RD Congo : Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023    Togo : l'opposition dénonce la répression lors des nouvelles manifestations    Algérie : béatification des moines de Tibéhirine et de 12 autres religieux    Au Maroc, le dernier survivant des moines de Tibéhirine fait vivre leur mémoire    L'Algérie, un choix évident pour la béatification des moines de Tibéhirine    Cameroun : Privés de CAN-2019, les entrepreneurs font les comptes    Algérie : le souvenir des moines assassinés reste vivace à Tibéhirine    Le Sénégal inaugure un Musée des Civilisations noires à Dakar    Extradition de François Compaoré : ''c'est une victoire d'étape" pour le gouvernement burkinabé    Sahara occidental, histoire d'un territoire disputé    La justice française favorable à l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso    En Afrique, l’armée américaine monte en puissance    En convalescence au Maroc, Ali Bongo apparaît dans une vidéo avec Mohammed VI    Sahara occidental : à Genève, l'ONU se penche sur l'une des régions les plus disputées du monde    Nigeria : le président Muhammadu Buhari dément les rumeurs sur sa mort

Crise au Burida/ Nahounou Paulin (Artiste) accuse : «Ils veulent chasser Mme Vieira afin de mettre la main sur 800 millions de F cfa»

Tieffin Debohi Joseph,porte-parole du Collectif des Artistes pour la Paix au Burida (Capb) Tieffin Debohi Joseph,porte-parole du Collectif des Artistes pour la Paix au Burida (Capb)

Face aux attaques contre la Directrice du Burida, Mme Irène Vieira, un Collectif des Artistes pour la Paix au Burida (Capb) a décidé de donner de la voix. Pour le porte-parole de ce Collectif,  Tieffin Debohi Joseph, les accusations contre Mme Vieira sont une basse manœuvre du Président du Conseil d’Administration Séry Sylvain pour s’emparer du Burida. A en croire l’artiste, les attaques contre Mme Vieira ont commencé après son refus de doubler les indemnités des administrateurs, du Pca et de revoir à la hausse les jetons de présence... «Séry Sylvain veut à tous les prix la tête de Mme Vieira pour pouvoir se servir dans les caisses du Burida. Il veut à la place de l’actuelle directrice quelqu’un qui peut fermer les yeux sur les sorties d’argent et autres détournements. Le Pca doit déjà  21 millions de F cfa  aux artistes. Il veut en réalité ramener la maison des artistes en arrière. Là où avec les efforts du gouvernement et le travail remarquable de Mme Irène Vieira, nous avons pu hisser le Burida à la 3ème place au niveau Africain», a-t-il accusé. Selon Tieffin Debohi Joseph, le Collectif fort de 113 sociétaires du Burida  est déterminé à se battre pour le respect de la loi et la paix.  Egalement sur les réseaux sociaux, les soutiens se multiplient pour  Irène Vieira. Nahounou Paulin,  Ras Goudy Brown, Bleu Brigitte,  Dodo La Terre, Jean Aristide Diko, Kris de Tahi, Luckson Padaud… tous sont déterminés à se battre afin de préserver les acquis de la maison. «Le Burida n’est pas le champs d’un artiste ou d’un argent du Burida. Vous (Les adversaires de Mme Vieira. Ndlr) êtes en train de tuer les artistes. Comme la pauvre Mme Irène Vieira ne veut pas vous donner l’argent comme vous voulez, vous voulez la faire sauter. Mme Vieira est en train de faire aboutir un contrat qui n’existe pas au Burkina, en Algérie, au Togo etc. il s’agit du contrat avec le groupe Canal +. Elle vient de gagner un combat  contre le groupe français pour les artistes. Ce contrat va apporter 800 millions de Fcfa  aux artistes. Depuis cette annonce, on veut chasser Mme Vieira afin de mettre la main sur cette manne.  Mais, nous n’allons pas laisser faire», a affirmé dans une vidéo l’artiste Nahounou Paulin. Pour le chanteur, les adversaires de Mme Vieira n’arrivent pas à apporter la preuve d’une mauvaise gestion. Ils pensent, a-t-il ajouté, que nous sommes des moutons pour laisser Mme Vieira partir. «Et après, les mêmes gens qui se plaignent aujourd’hui  auront les mains libres pour voler nos 4 milliards de F cfa. J’ai mal de voir des artistes soutenir un tel combat.  Fadal Dey avait un vrai combat que nous tous on voulait suivre. Mais, aujourd’hui ce combat a été récupéré par des gens sans foi ni loi pour voler l’argent des artistes», a-t-il conclu. 

Une contribution de S.M

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut