«Luanda Leaks»: révélations sur la famille Dos Santos, accusée de corruption    Tunisie : Elyes Fakhfakh, ancien ministre des Finances, chargé de former un nouveau gouvernement    Angola : Isabel dos Santos, la "princesse de Luanda" qui tente de sauver sa fortune    Au Kenya, une invasion de criquets menace les récoltes des paysans    Nouvel attentat mortel attribué à Boko Haram dans la province du lac Tchad    Gastronomie africaine : les cuisines du continent en ébullition    Angola : la fille de l'ex-président Dos Santos accusée de corruption massive    À Berlin, une conférence pour consolider la trêve en Libye    Dans l'Est libyen, des forces pro-Haftar bloquent les principaux terminaux pétroliers    RD Congo : Martin Fayulu interdit de manifester à Kinshasa    Libye : le maréchal Haftar en Grèce pour des pourparlers avant la conférence de Berlin    Guinée : début de la campagne pour les législatives dans un contexte tendu    Côte d'Ivoire : inquiétudes pré-électorales à dix mois de la présidentielle    Barrage sur le Nil : vers un compromis entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan    CAN 2021 : la compétition se tiendra de nouveau en hiver

Pour faire face au taux de croissance élevée des populations en Afrique/ La Banque africaine de développement lance le rapport « Création d’emplois décents : stratégies, politiques et instruments »

Pour faire face au taux de croissance élevée des populations en  Afrique/ La Banque africaine de développement lance le rapport « Création d’emplois décents : stratégies, politiques et instruments »

La Banque africaine de développement présentera son dernier rapport « Création d’emplois décents : stratégies, politiques et instruments » le jeudi 12 septembre 2019 à 11h 30.

L’Afrique deviendra le continent le plus jeune et le plus peuplé au cours des prochaines décennies. Sa force de travail passera à près de 2 milliards de personnes en 2063, alors qu’elle s’élevait à 620 millions en 2013. Pour faire face au taux élevé de croissance de la population, elle devra générer chaque année entre 12 et 15 millions d’emplois. Cela signifie que 1,7 million de nouveaux emplois devront être créés chaque mois à travers le continent. L’Afrique est encore très loin de ce nombre.

Ce rapport bénéficie de la contribution de quelques-uns des principaux économistes spécialisés dans le domaine du travail et du développement au niveau mondial, chargés de formuler des recommandations spécifiques en faveur de la création d’emplois décents. Le rapport souligne que les activités manufacturières offrent davantage de bénéfices économiques dans le long terme que d’autres activités. Elles génèrent des économies d’échelle, elles encouragent la modernisation industrielle et technologique, elles favorisent l’innovation et leurs effets multiplicateurs sont importants. Le rapport apporte également des éclaircissements sur le rôle que jouent des politiques macroéconomiques prudentes et montre comment utiliser le mieux possible les zones économiques spéciales, les parcs industriels, les zones agro-industrielles, les complexes de renforcement des compétences, ainsi que les programmes d’apprentissage et d’incubation.

 La rencontre comprendra une présentation du rapport, une table ronde sur les principaux thèmes du rapport, et une session questions/réponses.

Sercom

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut