RD Congo : Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023    Togo : l'opposition dénonce la répression lors des nouvelles manifestations    Algérie : béatification des moines de Tibéhirine et de 12 autres religieux    Au Maroc, le dernier survivant des moines de Tibéhirine fait vivre leur mémoire    L'Algérie, un choix évident pour la béatification des moines de Tibéhirine    Cameroun : Privés de CAN-2019, les entrepreneurs font les comptes    Algérie : le souvenir des moines assassinés reste vivace à Tibéhirine    Le Sénégal inaugure un Musée des Civilisations noires à Dakar    Extradition de François Compaoré : ''c'est une victoire d'étape" pour le gouvernement burkinabé    Sahara occidental, histoire d'un territoire disputé    La justice française favorable à l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso    En Afrique, l’armée américaine monte en puissance    En convalescence au Maroc, Ali Bongo apparaît dans une vidéo avec Mohammed VI    Sahara occidental : à Genève, l'ONU se penche sur l'une des régions les plus disputées du monde    Nigeria : le président Muhammadu Buhari dément les rumeurs sur sa mort

Déclaration de l’Unjci à la suite des violences perpétrées par des policiers du 22ème sur des journalistes

Déclaration de l’Unjci à la suite des violences perpétrées par des policiers du 22ème sur des journalistes

L’Unjci dénonce et condamne la violation de la liberté de la presse dont ont été victimes plusieurs de ses membres de la part des policiers du 22ème arrondissement d’Angré et de la préfecture de Police d’Abidjan.

Ø  Les faits

La structure Totem Communication a été sollicitée par le député de Facobly, EVARISTE Meambly, par ailleurs président sortant du Conseil régional du Guemon pour l’organisation d’une conférence de presse le mardi 23 octobre au siège de ladite structure qui abrite également les bureaux du journal l’Intelligent d’Abidjan et du journal en ligne afrikipresse.fr.

Totem Communication a adressé une invitation par annonce publicitaire à tous les médias pour la couverture de cette conférence de presse. Plusieurs journalistes ont répondu présent le matin du mardi 23 octobre 2018.

Cependant, dès 8 heures 30, des policiers du 22ème arrondissement et de la Préfecture de police  ont assiégé les lieux à l’effet d’empêcher que la conférence de presse se tienne. Ils n’ont brandi aucun mandat officiel.

Il s’en est suivi une altercation qui a duré au moins trois heures entre le député, les journalistes et les policiers.

Ø Condamnation

L’Unjci s’insurge contre cette atteinte grave à la liberté de la presse.

L’Unjci condamne avec la dernière énergie cette bavure de la part des policiers. L’Unjci demande aux autorités compétentes d’ouvrir une enquête afin de situer les responsabilités des uns et des autres et que des sanctions exemplaires soient prises contre les auteurs d’un tel acte.

L’Unjci apporte son soutien ferme à Totem communication, au journal l’Intelligent d’Abidjan, à Afrikipresse.fr ainsi qu’à leurs personnels respectifs.

 Fait à Abidjan, le 23 octobre 2018

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut