmi les lauréats, figure Monsieur OUATTARA Sié Abou, Directeur général des Impôts de Côte d’Ivoire qui a reçu le prix du meilleur Manageur Africain du secteur des régies financières pour les grandes réformes initiées et les bons résultats enregistrés depuis sa nomination à la tête de l’Administration fiscale Ivoirienne.

 En effet, depuis 2017, les recettes fiscales connaissent un accroissement significatif chaque année. La DGI est toujours en ligne au regard des objectifs fixés avec des plus-values record. Ainsi, les recettes de la DGI sont passées de 1.825 milliards en 2016 à 2.820 milliards en 2021.

La DGI, sous l’impulsion de Monsieur OUATTARA Sié Abou, respire un nouveau vent marqué par une politique de digitalisation tout azimut, par des réformes du dispositif fiscal, une nouvelle organisation des services et un accent particulier sur la bonne gouvernance ; toutes choses qui ont impacté positivement les activités de cette administration.

Ainsi, l’Administration fiscale a mis en œuvre plusieurs solutions ou applications informatiques dans le but d’améliorer la qualité de service offert aux usagers/clients et par voie de conséquence d’accroitre le niveau des recettes fiscales.

Au plan social, le Directeur général des Impôts a apporté une cure de jouvence aux conditions de vie des Agents. Cette politique sociale hardie s’est traduite par un dialogue permanent et fécond avec les organisations syndicales contribuant ainsi à l’apaisement du climat social au sein de la Direction générale des Impôts. 

S’agissant des conditions de travail, Monsieur OUATTARA Sié Abou a déployé une batterie d’actions pour équiper les services en matériels roulants, informatiques conséquents. 

Ce technocrate de la DGI mène par ailleurs plusieurs actions communautaires dans les départements de FERKE, NIAKARA (réhabilitation et équipement d’écoles et de centres de santé), SAKASSOU (équipement du centre de santé d’ANOUFOUE-BONOU), etc., pour le bien-être des couches défavorisées en particulier les femmes et les enfants et des populations en général.

C’est au regard de tout ce travail remarquable abattu sous le sceau de la discrétion que le jury a décerné à OUATTARA Sié Abou, le prix du Meilleur Manager Africain du secteur des régies financières.

A la réception de son trophée, le récipiendaire a dédié son prix d’abord à son Ministre de tutelle ensuite à l’ensemble des Agents des Impôts qui, selon lui, sont les véritables artisans des succès de la DGI.

« Ce prix, est le prix de tous les Agents de la DGI. C’est le prix d’un travail collectif », a-t-il livré sous les projecteurs de la cérémonie.

Il convient de rappeler que le prestigieux Prix Africain de Développement en abrégé PADEV, est une création d’organisations de la société civile de 15 pays africains.

Son but est d’œuvrer à l’instauration d’une culture du mérite, de l’excellence et du travail bien fait comme valeurs cardinales de la nouvelle Afrique.

Cette distinction est décernée chaque année à des personnes physiques et morales dont le travail constitue un modèle et les œuvres impactent positivement leurs pays et partant de l’Afrique.

 SERCOM

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut