Israël ouvre une ambassade au Rwanda, allié stratégique de l'État hébreu    Présidentielle au Nigeria : les électeurs appelés aux urnes dans un climat de tensions    Au Soudan, Omar el-Béchir déclare l'état d'urgence et limoge le gouvernement    Plusieurs milliers de personnes manifestent à Alger contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika    Le ministère français des armées annonce avoir tué l'un des chefs d'Aqmi    À Paris, la diaspora sénégalaise se prépare à la présidentielle    Au Sénégal, l'influence des confréries musulmanes sur la présidentielle (4/5)    Au Sénégal, l'opposition peine à exister (3/5)    En Côte d’Ivoire, Guillaume Soro ne pense plus qu’à la présidentielle de 2020    Présidentielle au Sénégal : les candidats tentent de conquérir les internautes    En Ouganda, le président Yoweri Museveni en lice pour un sixième mandat    Au Sénégal, la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5)    Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire    Au Sénégal, l’incompréhensible positionnement d’Abdoulaye Wade    En images : des Algériens dans la rue pour protester contre un 5e mandat de Bouteflika

Art & Culture

Fin du mois de l’histoire Afro-Américaine / L’Ambassade des Etats-Unis offre un concert de jazz

L’Ambassade des Etats-Unis a offert un concert de jazz le jeudi 23 février 2017 pour marquer la fin de la célébration du mois de l’histoire afro-américaine édition 2017.  Aux Etats-Unis, le mois de février est dédié à la célébration du rôle joué par les afro-américains dans le développement des Etats-Unis.

 

La soirée a été animée par le pianiste Alain Mechoulam, le guitariste Mathieu Nanguy, le trompettiste André Laourou ainsi que le chef de la section sécurité de l’Ambassade des Etats-Unis, Bill McCarthy, qui a joué de la batterie avec certains grands du jazz du monde entier avant d’embrasser la carrière de diplomate.

 

« Notre célébration du jazz nous permet de mettre en exergue la diversité même de l’Amérique ainsi que nos relations avec le peuple de l’Afrique, » a déclaré Monsieur Haviland dans son discours.  « Ce n’est pas seulement par le jazz que les noirs américains ont enrichi l’Amérique. Notre vie civique, notre économie et tous les aspects de notre culture ont été enrichi par notre population afro-américaine, » a-t-il noté.

 

Dans le cadre de cette célébration, l’Ambassade des Etats-Unis a organisé plusieurs activités notamment une conférence-débat sur le livre intitulé : « Mon combat pour la justice », un classique de Ida B. Wells, un esclave qui a participé au combat pour la liberté et qui a permis à l’Amérique d’être aujourd’hui un pays où les gens de toutes les races, nationalités, religions et couleurs peuvent chercher la liberté.

 

La célébration a été également marquée par « Hello, America ! » une émission réalisée en collaboration avec Radio Al Bayane au cours de laquelle David Mosby, un afro-américain et chef de la section politique et économique de l’Ambassade des Etats-Unis, a parlé de son parcours et des obstacles qu’il a dû franchir pour réaliser son rêve de devenir diplomate. 

 

L’autre événement majeur au cours du mois de l’histoire afro-américaine édition 2017 aura été la projection au Goethe-Institut du film « Selma » qui raconte les péripéties d’une campagne à haut risque pour revendiquer l’égalité des droits de vote menée en 1965 par Dr. Martin Luther King Jr., l’une des figures emblématiques de la lutte pour les libertés civiques aux Etats-Unis.

 

 

Média/ Onuci Fm devient La radio de la paix

C’est désormais chose faite. A partir du 1er mars 2017, ONUCI FM devient La Radio de la Paix. Cette radio qui va conserver ses droits et devoir sera dirigée par  la Fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la Paix à Yamoussoukro. Cette initiative entre dans le cadre du transfert des activités résiduelles de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) afin de consolider les acquis dans le domaine de la communication. Elle a été recommandée par le Secrétaire Général des Nations Unies dans son rapport spécial sur l’ONUCI, le 31 mars 2016, au Conseil de sécurité qui l’a acceptée. La Radio de la Paix répond aux exigences professionnelles qui garantissent l’indépendance éditoriale, l’inclusivité et l’impartialité dans le traitement de l’information. La Radio de la Paix a pour missions de promouvoir la cohésion sociale, la réconciliation, le genre et le respect des droits de l’homme au service de la paix en Côte d’Ivoire.

Infosivoir.net

 

 

Arrestation de Meiway à Londres avec de la drogue / Rien que du mensonge

Un site d’information a publié récemment un article informant l’arrestation de Meiway à Londres avec en sa possession 2kg de cocaïne. A la vérité, il n’en est rien. L’artiste se porte bien et se trouve à Paris. Dans un post publié ce mercredi sur sa page Facebook, Meiway  rassure ses fans et les ivoiriens qu’il est loin d’être ce dealer évoqué dans cet article. Pour lui, ce n’est qu’une rumeur et qu’il n’ya pas de feu en la demeure. Il sera plus rassurant en ces termes : ‘’ je me repose à Paris après le concert mémorable du vendredi 10 février à la Cigale ».  Pour mettre fin au débat celui qu’on appelle aussi,  le dernier des fédérés,  Abrobia star, Abraham Golgotha,  Le 13e apôtre, Le Prophète Esprit Kpokporikpo,  Le génie de Kpalèzou, soutient que son « dernier séjour à Londres remonte au mois d’août 2015 ». Désiré Frédéric Ehui, ‘’Meiway’’ ambassadeur de la lutte contre le SIDA en Côte d'Ivoire, ambassadeur des Nzima Kotoko et ambassadeur de Grand Bassam patrimoine mondial de l'UNESCO n’est alors mêlé ni de près ou de loin à une quelconque affaire de trafic de drogue.

 

Nina Coulibaly

Décédé le 14 février dernier/ Voici le programme des obsèques de Kader N’Dao

A l’issue de la rencontre que vient d’avoir le collectif des amis de Kader Ndao et la famille du défunt, un programme a été établi pour les obsèques de l’ex-animateur de Podium de la RTI.

1 – Les condoléances sont reçues au domicile familial, sis à Yopougon Attié Banco 2, face marché Gouro.

2 – Une veillée artistique et de témoignages des amis du défunt aura lieu le vendredi 17 février 2017 à la place Ficgayo de Yopougon à partir de 20H.

3 – La levée du corps se fera le samedi 18 février 2017 de 11H à 12H à Ivosep, à la salle FHB, suivie de l’inhumation au cimetière municipal de Yopougon.

Il faut rappeler que Kader Ndao a été retiré à l’affection des siens, ce mardi 14 Février 2017, des suites d’une courte maladie.

Source Abidjan Shwo.com

La presse en deuil / Voici le mal qui a emporté Kader N’Dao

Animateur de radio et télévision, Kader N’Dao, est décédé ce  mardi 14 février des suites d’une courte maladie dans une clinique à Abidjan,. L’ex-animateur des émissions « Midi première » et du concours de musique « Podium » de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) ne présentait aucun signe visible de maladie grave, ont souligné ses proches, évoquant la thèse d’une mort par AVC. De retour à Abidjan après plusieurs années passées aux Etats-Unis, Kader N’Dao travaillait depuis peu comme consultant dans des supports et médias ivoiriens. Sa dernière sortie a été marquée par une émission-hommage à feu Roger Fulgence Kassy, diffusée le 20 janvier sur RTI2.

 

Aip

Deuil / Traoré Tidiane ’’l’habilleur des épouses des chefs d’État africains’’sera inhumé ce vendredi au cimetière municipal de Grand-Bassam

La dépouille du célèbre couturier, styliste Tidiane Traoré est arrivée à Abidjan, dans la nuit de mercredi à jeudi, en provenance de Tunis, la capitale tunisienne où le modéliste est décédé, lundi des suites d’une longue maladie. C’est à 22h50 (heures locales et GMT) que l’avion transportant le corps de Tidiane Traoré a atterri sur le tarmac de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, dans Sud de la capitale économique ivoirienne. Lorsqu’à 23h37, le cercueil contenant la dépouille du styliste a été remis à la famille, l’émotion était insoutenable. Difficile pour parents, amis, connaissances et collaborateurs du défunt de contenir la douleur, étouffée par des sanglots. Le cortège funèbre s’est ébranlé, par la suite, vers la société Ivoire sépulture (Ivosep) à Treichville pour la conservation du corps avant la levée prévue pour vendredi à 9h. Selon le programme des obsèques de ’’l’habilleur des épouses des chefs d’État africains’’, l’inhumation est prévue le même jour au cimetière municipal de Grand-Bassam (cité balnéaire à 20 km au Sud-Est d’Abidjan) après la prière musulmane de 13h et deux escales à l’école ’’Cours Tidiane’’ et au domicile du défunt.

 

(Source Apa News)

S'abonner à ce flux RSS