Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Jeux de hasard / Bientôt un nouvel arsenal juridique pour lutter contre la prolifération des jeux de hasard illicites en Côte d’Ivoire

Jeux de hasard /  Bientôt un  nouvel arsenal juridique pour lutter contre la prolifération des jeux de hasard illicites en Côte d’Ivoire

Un conseil des ministres, le 21ème de l’année 2019, s’est tenu ce mercredi 17 juillet, au Palais présidentiel à Abidjan sous  la présidence de Son excellence Alassane Ouattara .Au titre du ministère de l’économie et des finances, le conseil a adopté un projet de loi portant régime juridique des jeux de hasard en Côte d’Ivoire. Ce projet de loi, au dire du porte-parole du gouvernement, Sidi Touré,   répond à la volonté du gouvernement d’assainir et de mieux règlementer l’environnement des jeux de hasard. Il vise à doter le secteur d’un nouveau cadre juridique et institutionnel   qui prend en compte l’apparition de nouvelles formes de jeux et de  nouveaux acteurs issus des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ainsi, ce projet de loi permettra de lutter efficacement contre la forte prolifération des jeux de hasard illicites et clandestins qui constituent un terrain favorable à la réalisation d’activités criminelles telles que  le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme .Le gouvernement  entend  ainsi protéger la population notamment les mineurs  et les personnes vulnérables contre l’addiction aux jeux de hasard à travers la promotion du jeu responsable  organisé par la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci) créée le 20 mars 1970.Ce nouvel arsenal juridique permettra le combattre  le  loto ghanéen qui possède plus de 5000 lieux de ventes repartis sur l’ensemble du territoire national et qui génère 36 milliards de Fcfa qui  passe sans contrôle de l’Etat selon le porte-parole du gouvernement Sidi Touré par ailleurs ministre de la communication et des médias qui dénombre aussi  500 sites de jeux de hasard en ligne  avec un chiffre d’affaires de 6 milliards de Fcfa  et 300 machines à sous installés dans divers endroits du pays. Ce projet de loi, va donc permettre une mise à jour de notre arsenal juridique qui favorisera la mise en place d’une  autorité de régulation,  a-t-il conclu.

Patricia Lyse

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut