Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Burkina Faso : au moins 50 morts dans des attaques imputées aux jihadistes    Niger : attaque meurtrière contre un site de réfugiés maliens    Les artistes du continent africain unis contre la pandémie de Covid-19    RD Congo : une nouvelle épidémie d'Ebola déclarée dans le nord-ouest du pays    Burkina Faso : attaques meurtrières sur un marché et contre un convoi humanitaire    Burkina Faso : plusieurs civils tués dans une attaque attribuée aux jihadistes    Laurent Gbagbo autorisé à quitter Bruxelles sous conditions    En Côte d’Ivoire, Bouaké "la rebelle" veut regarder vers l’avenir    Au Cameroun, la lutte contre le Covid-19 ravive la guerre des chefs    Les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo assouplies par la CPI    La CPI allège les conditions de mise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé    Coronavirus, le défi africain : enquête sur l’évolution de la pandémie sur le continent    Pandémie de Covid-19 : les transferts de fonds vers l'Afrique diminuent    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France après la diffusion de documentaires sur le "Hirak"

Filtrer les éléments par date : dimanche, 10 mai 2020

Inde/ Un homme de 179 ans : « La mort m’a oublié »

Une découverte surprenante a été faite récemment en Inde. Démontrant que l’homme peut vivre aussi longtemps que possible sur terre. Mahashta Mûrasi est un indien qui affirme être né en 1835. Il est non seulement l’homme le plus vieux du monde mais aussi l’homme qui a vécu le plus longtemps depuis l’histoire de l’humanité (d‘après le Guinness World Records).

Selon les infos transmises, l’homme serait né à Bangalore le 6 janvier 1835.De 1903, il a vécu à Varanasi, où il a travaillé jusqu’en 1957, jusqu’à sa retraite à 122ans.Selon WorldNewsDailyReport.com, tous les documents officiels permettant d’identifier cet homme soutiennent sa version.

Mes petits-enfants sont morts il y a quelques années“, a déclaré Mûrasi. “D’une certaine façon, la mort m’a oublié. Et maintenant, j’ai perdu tout espoir de mourir ! ” a fait savoir ce vieillard qui ne sait plus que faire sur terre.

Un fait qui montre encore les mystères de Dieu.

Source : WorldNewsDailyReport.com

En savoir plus...

Insécurité / Vol à mains armées à moto : Un redoutable gang arrêté par la police criminelle

Depuis plus de deux mois, des individus armés de pistolets automatiques et opérants à moto s'adonnent à des vols à mains armées au préjudice d'honnêtes citoyens dans le District d'Abidjan. Ces actes, pour la plupart, ont lieu lorsque des citoyens sortent des banques où ils y entrent pour des opérations bancaires. Ainsi, le vendredi 27 mars 2020, ces bandits, à moto, ont ouvert le feu sur deux employés de la société SABIMEX, sise Marcory. Ils se rendaient à la BACI à bord de leur véhicule pour y faire un versement.

Ils ont été grièvement blessés et les malfrats ont emporté la somme de 40 millions de FCFA de ladite société. Ils étaient recherchés par les services de Police lorsque le 29 avril 2020, ils ont dépossédé un ressortissant indien de la somme de 06 millions de FCFA qu'il venait de retirer dans une banque en zone 4, en face de AMORE. Pour couvrir leur fuite, ils ont ouvert le feu, atteignant un jeune homme qui tenait une cabine téléphonique non loin de là. La police criminelle, informée s’est donc mise en branle. Les recherches se poursuivaient lorsque les éléments du commissaire Elloh Raymond, directeur général de la police criminelle, exploitant une information, ont pu interpeller les nommés Ba Modibo alias ‘‘Sorcier’’, Diarra Aboubakar alias ‘‘Bouba’’, et Ouattara Sékou alias Habib.

Ces derniers ont reconnu unanimement leur implication dans les vols ci-dessus visés ainsi que dans plusieurs autres cas de vols à mains armées. Ils ont également reconnu qu’ils appartiennent à un gang dont le chef se nomme Ouédraogo Ali (Burkinabé) et dont deux autres membres actifs sont Chaka et Faa. Ces bandits disent être venus en Côte d'Ivoire à la demande du nommé Ouédraogo Ali pour perpétrer des vols à mains armées à moto.

A leur actif, plusieurs forfaits dont 20 millions de FCFA au préjudice d'un opérateur au Plateau qui revenait du siège de la SGBCI; 40 millions au préjudice de SABIMEX; 06 millions au préjudice d'un Indien; Des sommes d'argent arrachées à leurs propriétaires au terminus 81/82, Vallons et Adjamé marché.

L’opération minutieusement menée par le commissaire Elloh Raymond a permis de saisir 03 Pistolets automatiques, plusieurs munitions, 02 véhicules, 01 moto et plusieurs documents de transfert d'argent Western Union sur le Mali. Au terme de l'enquête, ils seront déférés devant les tribunaux pour répondre de leurs actes respectifs.

Avec l'héritage

En savoir plus...

Lutte contre le COVID-19/ L’association des Ivoiriens diplômés des Universités américaines apportent des vivres et non vivres aux personnes démunies

Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, l’association des ivoiriens diplômés des universités des États-Unis (US Alumni Côte d’Ivoire) a procédé le samedi 9 mai 2020, à la Mairie de Cocody, à une remise de masques et de vivres aux personnes démunies.

Cette action qui s'est tenue en présence du Maire M. Jean-Marc Yacé et des membres du conseil municipal, s’inscrit dans la lutte contre le COVID-19 fait suite à un don effectué le 2 mai dernier à la Mairie de Marcory. En effet, la pandémie du COVID-19 affecte les populations tant au niveau sanitaire qu'économique.

Selon le rapport de la situation du gouvernement de Côte d'Ivoire et de l'Organisation mondiale de la santé (sitrep n. 19 du 02 avril 2020) : sur les 688 cas confirmés, 640 cas résident dans la région d’Abidjan soit 93% et 286 cas soit 42% des cas confirmés sont localisés dans le district de Cocody Bingerville. C'est dans cette optique que l'association a organisé une collecte sur 10 jours pour arrêter la propagation du virus en distribuant des maques réutilisables tout en adressant l’aspect social de la crise. Ce sont donc au total 2000 masques et 200 kits de vivres (spaghetti, riz, huile, tomates, sardines, etc.) qui ont été remis aux populations vulnérables par le biais des Mairies de Cocody et de Marcory.

Pour rappel, US Alumni Côte d'Ivoire Network est une association à but non lucratif, laïque, apolitique, sans but syndical dont l’objectif est d'établir et de maintenir le contact entre les Ivoiriens ayant une expérience académique et/ou professionnelle aux Etats-Unis en vue de contribuer au développement dans le domaine professionnel, académique et socio-culturel.

L'association a recensé à ce jour plus de 200 ivoiriens diplômés des universités américaines.

Sercom

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS