Burkina Faso : la junte "contrôle la situation" et appelle à cesser les violences contre la France    Le Tchad prolonge de deux ans maximum la transition vers des élections    Putsch au Burkina Faso : incidents près de l'ambassade de France, situation confuse à Ouagadougou    Nouveau coup d'État au Burkina Faso : le chef de la junte démis de ses fonctions    "Nos silences" : raconter les avortements clandestins en Côte d'Ivoire    Karim Khan, procureur de la CPI, applaudit la tenue en Guinée du procès du massacre du 28-Septembre    Burkina Faso : des tirs nourris entendus à Ouagadougou    Soldats ivoiriens détenus au Mali : un contentieux diplomatique qui s'enlise    Ouverture du procès de Félicien Kabuga, financier présumé du génocide des Tutsis du Rwanda    Le procès de Félicien Kabuga à La Haye : l'attente des victimes du génocide au Rwanda    Guinée : un procès historique, 13 ans après le massacre du 28-Septembre    Génocide au Rwanda : ouverture du procès de Félicien Kabuga à La Haye    Guinée : justice pour les victimes du stade de Conakry ?    Procès du 28-Septembre en Guinée : Moussa Dadis Camara devant les juges    Burkina Faso : au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque

Intelligence Economique/ La Côte d’Ivoire se dote d’une stratégie nationale

lA Ministre du ^plan et du développement Kaba Nialé , saluant le président de la République Alassane Ouattara lA Ministre du ^plan et du développement Kaba Nialé , saluant le président de la République Alassane Ouattara

Le Ministère du Plan et du Développement à travers le Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique (BNPVS) a initié, en fin d’année 2021, la définition de la Stratégie Nationale d’Intelligence Economique (SNIE), dont l’objectif est de compléter la Veille Stratégique avec la Protection de l’information et la Communication au service de l’Influence, pour mettre en œuvre le triptyque « S’informer, Se protéger, Influencer ».

Dans son ambition de faire de la Côte d’Ivoire une puissance industrielle d’ici à 2040, le Président de la République Alassane Ouattara a doté en 2015, le pays  de l’Etude Nationale Prospective Côte d’Ivoire 2040 (ENP-CI2040). Les conclusions de la quatrième étude prospective de la Côte d’Ivoire ont adopté la mise en place d’un Mécanisme Institutionnel de Veille Stratégique (MIVS) dans lequel s’inscrit la Stratégie Nationale d’Intelligence Economique (SNIE) élaborée par le Ministère du Plan et du Développement à travers le Bureau National de la Prospective et de la Veille Stratégique (BNPVS). La SNIE doit permettre la mise en place d’une intelligence économique efficace pour faire de la Côte d’Ivoire, un Etat stratège, qui renforce son leadership en Afrique de l’Ouest grâce à cet important outil.

L’Intelligence Economique est une démarche holistique qui permet aux organisations de maitriser l’information à travers un triple processus : s’informer, se protéger et influencer. S’informer en collectant les informations par la veille, et en les utilisant pour mesurer les situations, anticiper, gérer les risques. Se protéger, en sécurisant ses informations, son patrimoine et ses actifs immatériels. Et influencer, en communiquant vers l’environnement et les parties prenantes pour leur faire adopter un point de vue favorable, et ainsi conforter durablement sa position. Spécifiquement la Stratégie Nationale d’Intelligence Economique vise, à identifier les enjeux de l’intelligence économique au regard de la situation de la Côte d’Ivoire et des orientations stratégiques de l’Etude Nationale Prospective CI 2040, à faire en sorte que la démarche d’Intelligence Economique soit efficace pour nourrir la prise de décision, renforcer les secteurs stratégiques et prioritaires, soutenir l’innovation, protéger les domaines sensibles et confidentiels, et enfin influencer efficacement.

Dans un monde en  mouvement et très fortement concurrentiel, la Côte d’Ivoire en se dotant de l’Intelligence Economique, détient un moyen fondamental pour soutenir une stratégie de puissance et assurer la compétitivité durable pour son développement harmonieux. Aussi, le pays devient-il l’un des premiers pays de l’Afrique Francophone à mettre en place une Stratégie Nationale d’Intelligence Economique, au service de son développement durable.

A ce jour le BNPVS a pu réaliser le diagnostic de la situation nationale d’Intelligence Economique qui consiste à faire la cartographie des acteurs et des actions, comprendre les organisations actuelles, les besoins et attentes, identifier les difficultés potentielles, et rassembler les éléments permettant de définir une organisation efficace. Ce diagnostic a été mené sur la base d’interviews, et d’exploitation des documents produits les années antérieures. Il a permis de produire des conclusions, et de formuler des recommandations pour la mise en œuvre de la SNIE.

Dans la perspective de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Intelligence Economique, le document synthétisé sous la forme d’un rapport sera présenté à un groupe d’experts dont les analyses pertinentes  permettront de façon spécifique de confirmer les démarches menées, d’intégrer leurs analyses d’experts, et de compléter le rapport avec les éléments pertinents.

Ce rapport permettra à la Côte d’Ivoire de disposer d’une base de travail solide, au service des décideurs, pour mettre en place une organisation d’Intelligence Economique nationale dans les secteurs publics et privés, au service des Institutions de la République, du gouvernement, du secteur privé et de l’ensemble des populations, et assurant un développement performant, durable et inclusif.

La SNIE offrira un fonctionnement coordonné des démarches d’Intelligence Économique, de l’ensemble des parties prenantes et forces vives de la Côte d’Ivoire : État, institutions, collectivités, secteur privé, société civile, etc. 

Au niveau de l’État, elle permettra de structurer et coordonner les démarches des différents ministères et services de l’État, pour obtenir une efficacité optimale.

Cet outil doit soutenir la création de champions nationaux, participer à la création de l’Ivoirien Nouveau, en influençant profondément les modes de fonctionnement et la culture des parties prenantes. Il doit aussi aider à l’atteinte de l’objectif du PND 2021-2025 – Prospective 2040.

Sa mise en place au service du développement durable de la Côte d’Ivoire, constituera ainsi un avantage compétitif majeur      et une opportunité exceptionnelle pour notre pays.

 SerCom

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut