Libye : le maréchal Haftar annonce la levée sous conditions du blocus pétrolier    Côte d'Ivoire : Guillaume Soro appelle l'opposition à "faire bloc" contre le président Ouattara    Niger : le groupe État islamique revendique l'assassinat de huit personnes, dont six Français    Libye : les multiples raisons du départ de Fayez al-Sarraj, "contesté" et "fragilisé"    Présidentielle ivoirienne : Soro appelle l’opposition à s'unir et dit sa candidature "irrévocable"    Mali : la junte affirme que le pays est sous la menace d'un "embargo total" de la Cédéao    Libye : le chef du gouvernement Fayez al-Sarraj prêt à démissionner d'ici fin octobre    Un projet d'oléoduc menace des communautés locales en Afrique de l'Est    Algérie : avalanche de protestations après la condamnation de Khaled Drareni à 2 ans de prison ferme    La Cour africaine demande le retour de Guillaume Soro dans la course à la présidentielle ivoirienne    Mali : la Cédéao exhorte la junte à mettre en place sans délai un gouvernement de transition    L'ancien dictateur malien Moussa Traoré est mort à l'âge de 83 ans    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition vent debout contre le Conseil constitutionnel    Algérie : le journaliste Khaled Drareni condamné à deux ans de prison en appel    Verdict attendu dans le procès en appel du journaliste algérien Khaled Drareni

Economie/Groupe Nsia, un modèle de réussite en Afrique

Economie/Groupe Nsia, un modèle de réussite en Afrique

Where there is a will there is a way’’ en d’autres termes “Vouloir c’est pouvoir »,  dit un adage. Alors vice-président du groupe Union africaine, Jean Kacou Diagou décide d’entreprendre. Ainsi, en janvier 1995, il démissionne et  crée  la Nouvelle Société Interafricaine d’Assurance à capitaux africains. Doté d’un sens aigu des affaires et très professionnel, il réalise cette année-là,  un chiffre d’affaire de 900 millions FCFA.  En 1996, NSIA rachète les filiales vie et non vie des Assurances Générales de France (AGF) qui décident de se retirer du marché ivoirien. Se forme ainsi le groupe NSIA-AGCI qui va servir de socle à l’expansion remarquable du groupe qui combine bien croissance interne et externe. Présent dans 12 pays d’Afrique centrale et occidentale avec 1 Holding, 1 Fondation et 29 filiales en Assurances, Banque, Finance, Immobilier et Technologies, avec plus de 2 800 employés, le groupe Nsia compte aujourd’hui 185 agences en Côte d’Ivoire avec un objectif prévisionnel de 200 d’ici à 2020. Une croissance qui ne s’est pas faite au hasard. Pour faire  du Groupe Nsia le premier groupe financier africain de référence, leader en Banque et Assurances, performant et attractif, permettant au plus grand nombre d'accéder à des solutions de qualité, adaptées et innovantes en visant principalement le respect de ses engagements, l'amélioration continue de ses prestations et la recherche de la rentabilité,  Jean Kacou Diagou s’est appuyé sur les standards internationaux de gestion et de bonne gouvernance. Ainsi, on retrouve dans les organes et comités: un Conseil d’Administration, un Comité de Direction, un Comité Consultatif, un Comité d’Audit, un Comité de Rémunération et un Comité de Crédit. Pour rappel,  c’est en 2002 que l’entité NSIA-AGCI change de dénomination et devient le groupe NSIA. Ambitieux et visionnaire, il décide de diversifier son activité en se lançant dans la bancassurance.  Il rachète la Banque Internationale de l’Afrique de l’Ouest (BIAO), filiale ivoirienne du groupe belgo-néerlandais Fortis. Cette opération lui permet non seulement de disposer de son propre réseau bancaire, mais de multiplier également sa présence territoriale via les agences de la banque centenaire. Mais il ne s’arrête pas là. Pour donc accompagner ses activités d’assurance et de banque, le groupe NSIA investit dans les nouvelles technologies, secteur porteur de valeur ajoutée. Basée en Côte d’Ivoire, NSIA Technologies démarre ses opérations en 2012. La société se spécialise dans les services informatiques, le conseil en sécurité des systèmes d’information et la gestion de projet. En mars 2015, la Banque Nationale du Canada (BNC) et le fonds de placement français dédié à l’Afrique «Amethis Finance» rachètent pour près de 91,53 millions USD, les parts détenues par Emerging Capital Partners (ECP). La BNC, l’un des plus importants groupes financiers canadiens pesant quelques 165,7 milliards USD en bourse et Amethis ont acquis respectivement 20,9% et 5,4% du capital de NSIA. Les ressources financières générées accélèrent ainsi le développement du groupe et en font un des leaders africains de la bancassurance. Le désormais banquier Diagou fait une autre acquisition le 24 novembre 2017.  NSIA finalise l’achat du groupe bancaire ouest-africain Diamond Bank SA, filiale pour l’Afrique francophone du géant nigérian Diamond Bank. Le leader des assurances de l’Afrique subsaharienne francophone aura déboursé un total de 61 millions d’euros, via trois de ses sociétés (Manzi Finance SA, NSIA Banque Côte d’Ivoire et NSIA Vie Assurances Côte d’Ivoire), pour avoir 1 985 000 actions de Diamond Bank SA, soit 97,07 % de son capital social.  Au regard de tout ce qui précède, on peut affirmer sans risque de se tromper que le Groupe Nsia est un modèle de réussite  conformément au vœu  de Jean Kacou Diagou, Prix national d’excellence 2018 du meilleur établissement financier et de l’Award 2018 de la meilleure entreprise africaine lors du dernier CEO Forum d’Abidjan, qui a toujours eu envie de faire avancer les choses au plan national et international.

Affia Marie

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut