Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Zone de Libre-Echange Continentale / une opportunité pour booster le développement du continent, estime le Président Alassane Ouattara

Zone de Libre-Echange Continentale / une opportunité pour booster le développement du continent, estime le Président Alassane Ouattara

Le Président de la République Alassane Ouattara a indiqué le mercredi 10 juillet 2019 au cours d’un point de presse à Abidjan, que la Zone de Libre-Echange Continentale africaine (ZLECaf) est une opportunité pour booster le commerce, et partant le développement socio-économique du continent.

Alassane Ouattara rentrait de Niamey au Niger (après avoir séjourné à Paris), où il a pris part le 7 juillet 2019 au 12ème Sommet Extraordinaire de l’Union Africaine (UA) sur le lancement de la phase opérationnelle de l’Accord sur la Zone de Libre-Echange Continentale africaine (ZLECaf). La mise en œuvre de cet Accord est prévue le 1er juillet 2020.

Pour le Président ivoirien, c’est le commerce intra-africain, et non l’aide au développement de pays tiers qui contribuera au développement durable au continent. Il a ainsi indiqué qu’avec 24%, la Côte d’Ivoire a le taux de commerce intra-africain le plus élevé, contre une moyenne générale de 7%. Chose qui indique l'engagement de la Côte d’Ivoire en matière d'intégration économique.

A Paris, où il a effectué une visite de travail après le Niger, Alassane Ouattara a rencontré le Président français Emmanuel Macron. Les échanges ont porté sur la coopération bilatérale et les questions régionales. Notamment les constructions du Métro d’Abidjan et de l'académie régionale de lutte anti-terroriste qui sera basée à Jacqueville en Côte d’Ivoire.

Source : CICG

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut