Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Côte d'Ivoire/CFNA et Callivoire s’associent pour lancer des Centres de Services Agricoles

La collaboration entre CNFA et Callivoire contribuera à améliorer le professionnalisme des producteurs et des détaillants ivoiriens de cacao et à promouvoir l'accès à des intrants et des services de haute qualité La collaboration entre CNFA et Callivoire contribuera à améliorer le professionnalisme des producteurs et des détaillants ivoiriens de cacao et à promouvoir l'accès à des intrants et des services de haute qualité

Cultiver de Nouvelles Frontières dans Agriculture (CNFA), une organisation internationale pour le développement agricole, a annoncé que Callivoire, une entreprise de solutions agricoles, et le projet d’Activité pour Maximiser les Opportunités dans le Secteur du Cacao (MOCA) – mis en œuvre en Côte d’Ivoire par CNFA – octroieront des subventions d'un montant total de 75 000 000 FCFA (francs CFA) (129 960 USD) à cinq entreprises ivoiriennes -, pour l'établissement de Centres de Services Agricoles (CSA). La création de ces centres contribuera à améliorer la production de cacao et permettra aux producteurs d’augmenter leurs revenus et leur niveau de vie.

MOCA, financé par le programme Food for Progress du département américain de l'Agriculture (USDA), et Callivoire ont lancé un appel à propositions en mars 2019 pour la création de cinq CSA. La sollicitation auprès des entreprises ivoiriennes travaillant dans le secteur du cacao et des secteurs affiliés, tels que les entreprises phytosanitaires, répond au souhait commun des deux structures d’améliorer le professionnalisme de près de 3 000 producteurs de cacao ivoiriens, en facilitant l'accès à des intrants de haute qualité.

Le montant total des fonds disponibles pour les subventions s’élève à 75 000 000 FCFA (près de 129 960 USD), avec des subventions équivalentes allant de 1 500 000 FCFA à 15 000 000 FCFA en équipement, matériel et assistance technique. Les candidats sélectionnés contribueront à au moins 50% du financement de la subvention afin de garantir la propriété.

La création du CSA permettra aux producteurs des régions du Haut-Sassandra, d'Indénié-Djuablin et de Nawa de bénéficier de services concurrentiels, notamment une formation aux bonnes pratiques agricoles et à l'utilisation sûre et intelligente des produits phytosanitaires.

 Les entreprises sélectionnées ont été choisies à la suite d’une évaluation menée par MOCA et Callivoire. Le processus d’évaluation comprenait une présélection des propositions, fondée sur des indicateurs tels que les bénéficiaires ciblés, la conformité aux résultats du MOCA, l’amélioration de la qualité du cacao, la création d’emplois et la viabilité financière. De plus, une visite de terrain organisée fin juin 2019 a permis de sélectionner les entreprises bénéficiaires. 

« Le projet MOCA de l'USDA attend avec impatience de rejoindre son partenaire Callivoire pour travailler ensemble à la réalisation de notre objectif commun consistant à fournir des intrants et des services de haute qualité aux agriculteurs ivoiriens afin de réduire les pertes, d'améliorer la production et d'obtenir un revenu accru », a déclaré le chef du projet et Directeur du programme MOCA, Marc Steen. « Nos efforts conjugués fourniront un soutien coordonné aux entrepreneurs locaux qui co-investissent avec USDA-MOCA et Callivoire pour créer ces centres au profit du secteur agricole de la Côte d’Ivoire ».

« Nous sommes ravis d’entrer dans la phase opérationnelle du projet », a déclaré Axel d’Hauthuille, directeur général de Callivoire. « Nous sommes convaincus que les futurs Centres de Services Agricoles ruraux apporteront une valeur remarquable au développement de l'agriculture ivoirienne et généreront une plus grande prospérité pour les agriculteurs grâce à la fourniture de produits et de services de pointe. “

MOCA et Callivoire organiseront une cérémonie de récompense des cinq lauréats de l’appel à projet, le 17 juillet 2019 au Centre Andrew Young pour l’Entreprenariat. Des représentants de l’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire, du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) et du conseil de Café Cacao, ainsi que des partenaires des secteurs public et privé participeront à la cérémonie.

La cérémonie lancera la phase suivante de mise en œuvre des subventions et permettra le décaissement des fonds alloués (sur une période de 12 mois) aux différentes subventions, qui découlera du développement des plans d’affaires des CSA. Au cours de cette phase, MOCA fournira aux sous-traitants une évaluation de la performance, des rapports et un audit de conformité. Outre le versement des fonds de la subvention, MOCA et Callivoire assureront également une formation et un soutien approfondis.

SERCOM

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut