Au Cameroun, sept civils tués par deux kamikazes de Boko Haram    Côte d'Ivoire : démantèlement violent d'un centre de lutte contre le coronavirus    Coronavirus : à Kinshasa, le quartier de la Gombe se prépare au confinement    Le chef de l'opposition malienne Soumaïla Cissé, enlevé le 25 mars, va "bien"    Coronavirus : le Bénin dit ne pas avoir "les moyens" de confiner la population    Tester des vaccins en Afrique ? Tollé et excuses après une interview polémique    Coronavirus : la Banque mondiale débloquera 14 milliards de dollars, les pays africains concernés    Témoignages sur le coronavirus : un tour du monde des soignants    En Afrique, le coronavirus pourrait amplifier l'épidémie de rougeole    Exclusif - Mahamadou Issoufou : "Oui, le virus peut tuer des millions de personnes en Afrique"    Quatre premiers cas de coronavirus décelés au sein du contingent français de Barkhane    En Guinée, le président Alpha Condé obtient une très large majorité parlementaire    Coronavirus : en Côte d'Ivoire, un plan de soutien à l’économie de 2,5 milliards d'euros    Selon le fils de Sophie Pétronin, le Quai d'Orsay a "une preuve de vie" de l'otage française au Mali    Coronavirus : l'Afrique subsaharienne se rue sur la chloroquine

Art & Culture

Musique / Manu Dibango est décédé du coronavirus

Le monde de la musique est en deuil. Le saxophoniste Manu Dibango est mort à l'âge de 86 ans des suites du Covid-19.

L’épidémie de coronavirus continue de faire des victimes en France et dans le monde. Le saxophoniste, Manu Dibango est décédé ce mardi 24 mars, des suites du Covid-19, annoncé sa famille sur Facebook. L’homme avait 86 ans. "Chers parents, chers amis, chers fans, une voix s’élève au lointain… C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre 'Papy Groove'"

L’artiste camerounais, fait chevalier de la légion d’honneur en 2010 sillonnait encore les routes de France l’année dernière lors de sa tournée Safari Symphonique pour ses 60 ans de carrière. "Les obsèques auront lieu dans la plus stricte intimité familiale et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible", ont précisé ses proches.

Le 18 mars dernier, ses proches avaient posté un message sur les réseaux sociaux indiquant qu’il était rentré chez lui après une récente hospitalisation. "Manu Dibango se repose et récupère dans la sérénité. Il vous demande du respect son intimité", avait-elle fait savoir avant de préciser que le saxophoniste se réjouissait d’avance de retrouver son public et souhaitait que chacun prenne soin de soi. La maladie aura finalement repris le dessus.

Depuis l'annonce de sa mort, les messages affluent sur les réseaux sociaux. "RIP. un artiste ne meurt jamais. Il vit à travers ses œuvres. Que le terre de nos ancêtres lui soit légère", écrit une de ses fans. "Une grande perte pour la musique mondiale", déplore un autre. "Triste triste, papa Manu ton départ est un choc. Pendant plusieurs jours, nous avons voulu y croire en vain. Tu resteras dans nos cœurs à jamais. Va et repose en paix", lance amicalement un troisième.

 

Danny Trejo est l'acteur ayant été le plus tué à l'écran de l'histoire du cinéma

Danny Trejo mort. Combien de fois avez-vous vu la star de Machete (et de la pub Old El Paso) tuée à l'écran ? Si Machete a tué à lui seul des centaines de personnes, le cinéma a lui assassiné 65 fois Danny Trejo au cours de sa carrière.

Selon une étude menée par BuzzBingo et basée sur Imdb et Cinemorgue, l'acteur américain de 75 ans est le champion toute catégorie en terme de mort à l'écran à Hollywood. Il devance ainsi Christopher Lee (60 morts) et Lance Henriksen (51 morts).

Pour citer quelques films dans lesquels Danny Trejo meurt, on peut nommer Une nuit en enfer, Desperado, Anaconda, 3 From Hell, Predators, xXx, le Justicier Braque les Dealers (Death Wish 4) ou encore Halloween 2007.

Danny Trejo a aussi connu la mort en série télé. La plus marquante a été sa mort dans Breaking Bad. On retrouvait sa tête accrochée au dos d'une tortue !

BuzzBingo a également établi un classement des acteurs qui ont le plus de chance de mourir dans un film. Kit Harington est n°1 avec 62,5% de chance de mourir dans son prochain film. Il est suivi par Merritt Butrick, Mahershala Ali et Mickey Rourke.

Source : FilmsActu https

Show Biz /Erikson le Zulu est décédé ce dimanche matin, tout sur le mal qui l’a emporté

La maladie a finalement eu raison de l’artiste Erikson le Zulu. De son vrai nom Bosiki N’Goyi, Erikson le Zulu souffrait de trois cancers ( poumon, pancréas et estomac).

En moins d’une semaine, l’artiste de Coupé Décalé qui réside en France avait perdu plus de 30 kg. Transféré par des pompiers jeudi dernier aux Urgence de l’hôpital Henri Mondor de Creteil département Val de Marne 94, l’artiste n’a pas pu résister aux maux qui le rongeaient.

Il est décédé tôt ce dimanche 16 février à l’âge de 42 ans. Erikson le Zulu a marqué les mélomanes Ivoiriens avec ses titres comme ''Souzanna''.

Il fait partie des meilleurs artistes coupé décalé de sa génération. Que la terre lui soit légère. La rédaction d’infosivoir.net présente ses sincères condoléances à sa famille biologique notamment à son épouse qui attend un enfant.et à ses fans.

Etienne Atta

Pour joindre le Site infosivoir.net :

05 90 95 60 / 40 37 57 21

Mail:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bibliothèque Félix Houphouët Boigny de l’Académie des sciences d'Outre-Mer/ Plus de mille ouvrages sur la Cote d'Ivoire disponibles

Le Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, a procédé, dans l’après- midi de ce vendredi 14 février 2020, à Paris (FRANCE), à l’inauguration de la Bibliothèque Félix HOUPHOUET-BOIGNY, de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, en compagnie de la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, ainsi que de plusieurs membres du Gouvernement ivoirien.

Intervenant à cette occasion, M. Pierre GÉNY, Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Sciences d’Outre-mer, s’est dit heureux d’accueillir en son sein le Président Alassane OUATTARA, par ailleurs membre de cette Institution, depuis 2013, pour l’inauguration de cette prestigieuse bibliothèque qui portera désormais le nom du Père de la Nation Ivoirienne, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Il a indiqué que la bibliothèque de l’Académie dispose d’un fonds de près de 100.000 volumes relatifs à tous les enjeux et toutes les problématiques de l’outre-mer (politiques, économiques, culturelles, sociaux, démographiques et scientifiques) dont près d’un millier d’ouvrages, de cartes et de photographies rares sur la Côte d’Ivoire. Il est donc « apparu nécessaire de donner à la bibliothèque, un nom qui manifeste à la fois sa richesse dans le domaine des pays qui sont au-delà des mers et sa fidélité à la France, pour ses institutions et son ouverture au grand large ».

En effet, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY fut Ministre de la République française sous la 4ème et la 5ème République de 1956 à 1960, l’un des quatre signataires de la Constitution de la 5ème République et membre de cette Académie, pendant vingt ans, de 1973 à 1993.

Invité à prononcer une communication sur : « La pensée du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY et son actualité dans la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui et de demain », le Président Alassane Ouattara est d’abord revenu sur ses années de collaboration avec le Président HOUPHOUET-BOIGNY, dont il a été le premier et unique Premier Ministre, de 1990 à 1993. Il a ensuite rendu hommage à ce grand homme d’Etat, qu’il considère comme « son professeur en politique » et dont les valeurs et les idéaux continuent d’inspirer bon nombre d’Ivoiriens dont lui-même.

Le Chef de l’Etat a également mis en exergue l’œuvre et la vision du Président Houphouët-Boigny, dont l’engagement pour la paix et le dialogue a été reconnu par l’UNESCO, qui parraine le Prix Félix HOUPHOUËT-BOIGNY pour la recherche de la paix.

Le Chef de l’Etat a, en outre, rappelé l’action du Président HOUPHOUET-BOIGNY en tant que bâtisseur de la Nation et son importante contribution au développement et au rayonnement de la Côte d’Ivoire, à travers notamment la construction d’infrastructures de qualité, l’implantation d’industries, le soutien de l’Etat aux produits agricoles etc ; tout ceci, soutenu par une forte politique d’éducation et de formation des jeunes.

Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a insisté sur la nécessité pour les Ivoiriens de « s’inspirer des principales leçons dont la vie du Président HOUPHOUET reste le témoignage », à savoir l’amour, la modestie, l’unité, la modernité et le don de soi. Il a enfin formulé le vœu de repartir entre les Ivoiriens, leurs leaders y compris lui-même, la quintessence de la sagesse et de l’humanisme de Félix HOUPHOUET- BOIGNY.

Notons que dans la matinée, le Président de la République a eu un entretien avec la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Louise MUSHIKIWABO, au siège de cette Organisation.

Les échanges ont porté sur la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Organisation Internationale de la Francophonie.
Le Chef de l’Etat a salué l’appui de l’OIF à la Côte d’Ivoire sur de nombreux projets et a invité la Secrétaire Générale de cette Organisation à effectuer une visite de travail en Côte d’Ivoire.

Musique/ Erickson le Zulu dans un état critique

Erickson Le Zulu  de son vrai nom Bosiki Ngoyi   est très mal en point. Atteint d’un cancer du poumon,  l’artiste du Coupé Décalé  dont les titres “Souzana” et “Bongo”  ont fait l’affiche de tous les grands spectacles à Abidjan, il ya de cela une dizaine d’années,  a été admis jeudi 13 février 2020  aux Urgences  de l’Hôpital Henri Mondor de Créteil département Val de Manne 94 (France) .En moins d’une semaine, il a perdu  au moins 30 kg selon notre correspondant dans l’Hexagone. Dans un état critique, sa famille s’en remet aux médecins  et  surtout à Dieu,  tout en espérant que le miracle se produise. Pour rappel,  depuis plusieurs années,  Erickson le Zulu  s’est installé en France où il s’est parfaitement intégré. Prompt rétablissement à l’artiste du Coupé décalé qui a fait ses premiers pas de Disc-Jockey ( DJ) à la Mythique rue Princesse de Yopougon.

Patricia Lyse

Super Ébony 2019/ Serge Koléa a reçu les clés de sa voiture ; l’opération «un journaliste, un véhicule neuf» lancée

Chose promise, chose due. Serge Koléa, sacré super Ébony 2019, a reçu les clés de son véhicule le 11 février 2020, à Biétry (Abidjan). Il s’agit d’une belle berline grise flambant neuve, d’une valeur de 10 millions de Fcfa.

La cérémonie a eu pour cadre un show-room de la marque Changan du concessionnaire chinois United Motors, partenaire de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci).

Jean Claude Coulibaly, président de l’Unjci a réitéré la ferme volonté de l’union de se montrer crédible vis-à-vis de l’opinion. «L’Unjci s’efforcera toujours de respecter ses engagements», a-t-il laissé entendre. «On avait annoncé 1 terrain pour le super Ébony, et il en a reçu 3 en plus de la voiture que voici», s’est-il réjoui.

Très heureux, le Super Ebony 2019, Serge Koléa, s’est montré reconnaissant à l’égard de l’Unjci et du concessionnaire partenaire.

La cérémonie a, par ailleurs, servi de cadre au lancement de l’opération «un journaliste, un véhicule neuf». Il s’agit d’un partenariat entre l’Unjci et le concessionnaire chinois qui permettra, à en croire le président de l’Unjci, aux journalistes régulièrement inscrits sur les fichiers de l’Unjci, d'acquérir un véhicule neuf et à moindre coût. La signature de cet accord de partenariat s'est déroulée, séance tenante, en présence de nombreux organes de presse.

Source Fraternité Matin

Pour joindre le site/  www.Infosivoir.net :

05 90 95 60 

40 37 57 21

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

S'abonner à ce flux RSS