Après la Somalie, le Kenya et l'Éthiopie, les criquets s'attaquent au Soudan du Sud    Algérie : un an après, quel bilan pour le Hirak ?    Tripoli suspend les pourparlers de paix après "les violations" du camp Haftar    Massacre au Cameroun : l'ONU demande une enquête indépendante    Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus    Une distribution d'aide tourne au drame dans le sud-est du Niger    Biens mal acquis : Téodorin Obiang suspendu à une décision de la Cour internationale de justice    Libye : l'Union européenne s'accorde pour bloquer les livraisons d'armes    "Suicide" de Kizito Mihigo, apôtre de la réconciliation rwandaise    Attaque meurtrière contre une église dans le nord du Burkina Faso    Un village du Cameroun anglophone cible d'une attaque armée, 14 enfants tués    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Au Sénégal, Mike Pompeo reste prudent sur la présence américaine en Afrique    Tunisie : annonce d'un gouvernement au sort incertain    Algérie : le Hirak toujours mobilisé pour un 52e vendredi de manifestation

Secteur minier : la production d’or en hausse de 249% en Côte d’Ivoire, selon le Premier Ministre

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Ity Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly à Ity

Présidant la cérémonie d’inauguration de la mine d’or d’Ity le 09 mai 2019 dans le département de Zouan-Hounien (Ouest de la Côte d’Ivoire), le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué que la production d’or de la Côte d’Ivoire est passée de 7 tonnes en 2009 à 24,4 tonnes à fin 2018, soit une hausse de 249,83%.

« La production industrielle d’or est passée à 24,488 tonnes d’or à fin 2018, contre 7 tonnes d’or en 2009, soit une hausse de 249,83 % sur la période 2009-2018. Quant à la production de manganèse, elle a été de 791 911 tonnes en 2018, contre 207 000 tonnes en 2016, soit une progression de 282,56 % en seulement deux ans », a dit Amadou Gon Coulibaly.

 Ces résultats, selon lui, sont le fruit des réformes du gouvernement, en vue d’adapter le secteur minier aux exigences nouvelles du développement du secteur extractif et d’attirer plus d’investisseurs. Les reformes portent, entre autres, sur la mise en place d’une meilleure gouvernance dans le secteur, la préservation de l’environnement et de l’écosystème, la garantie aux opérateurs privés d’une meilleure rentabilité de l’exploitation minière, etc.

 En outre, les recettes fiscales générées dans le secteur sont passées à 65,841 milliards de FCFA (2018), contre 56,441 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 16,65%. Quant au nombre d’emplois directs créés, il est de 13 327 en 2018, contre 10 524 en 2017, soit une hausse de 26,63%.

 Amadou Gon Coulibaly a expliqué qu’au-delà de l’agriculture, la vision du Président Alassane Ouattara est de faire du secteur minier de la Côte d’Ivoire le second moteur de sa croissance.

 L'usine d’Ity a nécessité un investissement de 240 milliards de FCFA. 

 

 

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut