Le débat africain : le Mali est-il un pays laïc ?    Le Front Polisario rend l'ONU responsable du "blocage politique" au Sahara occidental    Tunisie : les partisans d'Ennahda se mobilisent en pleine crise politique    Covid-19 : derrière la vente et le don de vaccins à l'Afrique, la "lutte d'influence" de la Chine    Nigeria : les 42 personnes enlevées il y a dix jours, dont 27 enfants, ont été libérées    Enlèvement au Nigéria : 317 adolescentes kidnappées dans l'état de Zamfara    Afrique du Sud : la ville de Port Elizabeth s’appelle désormais Gqeberha    Mouvement du Hirak : le retour des marches en Algérie    Algérie : des milliers de manifestants dans la rue pour relancer le Hirak    Égypte : dix ans après, la victoire de la contre-révolution    Nouveau rapt de masse dans une école pour jeunes filles au Nigeria    Présidentielle au Niger : les manifestations se poursuivent, des bâtiments incendiés    Éthiopie : Amnesty accuse l'armée érythréenne de crimes de guerre au Tigré    Après la victoire de Mohamed Bazoum au Niger, les violences continuent    Présidentielle au Niger : des violences éclatent après l'annonce des résultats

Economie

MATCA/Voici les projets du Directeur Général pour 2021

Administrateur Directeur Général  de la Mutuelle d'Assurances des taxis Compteurs d'Abidjan (Matca), Guédou Elie Ousmane  était face à la presse,  hier, à la bourse du travail de Treichville à l’occasion du traditionnel échange de vœux initié depuis cinq (5) ans.  Remerciant  les  journalistes, partenaires privilégiés de la Matca, le directeur général n’a pas manqué de formuler à leur endroit ses vœux les meilleurs.   Chaque année, depuis 5 saisons,  au mois de  janvier,  nous  vous convions  pour un repas d’échange et  pour vous  souhaiter nos vœux les meilleurs.  C’est vrai que l’année qui vient de s’écouler n’a pas été facile mais je constate que vous êtes en bonne santé. Ce qui n’était pas évident. 2020 n’a pas été facile car  on a été  confronté à une crise  sanitaire sans précédent  avec le Covid-19 qui a bouleversé  les comportements. Mais nous avons su nous réadapter. Certes, la maladie n’est pas encore terminée et nous  devons  même faire face à  une nouvelle forme de Covid-19, mais nous avons pris  de bonnes habitudes. Face à cette nous forme de Covid-19, nous devons prendre le dessus. Au nom du Conseil d’Administration et de la direction générale,  nous vous présentons nos vœux les meilleurs. Que Dieu fasse  que vous puissiez profiter de la nouvelle année en santé et en longévité pour relever les grands défis », a indiqué d’emblée le Directeur Général qui a pour le parallélisme des formes reçu également  les vœux des hommes de médias. Saisissant, l’occasion,   le DG s’est prononcé sur certains sujets notamment l’impact de la Covid-19 et les actions entreprises pour soutenir les mutualistes, les  activités  de cette nouvelle année 2021 et l’élection relative au  renouvellement du conseil d’administration   de la Matca prévue exactement le 28 décembre prochain. La crise sanitaire  de la Covid-19  dont le 1er cas a été signalé  en Côte d’Ivoire en mars 2020,  a bouleversé tous les secteurs d’activité et a entrainé une baisse drastique du chiffre d’affaires de bon nombre d’entreprises  dont certaines ont dû mettre la clé sous le paillasson. Mais grâce à la bonne gouvernance du DG   Guédou Elie qui a conduit la mutuelle à la certification Iso 9001 version 2015, attribuée par SGS, un organisme suisse, la Matca a résisté. « Aujourd’hui, c’est un regard positif  qui est posé  sur la Matca qui est à l’image  des mutuelles européennes. Il faut dire que  nous avons connu une chute  du chiffre d’affaires mais elle est infirme comparativement à ce que les autres entreprises ont connue », a précisé le directeur générale.

Pour éviter la propagation  de la pandémie, la Matca a équipé ses sociétaires en matériels de protection. Ainsi, des gels et des cache-nez leur ont été distribués. Mieux, selon le directeur général, ils ont désinfecté tous les taxis -compteurs d’Abidjan  pour une durée  de six mois renouvelable. « Cela a  permis  d’enregistrer  zéro (0) cas de Covid-19 à la Matca », s’est satisfait le directeur général  de la Matca qui avait à ses côtés son directeur de Communication Vakou.

Au titre des activités  pour la nouvelle année, le directeur général de la Matca a informé les journalistes de l’ouverture prochaine de l’Agence de Koumassi qui sera fonctionnelle à  fin février ou début mars. Par ailleurs, il a annoncé la rénovation du siège, la pose de la première pierre de l’opération immobilière  pour le compte des sociétaires et la pose de la première pierre du  centre médical. Dans la foulée, il a annoncé que 2021, est une année électorale. Ainsi, les sociétaires seront convoqués le 28 décembre prochain pour procéder au renouvellement  du Conseil d’administration dont  le mandat est  de 6 ans renouvelable.  

Pour rappel, le parc automobile de la Matca qui était de 7000 taxis compteurs  en 2015, est passé à 22000 au 31 décembre 2020.

Patricia Lyse

7ème édition des grands prix du Transport d’Afrique de l’ouest/ La Sotra remporte le Super prix de la meilleure entreprise des 10 dernières années

La 7ème édition des grands prix du Transport d’Afrique de l’ouest s’est déroulée le mardi 29 décembre 2020 au Golf Hôtel à Cocody à Abidjan. C’est la Société de Transport Abidjanais (SOTRA) qui a remporté à cette 7ème édition, le super prix de la meilleure entreprise de transport des dix dernières années.

Selon le président du jury, Dr Djédjé Gnakalé, la Sotra n’a licencié aucun de ses employés durant cette période de pandémie de Covid-19. Au contraire, dit-il, la Société de Transport Abidjanais a créé de nouvelles lignes dans le district d’Abidjan. Il a ajouté que la SOTRA a fait des investissements en logistique et en équipement. Le directeur général de la SOTRA, Méité Bouaké, a exprimé toute sa gratitude aux organisateurs du grand prix des transports. Cette cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance festive a tourné autour du thème : « de la nécessité d’une mobilité urbaine fluide, confortable et sécurisée en temps de Covid-19, enjeux, stratégies et perspectives ».

Le représentant du ministre des Transports, Amadou Koné, M. Camara Sékou a rassuré les organisateurs du soutien du Ministère des Transports. Il a transmis les remerciements du ministre des Transports maritimes, Philippe Légré aux promoteurs de cet événement. Il faut noter que les promoteurs ont remis des diplômes de distinction à plusieurs personnalités du monde des transports.

Aussi, les structures qui se sont illustrées positivement ces 10 dernières années ont été honorées. Dans le domaine maritime, l’on enregistre le Port Autonome d’Abidjan et CI Invest. Au niveau aérien, il y’a eu Aeria et Sodexam. Pour la mobilité maritime, la Sitram et STL.

Expliquant les raisons qui les ont convaincus à promouvoir l’excellence et la qualité dans le secteur du transport, le président du comité d’organisation, M. Auguste Danoh, a dit ceci : « Cette 7ème édition marque en même temps les 10 ans de la naissance de cet évènement. Notre joie et notre fierté sont immenses, parce que, qui l’eut cru ? Je dis bien qui l’eut cru ? Eh bien oui !! Cette question. ‘’ Qui l’eut cru pour vous faire l’économie des vicissitudes et des péripéties que nous avons surmontées avec détermination et foi, parce que Dieu nous accompagne dans cette aventure. C’est pourquoi mon équipe et moi lui rendons gloire et honneur. Nous avons délibérément décidé de nous mettre au service de la promotion du secteur des transports parce que les transports sont pour l’économie d’un pays ou d’une région, ce que les vaisseaux sanguins constituent pour le corps humain ; ils irriguent l’économie, la tonifient et lui assurent vitalité et performance ! Le caractère transversal des transports recommande que tous les concours lui soient apportés en vue d’une économie dynamique et conquérante. Mesdames et Messieurs, voici les raisons qui nous ont convaincus de promouvoir l’excellence et la qualité dans ce secteur d’activité si indispensable pour toute économie qui ambitionne d’être puissante, et surtout pour accompagner les initiatives gouvernementales en termes d’une bonne compréhension et d’une meilleure visibilité. Voilà la mission que notre structure MATAO s’est assignée pour accompagner l’action gouvernementale. »

Etienne Atta

PMU/ C.A a reçu son chèque de 39494600FCFA

Le Directeur général de la Lonaci, Dramane Coulibaly , au nom de la Direction marketing,  a procédé, ce 24 décembre au siège de la loterie à Marcory Zone 4c,  à la remise de chèque PMU d’un montant de 39494 600FCFA à C.A, qui a remporté la première cagnotte spéciale ALR de la campagne promotionnelle « Bonnes fêtes de fin d’année », mise en jeu le 18 décembre 2020.  Après avoir reçu son chèque, celui qui joue au PMU depuis 1996  a remercié la Lonaci notamment le PMU  pour ce cadeau de Noel et a invité ses amis parieurs à persister car,   dira-t-il,  « chacun a son jour ».

  Profitant de cette occasion, le Directeur Général de la LONACI   a souhaité à tous de très bonnes fêtes de fin d’année avant de saluer les mérites du gagnant dont le Père Noël cette année s’appelle La LONACI.   « C.A a remporté la première cagnotte spéciale ALR de la campagne promotionnelle « Bonnes fêtes de fin d’année », mise en jeu il y a une semaine. Je crois donc que pour lui, cette année le père Noël s’appelle LONACI. Son cadeau est un beau chèque de 39 494 600F. Bravo cher gagnant », a indiqué le Directeur Général. A la fin de la cérémonie, le chef de pool Pmu, Soro Seydou  a rappelé les circonstances dans lesquelles C.A a remporté ce gain important.  « A L’occasion des fêtes de fin d’année, la LONACI a l’habitude de  faire des promotions pour les parieurs. Au PMU,   les  meilleures promotions ce sont les cagnottes spéciales. Et  donc cette année, la LONACI n’a pas dérogé à la tradition. C’est  plus de 100 000 000 millions de FCFA  qui ont été dégagés pour permettre aux parieurs de  fêter en beauté. Les 100 millions ont été splittés en plusieurs  cagnottes, le minimum étant 10 000 000 FCFA. La première tranche a été mise en jeu le 18 décembre  et à  l’issue de la course, C.A qui a reçu son chèque ce 24 décembre  a été  le seul à avoir  trouvé la combinaison gagnante dans l’ordre du quinté. Voici pourquoi, il a remporté à lui seul la cagnotte qui a été mise en jeu  et les mises  qui ont été faites ce jour-là. Ce qui fait  un montant de 39  494 600 FCFA », a rappelé Soro Seydou, chef de pool PMU à la Direction marketing qui a annoncé que la prochaine cagnotte, la plus importante de cette action promotionnelle, sera mise en jeu le 26 décembre et non le 25 comme initialement annoncé. Cette fois,  c’est  50000 000FCFA qui sont mis  en jeu pour changer la vie. Tous donc à vos paris  le 26  décembre 2020.   

 Patricia Lyse  

Loteries Nationales : 52ème réunion des directeurs généraux des pays membres du Conseil de l’entente /La 27ème édition de la Tranche commune Entente prévue en Septembre 2021 en Côte d’Ivoire

La 52ème réunion  annuelle des directeurs généraux des loteries nationales membres du Conseil de l’entente et des experts  s’est tenue du 30 novembre au 2 décembre 2020 , à l’hôtel Pullman à Abidjan-Plateau. Cette réunion préparatoire des Directeurs Généraux  et   experts   de la 27ème  édition du tirage de la  Tranche commune entente qui aura lieu en Septembre  2021,en Côte d’Ivoire,  a permis aux  participants , dans le cadre   du grattage, d’évaluer  le précédent tirage qui a eu lieu au Niger  et de faire des recommandations  en vue  des améliorations à apporter au tirage de 2021.  Lors de la cérémonie de clôture de cette réunion, ce mercredi 2 décembre 2020, il a échu au Directeur Général de la Loterie Nationale du Burkina (LONAB) Patin  Deba Naza de lire le communiqué final. Au cours de leurs travaux qui se sont déroulés dans une ambiance de compréhension mutuelle,  les Directeurs Généraux ont  fait le bilan de la Tranche Commune Entente 2020, examiné et adopté les recommandations relatives au tirage de la Tranche Commune Entente 2021 ;  élaboré le cahier de charges pour la commande des tickets de la 27ème édition ; effectué des échanges d’expériences sur leurs activités respectives  et donné des orientations pour renforcer l’adhésion des populations à la Tranche Commune Entente.

Donnant lecture de la motion de remerciements,  le Directeur général de la Loterie Nationale du Togo (LONATO) Meweani Magnan a, au nom de ses pairs  qui ont effectué le déplacement au bord de la Lagune Ebrié,  rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat Alassane Ouattara, au Gouvernement et au peuple Ivoirien pour l’accueil chaleureux, fraternel et l’hospitalité légendaire dont ils ont été l’objet durant leur séjour en Côte d’Ivoire. Ils ont également  exprimé leur gratitude au Directeur Général de la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) et à l’ensemble de ses collaborateurs, pour la parfaite organisation de ces assises.

En tant que loterie nationale hôte,  c’est au Directeur Général de la Loterie Nationale de Côte d’Ivoire, Dramane Coulibaly qu’il est revenu de prononcer l’allocution de clôture. Au nom de ses pairs directeurs généraux  Du Niger  Mme Habsou ALI,   du Burkina Patin Déba NAZA, du Togo Meweani Magnan  et des participants, il a  réitéré ses sincères remerciements  au  Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly qui leur a fait l’honneur d’accorder sa présidence à ces assises sans oublier  le Président du Conseil d’Administration de la LONACI pour son soutien sans faille,  le comité d’organisation, le comité de direction,  le personnel et  le Conseil de l’Entente.  Tout  en souhaitant un bon retour chez à tous les participants,  il a déclaré clos les travaux de la 52ème réunion des Directeurs Généraux des loteries nationales des Etats membres du Conseil de l’Entente. Bien qu’étant absent, le Directeur Général  de la Loterie Nationale du Bénin a participé par visioconférence  au huis-clos  et il a pu donner ses directives. «  Nous avons seulement noté que  sur  l’ensemble des directeurs généraux, il y a le Bénin qui, pour des raisons  de mesures prises par le gouvernement béninois, n’a pu se joindre à nous  mais il a été dignement représenté par son voisin du Togo. Ce matin, nous avons communiqué par téléphone lors de notre huis clos,   pour prendre ses directives » a rappelle le Directeur général de la LONACI qui n’a pas manqué d’égrener quelques innovations. « Les  innovations majeures c’est que dans ce cadre, il y a des tirage au sort qui se font et  chaque  pays a un certain nombre de séries à vendre. Le  Bénin  ayant été un peu impacté par la crise sanitaire liée au coronavirus,  a demandé   à ce que l’un des pays, la Côte d’Ivoire notamment, pays hôte de la prochaine Tranche Commune du Conseil de l’entente (TCE)   , s’est portée garant pour récupérer une de ses séries. Donc au lieu de 3 séries  la Côte d’Ivoire va vendre 4 séries et le Burkina reste avec ses cinq séries, le Niger  et le Togo 2 séries   de même que le Bénin. Nous avons aussi donné des recommandations aux experts qui vont se réunir à nouveau  dans  le courant du mois de Février 2021 pour essayer de voir comment  porter des améliorations sur les éditions futures, celle de 2021 étant déjà  proche, nous allons  maintenir le tirage en l’état. Mais pour les éditions futures, ils seront chargés de faire  des propositions d’améliorations non seulement dans le cadre  du cahier des charges mais aussi dans la nouvelle politique  de commercialisation et de distribution des produits ».

 Patricia Lyse

 La Cote d’Ivoire accueille la prochaine TCE 

 

 

Tranche Commune Entente 2021/ Les travaux préparatoires lancés aujourd’hui à Abidjan

Après Niamey au Niger cette année, le prochain  tirage de la Tranche Commune Entente (TCE)  aura lieu à Abidjan en  juillet 2021. En prélude à ce 27ème  tirage,  une réunion préparatoire pour  asseoir les bases  de ce tirage se tient avec les directeurs généraux des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente et  des experts  à Abidjan depuis ce matin à l’hôtel Pullman au Plateau. Durant 3 jours, les experts devront réfléchir et faire des recommandations pour que la fête soit belle. Placée sous la présidence du ministre de l’économie et des finances Adama Coulibaly, la cérémonie d’ouverture de cette 52ème réunion annuelle   a enregistré la présence des directeurs généraux des Loteries nationales  des pays membres du Conseil de l’entente excepté celui du Bénin  qui pourra néanmoins suivre les travaux par visioconférence et du Togo qui s’est fait  représenter par son directeur informatique,  ainsi que  les  experts et participants.  Au titre des allocutions, le Directeur Général de la LONACI et président de l’Association des Loteries d’Afrique,  Dramane Coulibaly  a,  au nom du Conseil d’administration et du personnel,  souhaité la bienvenue à tous  les directeurs généraux des loteries nationales  sœurs du Burkina, du Niger, du Togo  et toute la délégation des experts. Par ailleurs, il a situé les enjeux de ce rendez-vous. « Nous vous souhaitons un agréable séjour parmi nous…  Je ne saurai terminer mes propos sans vous prier M. le ministre d’accepter nos remerciements. Non seulement vous avez  bien voulu accorder  votre  présidence à cette 52ème réunion  mais aussi vous nous honorez humblement par votre présence effective. Je remercie également le président du Conseil de l’entente. Je voudrais aussi saluer le président du Conseil d’administration de la LONACI, Dr Lenissongui Coulibaly Wenceslas  pour sa  présence réconfortante. Cette fête, nous la voulons belle .C’est pourquoi, nous attendons beaucoup de chacun au cours de cette réunion. Car il s’agit de poser ici les jalons de notre prochain succès collectif.  A cet égard, la responsabilité de nos experts est grande. Il leur appartient  de trouver les ingrédients en vue de concocter une TCE  2021  de qualité. Mesdames et Messieurs les experts, j’ai confiance en votre capacité à produire des recommandations pertinentes pour l’organisation de la Tranche Commune Entente 2021.Pour cela,  il vous faudra porter un regard critique sur l’édition 2020 qui vient de se tenir à Niamey. Cet exercice qui vous est désormais familier vous permettra de  proposer des améliorations  susceptibles   de renforcer notre outil de coopération qu’est la Tranche Commune Entente. C’est cette démarche  qui fait la force de la TCE », a indiqué  le Directeur Général de la LONACI.  

Saluant les directeurs généraux  qui ont su consacrer  tout son attrait à la TCE, le ministre de l’économie et des finances, Adama Coulibaly a déclaré ouverte  la 52ème réunion annuelle des directeurs généraux des Etats membres du Conseil de l’Entente qui s’achève mercredi prochain.    

 Pour rappel, la tranche commune entente   est un  tirage qui se fait chaque année dans l’un des 5 pays membres du Conseil de l’entente   qui regroupe la Côte d’Ivoire, le Togo, le Burkina Faso, le Niger et le Bénin. Elle  concerne le ticket à grattage. En  1970, le président Houphouët-Boigny dans le cadre de la coopération sous régionale, avec ses pairs,   ont mis en place cette coopération sous régionale afin que les loteries sœurs  contribuent à l’amélioration des conditions de vie des populations  des  pays membres. Le tirage a lieu chaque année  en juin-juillet dans un pays frère afin que  les gagnants puissent bénéficier non seulement  de gain substantiel  mais également  d’une œuvre communautaire. L’année dernière, le tirage s’était fait à Niamey au Niger et en 2021, le tirage se fera en Côte d’Ivoire. A cette occasion, les pays membres du Conseil de l’Entente mettent ensemble un budget qui va  consacrer une œuvre communautaire dans une des localités choisies par le pays d’accueil. Et en 2021, cette œuvre communautaire  aura lieu à Abobo où les besoins communautaires sont nombreux .Et  sera lors du tirage 2021 en Côte d’Ivoire, a rappelé le DG de la LONACI.

PATRICIA LYSE

Grand prix des transports de l’Afrique de l’ouest 2020/La 7ème Edition de la Matao lancée

Le Covid-19 n’entravera pas le processus de professionnalisation du secteur des transports entamé depuis des années en Côte d’Ivoire.Telle est la position exprimée par les professionnels de ce secteur réunis  le mardi 24 novembre dans les locaux de Star auto, sis à Abidjan zone 4.C’était au cours de la conférence de presse de lancement de la 7eme  Edition marquant les 10 ans du grand prix du Marché Africain des Transports de l’Afrique de l’Ouest (Matao) qui a réuni divers acteurs du domaine dont le journaliste Sanou Diawara, directeur des relations publiques et de la coopération internationale au sein du ministère des transports, représentant  le ministre des transports Amadou Koné.

« Mesdames et messieurs, nous sommes venus ce matin (Ndlr Mardi dernier)  pour lancer la 7eme Edition qui marque les 10 ans de l’évènement. La cérémonie du 18 décembre prochain devra nous permettre de marquer le pas, faire un bilan  et projeter l’évènement dans un avenir très proche en termes de volume, de contenu et de dimension, car nous nourrissons des ambitions légitimes pour notre évènement. Voilà le sens de son  baptême d’Edition-anniversaire. Nous avons pris toutes les dispositions afin que l’évènement connaisse un succès éclatant à la satisfaction de tous, car la soirée sera beaucoup plus festive a l’instar des grands dîners-galas du monde »,   a expliqué Danho Auguste, président du comité d’organisation.

Selon Nouhoun Koulibali,  directeur général de star auto, partenaire principal de la 7eme Edition du Matao, l’entreprise qu’il dirige ne sera pas seulement le concessionnaire de la marque Mercedes-Benz en Côte d’Ivoire mais pourra désormais importer plusieurs autres marques de voiture. La conséquence immédiate de cette nouveauté est l’arrivée prochaine de plusieurs milliers de véhicules de transports en commun modernes dont des mini cars communément appelés Gbakas, climatisés et à la pointe de la technologie.

Toujours selon Nouhoun Koulibali, star auto va développer aussi son service après-vente de sorte à multiplier la création de plusieurs services et garages autos performants sur toute l’étendue du pays.

Pour  rassurer sur l’atteinte de leur objectif,  Diaby Ibrahim, président du haut conseil des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire à rappeler les actions importantes déjà déployées par l’état pour moderniser le secteur. 

Cependant, cela n’a pas empêché Danho Auguste, principal promoteur du Matao, d’inviter l’ensemble des acteurs du milieu à jouer leur partition.

Après la phase de lancement, la cérémonie officielle de la  7eme  Edition marquant les 10 ans du grand prix du Matao  se tiendra le 18 décembre prochain à Abidjan Golf hôtel.

E.A

S'abonner à ce flux RSS