Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre de la RD Congo    En Algérie, le chef de l'armée appelle au respect du calendrier de la présidentielle    L'opposant Moïse Katumbi de retour en RD Congo, après trois ans d'exil    Au Soudan, reprise des négociations entre armée et contestataires pour le partage du pouvoir    En Égypte, une explosion près des pyramides de Gizeh fait 17 blessés    En Algérie, des interrogations autour de l'élection présidentielle    À Khartoum, la révolution donne naissance à une "petite république"    Manifestations en Algérie : "Ils sont des milliers à avoir investi les rues"    Treizième vendredi de mobilisation en Algérie contre le "système"    Au Soudan, la mobilisation se poursuit après la suspension du dialogue    Cellou Dalein Diallo : "Une candidature commune de l'opposition en Guinée n'est pas exclue"    Deux premiers ministres entendus au tribunal de Sidi M'Hamed d'Alger    Soudan : le Conseil militaire de transition suspend le dialogue    Au Soudan, l'armée suspend les discussions sur la transition politique

Economie

Cérémonie de remise de chèques à 7 gagnants au PMU/ Concrète, la Lonaci distribue plus de 110 millions de FCfa

Avec la loterie nationale de Côte d’Ivoire c’est du concret.  Sept (7) gagnants sur dix au  Pari mutuel urbain (Pmu), ont reçu, au cours d’une cérémonie,  leurs chèques  d’un montant total de 117 057600Fcfa millions de Fcfa des mains du Directeur Général Dramane Coulibaly ce mercredi 15 mai 2019, au siège  de la Lonaci, à Marcory Zone 4. Relevant la singularité de cette cérémonie qui a réuni 7 heureux gagnants sur dix, le DG de la Lonaci n’a pas manqué de les féliciter.  « La cérémonie de ce matin est bien singulière. Certes, depuis le début de cette année, de nombreux gagnants sont repartis de nos locaux avec des chèques de plusieurs millions de Fcfa. Mais, aujourd’hui, ils sont  sept (7) à recevoir des chèques de 11 ou 12 millions de Fcfa pour avoir remporté deux cagnottes de 44 et 73 millions de Fcfa. C’est plus de 110 millions de FCfa qui ont été gagnés pendant ce week-end.  Trois autres gagnants, empêchés, n’ont pas pu se joindre à nous. Je voudrais donc féliciter collectivement les dix gagnants qui ont su saisir la chance que nous leur offrions avec ces cagnottes. Mes remerciements vont surtout à ceux qui ont pu aménager leur agenda pour être des nôtres ce matin. Merci à Messieurs Kouassi, Sawadogo, Oluwumi, Koula, Gbea, Guéi et Niava », a indiqué le Directeur Général de la Lonaci qui ajoute qu’en plus d’être des parieurs, ceux-ci sont leurs partenaires  en ce sens ce que leurs paris ou mises contribuent à améliorer le quotidien des populations. Une mission noble à laquelle la première entreprise citoyenne de Côte d’Ivoire ne se soustraira jamais.   « Il me paraît important de souligner que vous n’êtes pas seulement des parieurs qui viennent encaisser leur chèque parce qu’ils ont gagné une course.

Pour nous, tous ceux qui font confiance à la Lonaci et à ses jeux sont les partenaires incontournables de la noble mission citoyenne que l’Etat nous a confiée.

En effet, leurs paris ou mises quotidiennes nous permettent d’apporter une réponse satisfaisante aux communautés qui ont besoin d’une école, d’une maternité, d’un centre de santé, d’une ambulance etc.

Vous et nous sommes donc réunis au sein d’un grand système de solidarité nationale spécifique, qu’il nous appartient de renforcer chaque jour. Dans cette optique, nous avons créé la Fondation Lonaci qui est déjà à pied d’œuvre au service du bien-être des populations. Je voudrais rappeler que cette année nous avons pour objectif de redistribuer plus de 70 milliards de Fcfa à nos joueurs, tous produits confondus.

Au cours du premier trimestre 2019, le total des sommes déjà perçues par nos gagnants est supérieur à 20 milliards de Fcfa. L’évolution commerciale de ces derniers mois nous incite à l’optimisme quant à l’atteinte de cet objectif de partage. Car, si le PMU qui nous réunit ce matin se porte toujours aussi bien, les perspectives sont très encourageantes pour les autres jeux. L’on note ainsi une progression spectaculaire du poids relatif du Loto Bonheur dans le portefeuille des jeux de la Lonaci. La relance d’autres jeux tels que les tickets à gratter et les paris sportifs devrait accentuer les effets positifs de cette diversification des sources de croissance »,  a rappelé le Directeur Général qui, en réitérant ses remerciements et  félicitations à tous les gagnants ici présents, pour avoir fait confiance à la Lonaci et pour avoir accepté de venir partager leur bonheur avec eux , a invité tout un chacun à visiter leurs points de vente et à devenir également millionnaire. Soro Seydou, Chef de produits Pmu, ne dit pas autre chose quand il demande aux populations de parier. C’est le secret pour  gagner au PMU comme ces heureux messieurs venus de Daoukro, Gagnoa, Bouaké et  Abidjan qui ont remporté pour les uns la cagnotte de l’ordre du quinté  du jeudi 9 mai et la  cagnotte la plus importante ( 61 862 000 FCFA) sur le quinté +de la course nationale 1 du dimanche.  La preuve que partout en Côte D’ivoire on joue et on  peut gagner au Pmu.

Affia Marie

 

Secteur minier : la production d’or en hausse de 249% en Côte d’Ivoire, selon le Premier Ministre

Présidant la cérémonie d’inauguration de la mine d’or d’Ity le 09 mai 2019 dans le département de Zouan-Hounien (Ouest de la Côte d’Ivoire), le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a indiqué que la production d’or de la Côte d’Ivoire est passée de 7 tonnes en 2009 à 24,4 tonnes à fin 2018, soit une hausse de 249,83%.

« La production industrielle d’or est passée à 24,488 tonnes d’or à fin 2018, contre 7 tonnes d’or en 2009, soit une hausse de 249,83 % sur la période 2009-2018. Quant à la production de manganèse, elle a été de 791 911 tonnes en 2018, contre 207 000 tonnes en 2016, soit une progression de 282,56 % en seulement deux ans », a dit Amadou Gon Coulibaly.

 Ces résultats, selon lui, sont le fruit des réformes du gouvernement, en vue d’adapter le secteur minier aux exigences nouvelles du développement du secteur extractif et d’attirer plus d’investisseurs. Les reformes portent, entre autres, sur la mise en place d’une meilleure gouvernance dans le secteur, la préservation de l’environnement et de l’écosystème, la garantie aux opérateurs privés d’une meilleure rentabilité de l’exploitation minière, etc.

 En outre, les recettes fiscales générées dans le secteur sont passées à 65,841 milliards de FCFA (2018), contre 56,441 milliards de FCFA en 2017, soit une hausse de 16,65%. Quant au nombre d’emplois directs créés, il est de 13 327 en 2018, contre 10 524 en 2017, soit une hausse de 26,63%.

 Amadou Gon Coulibaly a expliqué qu’au-delà de l’agriculture, la vision du Président Alassane Ouattara est de faire du secteur minier de la Côte d’Ivoire le second moteur de sa croissance.

 L'usine d’Ity a nécessité un investissement de 240 milliards de FCFA. 

 

 

 

Sans eau potable depuis l’existence du quartier CIPIM Hévéa de Yopougon / La population interpelle le Président Ouattara

L’eau est source de vie dit-on. Malheureusement la population du quartier Cipim Hévéa, situé derrière le cimetière municipal de Yopougon, n’a pas accès à cette source de vie. Et pourtant des maisons modernes sont construites dans ce vaste quartier où habitent des milliers familles. Pour comprendre le calvaire de cette population, il faut remonter en 2012, où les premiers habitants sont rentrés en contact avec le Programme Présidentiel d’Urgence (PPU) mis en place par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara pour régler les problèmes de la population ivoirienne. Une visite de terrain faite par le PPU, selon les premiers habitants, a constaté que le quartier n’était servi en eau potable. Des démarches ont été effectuées auprès des autorités compétentes et des tuyaux ont été installés à la grande joie de la population. Mais cette joie va vite se transformer en cauchemar. Puisque l’eau n’a jamais coulé dans les tuyaux. Renseignements pris auprès de la Sodeci, les travaux d’installation seraient mal effectués par l'entreprise commise pour les travaux. Depuis lors le problème perdure. La population ne sait plus à quel sain se vouer. Elle se contente de parcourir de longues distances pour se ravitailler en eau. Parfois les habitants sollicitent des personnes qui leur livrent de l’eau à domicile dont la provenance est inconnue. La consommation de cette eau fait craindre la population le risque de contracter des maladies liées à l’eau. Le bidon d’eau de 20 ou 25 litres est vendu à 150 FCFA. Le fût de 1000 litres est vendu 5000 FCFA. Face à cette triste réalité, les locataires de maisons préfèrent quitter le quartier quelques mois après leur arrivée. Sauf les propriétaires qui sont contraints d’y rester contre vent et marrée. ‘’Nous pensons que le Président de la République Alassane Ouattara n’est pas informé de notre calvaire. Nous faisons entendre notre voix pour que très rapidement, notre problème soit résolu en tant que citoyens qui ont droit à l’eau, source de vie’’, déclare des habitants quasiment désespérés. Alors que le ministre des infrastructures économiques, Amedé Kouakou avait annoncé le 16 janvier 2018, face aux responsables de la société de distribution de l’eau en Côte d’Ivoire (Sodeci) qu'un projet de plus 270 milliards FCFA pour permettre aux grandes villes du pays de disposer de l’eau potable. Malheureusement le quartier Cipim Hévéa situé dans la commune de Yopougon reste jusque-là sans eau potable. ‘’Nous sollicitons la clémence du Chef de l’Etat afin qu’il donne des instructions au Premier Ministre et aux différents acteurs pour que nous bénéficions de nos droits de vie. Car, nous ne pouvons plus tenir face à cette situation qui nous appauvris de jour en jour’’, déclarent les habitants à qui veut les entendre. . .

N K

Premier Sommet Régional de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures

La Conseillère du Président Trump, Ivanka Trump a prononcé le discours liminaire lors du tout premier Sommet Régional pour l'Afrique de l'Ouest de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneures (We-Fi), organisé par la Banque Mondiale. Elle a rencontré des représentants des gouvernements locaux, des chefs d'entreprise et des femmes entrepreneures de la région. Les États-Unis sont membre-fondateur de We-Fi, crée en 2017. Au cours de sa première année, We-Fi a consacré 120 millions de dollars à des propositions de projets visant à aider les femmes chefs d'entreprise du monde entier, ce qui permettra de mobiliser 1,6 milliard de dollars de fonds supplémentaires provenant du secteur privé et d’autres sources. Au cours du Sommet, Mme. Trump a évoqué le travail du gouvernement américain, en partenariat avec des organisations internationales et le secteur privé, visant à autonomiser économiquement 50 millions de femmes d’ici 2025, dans le cadre de l’Initiative Mondiale pour le Développent et la Prospérité des Femmes (W-GDP). Les Sénateurs américains Lindsey Graham et Christopher Coons ont également pris la parole pour souligner l’importance de cette priorité politique bipartite. L’événement s’est achevé par un appel à l’action des dirigeants américains et africains, ainsi que des dirigeants des banques multilatérales de développement, pour renforcer et cibler les efforts visant à assurer un accès égal et légal à la terre, aux finances et aux marchés pour les femmes africaines.

Secteur privé /Le premier sommet régional ouest-africain de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) a lieu ce mercredi

La Côte d’Ivoire accueille, mercredi 17 avril 2019, au Sofitel Hotel ivoire,  le premier sommet régional ouest-africain de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) dont l’objectif est de débattre des mesures requises , des réformes de politiques publiques et  du rôle du secteur privé pour améliorer l’accès des femmes entrepreneures aux financements, aux marchés et aux réseaux en Afrique de l’Ouest. Cette rencontre de haut niveau organisée par le We-Fi, en collaboration avec la Banque africaine de développement, le Groupe de la Banque mondiale et la Banque islamique de développement réunira Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, la conseillère du président des États-Unis, Ivanka Trump, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Ayodeji Adesina, le président de la Banque islamique de développement Bandar M. H. Hajjar, la directrice générale de la Banque mondiale Kristalina Georgieva et le sénateur américain Lindsay Graham, qui discuteront, aux côtés d’autres décideurs, de mesures concrètes à mettre en place pour soutenir les femmes dirigeantes de PME en Afrique de l’Ouest.

a.m infos Afdb

Réunions de printemps de la Banque Mondiale et du Fmi/Le premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly à Washington

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, est arrivé hier mercredi 10 avril 2019, à Washington DC, où il conduit une délégation ivoirienne aux Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International (FMI).

A l’agenda de cette mission, des rencontres avec les hauts responsables du Groupe Banque mondiale, du FMI et d’autres partenaires au développement, en vue de renforcer les relations entre la Côte d’Ivoire et les Institutions de la finance et du développement international. Le Premoer ministre Amadou Gon Coulibaly présentera aux investisseurs les potentialités économiques et l’environnement des affaires du pays. 

Cette mission intervient après plusieurs évaluations positives sur la situation socio-politique du pays par le FMI, le Millenium Challenge Corporation (MCC) des Etats-Unis, le "Doing Business" de la Banque mondiale et l’Indice Mo Ibrahim sur la gouvernance africaine 

Le Chef du gouvernement a été accueilli à l'aéroport International Dulles par l'ambassadeur de Côte d'Ivoire aux États-Unis Mamadou Haidara.

 

S'abonner à ce flux RSS