Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés : "Les États du Sahel sont dans une situation dramatique"    Incident diplomatique : le Mali rappelle son ambassadeur et envoie un ministre à Paris    Un cas de coronavirus au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne    Guinée-Bissau : Umaro Sissoco Embaló "investi" président, malgré la contestation des résultats    Libye : les pourparlers politiques patinent à Genève, le bras de fer militaire se poursuit    Cameroun : la bataille pour le port de Douala    Le gouvernement tunisien d'Elyes Fakhfakh obtient la confiance du Parlement    Concert de Fally Ipupa à Paris : la superstar raconte les préparatifs    En Côte d'Ivoire, les innombrables abus contre les employées de maison    Le Mali promet des "lignes rouges" dans les négociations avec les jihadistes    L'Égypte se prépare à rendre les honneurs militaires à Hosni Moubarak    Premier cas de coronavirus en Algérie, les autorités en alerte    L'Algérie face à son premier cas de coronavirus    Kamel Abdat ou comment briser les tabous grâce à l'humour    Algérie : "À 20 ans, Bouteflika voulait être président"

Filtrer les éléments par date : lundi, 03 février 2020

Comment faire du pain sans machine

Faire son pain soi-même, sans machine à pain, est-ce réalisable ? Oui, avec notre recette facile, vous allez pouvoir vous transformer en boulanger en un clin d'oeil. Un bon pain sans machine, ça vous dit d'essayer ? Promis, ce sera tout simple. Il suffit juste d'avoir un peu de temps devant vous pour vous y mettre.

1. Les ingrédients pour un pain de 600 g

- 500 g de farine spécifiée de type 55

- 1 sachet de levure boulangère granulée avec un temps de levée assez réduit

- 300 ml d'eau chaude

- une bonne cuillère à café de sel et une cuillère à soupe de à soupe d'huile d'olive.

2. Préparation de la pâte

Mélangez le sel, la farine et la levure ensemble dans un saladier.

Faites un trou au milieu, comme un puits, pour y mettre l'eau et l'huile d'olive.

Mélangez le tout ensemble de façon à obtenir une pâte sans grumeaux et pliez-la plusieurs fois comme une serviette.

La pâte ne doit pas être collante ni trop sèche : rajoutez de l'eau ou de la farine selon les circonstances.

3. Levée de la pâte

Dans un moule à cake, mettez du papier sulfurisé pour y placer la pâte à pain dedans.

Dessinez les croisillons sur le dessus du pain avec un couteau fin.

Placez un torchon humide et propre sur la pâte et attendre 1h que celle-ci se lève pour se transformer en pain.

4. Cuisson du pain

Une fois la pâte levée, il ne reste plus qu'à préchauffer votre four à 220°C, soit thermostat 7 durant 15 mn.

Ensuite, placez le pain dans votre four et le faire cuire pendant 40 mn.

Résultat

Et voilà, vous êtes un vrai boulanger qui se respecte . Toutes mes félicitations ! Faire son pain, c'est simple, facile et économique. Et c'est tellement bon en plus. Sans compter le plaisir qu'on prend à manger le pain qu'on fait soi-même ! Et même pas besoin de machine à pain qui coûte une fortune. C'est vrai, on n'a pas toujours le temps de le faire... alors l'idée c'est d'en faire en grosses quantités le week-end et de le congeler pour en avoir à volonté toute la semaine. C'est une bonne façon de faire des économies facilement au quotidien et de manger sainement. Et s'il vous reste quand même du pain rassis, faites-en du pain perdu, c'est un vrai régal.


En savoir plus...

Recette de la pâte à crêpes facile à faire

Une recette de pâte à crêpes facile à faire, ça vous dit ? C'est vrai qu'il est difficile de s'y retrouver, dans toutes les recettes qui sont proposées ici ou là. Alors, pour réussir à tous les coups de délicieuses crêpes, autant miser sur la plus simple et la moins chère

Ingrédients

- 250 g de farine

- 1/4 litre de lait

- 4 oeufs battus

- sachet de sucre vanillé

- pincée de sel

- 1 cuillère à soupe de sucre

- 2 cuillères à soupe d'huile

Comment faire

Pour environ 15 crêpes :

1. Versez dans un saladier 250 g de farine.

2. Ajoutez une cuillère à soupe de sucre.

3. Mettez un sachet de sucre vanillé.

4. Mettez une pincée de sel.

5. Versez 1/4 de litre de lait.

6. Mettez quatre oeufs battus.

7. Ajoutez trois cuillères à soupe d'huile.

8. Versez encore 1/4 de litre de lait.

9. Laissez reposer quelques heures avant de cuire vos crêpes.

Résultat

Et voilà, votre pâte à crêpes est prête :-) Il ne reste plus qu'à faire cuire les crêpes et bien sûr, à les manger. Note : Pour un résultat optimal, mélangez bien à chaque étape, avec un fouet de préférence, pour éviter les grumeaux.

En savoir plus...

L'astuce pour en finir avec les pieds qui puent

Vous n'osez plus enlever vos chaussures à cause des odeurs de pieds ? C'est vrai que ce n'est agréable pour personne... Les crèmes anti-odeurs du type Scholl ne tiennent pas leurs promesses et ne sont pas données... Heureusement, il existe une recette de grand-mère efficace pour éliminer les pdeurs de pieds qui puent définitivement. L'astuce est de faire un bain de pieds avec du bicarbonate

Ce dont vous avez besoin

- 110 g de bicarbonate

- 1 bassine d'eau chaude

- 1 serviette sèche

- 5 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie (facultatif)

Comment faire

1. Remplissez la bassine d'eau chaude.

2. Ajoutez le bicarbonate et les huiles essentielles.

3. Remuez pour mélanger.

4. Plongez vos pieds dans la bassine pendant 15 min.

5. Séchez bien vos pieds avec la serviette.

Résultat

Et voilà ! Grâce à cette recette de grand-mère, fini les pieds qui puent :-) Facile, rapide et efficace n'est-ce pas ? À vous les pieds qui sentent bon durablement ! Renouvelez ce bain de pieds 1 fois par semaine pour assainir vos pieds et ne plus jamais avoir d'odeurs désagréables. Adieu les pieds qui sentent le fromage à tel point qu'on n'ose plus enlever ses chaussures... L'étape du séchage est très importante car les bactéries aiment les endroits chauds et humides pour se développer. En séchant bien vos pieds, vous limitez leur prolifération, mais aussi les risques d'avoir des mycoses.


  • Publié dans Blank
En savoir plus...

Sécurité routière / 28 permis de conduire retirés à des chauffeurs indélicats, en janvier 2020

A l'issue de sa première session ordinaire de l’année 2020, le jeudi 30 janvier à Abidjan, la Commission de suspension et de retrait de permis de conduire a indiqué que 28 permis de conduire ont été retirés à des chauffeurs indélicats, au cours du mois de janvier 2020.

Sur 39 dossiers, dont 14 relatifs à des accidents mortels et 16 à des accidents corporels, 28 ont fait l’objet de suspension de permis de conduire par la Commission, dont l’objectif est de lutter contre l’insécurité et l’incivisme au volant. Selon le directeur de la Circulation à la Direction Générale des Transports Terrestres et de la Circulation (DGTTC), Lucien Tiessé, les sanctions sont fixées selon la gravité et l’importance de la responsabilité du conducteur.
Les sanctions varient entre 15 ans ferme de retrait et 3 mois avec sursis, selon les circonstances des accidents. Lorsque la peine excède 6 mois, le chauffeur est tenu de reprendre des cours dans une auto-école après avoir purgé sa peine avant de rentrer en possession de son permis. En 2019, ce sont plus de 300 permis qui ont été retirés à des chauffeurs indélicats.

 Source : CICG

En savoir plus...

Bail à usage d’habitation/Une sanction de 300% du trop-perçu pour tout bailleur contrevenant à la loi

Le ministre ivoirien de la Construcion, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a indiqué le mardi 28 janvier 2020 à Abidjan, que les propriétaires de maison qui ne se conformeront pas à la loi sur le bail à usage d’habitation, qui fixe le loyer à deux mois d’avance et deux mois de caution, s’exposeront à une sanction de 300% du trop-perçu.

Il était l’invité de l’émission "RTI1 reçoit". « La loi sur le bail à usage d’habitation fixe le loyer à deux mois d’avance et deux mois de caution. Nous travaillons pour le bonheur des Ivoiriens dont 80% sont locataires. Le contrôle se fera et les sanctions s’appliqueront en cas de violation de cette loi. La sanction sera de 300% du trop-perçu alors que ce taux était à 20% précédemment », a averti Bruno Nabagné Koné.

Selon le ministre, l’ambition du gouvernement, à travers ce contrat de bail, est d’équilibrer la relation entre le bailleur et le locataire. Et d’ajouter : « Nous avons pris une mesure importante, celle de mettre très bientôt sur le marché un contrat type qui renferme toutes ces dispositions sur la loi sur le bail à usage d’habitation ».

Afin d’éviter tout abus, il a préconisé que le contrat de bail soit écrit pour que chaque partie connaisse ses droits et devoirs, et qu’il soit enregistré auprès des services des Impôts. En cas d’abus, le ministère peut être saisi par écrit, par mail ou par appel sur le numéro vert 1378. Les services des Impôts peuvent aussi être saisis.

 Source : CICG

En savoir plus...

COMMERCE : LE MINISTRE SOULEYMANE DIARRASSOUBA ENCOURAGE LA PROMOTION DES PRODUITS "MADE IN COTE D’IVOIRE"

A la cérémonie d’inauguration du centre commercial SUPECO, le jeudi 30 janvier 2020 à Abidjan, le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a encouragé le groupe CFAO Retail à contribuer à la promotion des produits "Made in Côte d’Ivoire".

« Grace à vous, des produits non visibles dans nos supermarchés il y a quelques années, s’y trouvent désormais, ce qui contribue au développement de l’économie locale, à travers un réseau de plus de 800 fournisseurs de produits du terroir », a indiqué Souleymane Diarrassouba.

A cet effet, le ministre a encouragé tous les opérateurs économiques pour leur contribution à la croissance, à l’amélioration du bien-être social et au développement économique du pays.

Il les a assurés de la détermination de son département à renforcer la mise en œuvre des mesures et actions, afin de promouvoir, moderniser et développer la distribution et le commerce en Côte d’Ivoire. Souleymane Diarrassouba a souligné que son ministère veille à favoriser une saine concurrence entre les opérateurs économiques.

 Source : CICG

En savoir plus...

Lutte contre le paludisme/Les États-Unis financent le premier cours de paludologie en Côte d’Ivoire

Le Gouvernement des États-Unis à travers l’Initiative Présidentielle de lutte contre le Paludisme (PMI) finance le premier cours de paludologie en Côte d’Ivoire à l’endroit de 25 cadres supérieurs de la santé qui se tiendra à Yamoussoukro du 03 au 21 février 2020.   Des cadres des districts de Touba, Tai, Jacqueville, Nassian, Dabakala, Fresco, Touleupleu, Grand Bassam, Zouan-Hounien, Kouibly, Bouna, Oumé, M’batto, Sinfra, Duékoué, Gueyo, San Pedro, Adzopé, Adjamé-Plateau-Attécoubé et Bongouanou, sélectionnés par une procédure d’appel à candidatures participeront à ce cours.

L’objectif est de permettre à ces cadres supérieurs, notamment les directeurs départementaux, les responsables de la planification des services de santé au niveau des districts sanitaires et les acteurs impliqués dans l’offre de soins de santé de primaire, de mieux coordonner et suivre: (i) l’épidémiologie du paludisme, (ii) le processus du contrôle vers l’élimination du paludisme, (iii) la gestion des interventions de lutte contre le paludisme, (iv) le partenariat et la mobilisation des ressources et (v) le suivi et l’évaluation des interventions de prévention et de prise en charge des cas.

Dirigée par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et mis en œuvre conjointement avec les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) depuis 2018 en appui au Programme National de Lutte contre le Paludisme, PMI finance ce cours afin de doter les ressources humaines en santé de la Côte d’Ivoire d’outils appropriés pour planifier et évaluer les interventions de lutte contre le paludisme.

PMI poursuivra ses efforts avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme afin de doter les ressources humaines en santé de la Côte d’Ivoire, des outils appropriés pour lutter contre le paludisme et permettre aux populations Ivoiriennes de mieux contribuer au développement de leur pays.

Pour rappel, le paludisme est la première cause de consultation et d’hospitalisation en Côte d’Ivoire. Il est responsable de 40% des causes d’absentéisme en milieu scolaire et professionnel et de 50% de perte de revenu agricole. Le paludisme est aussi la cause de 33% de décès en milieu hospitalier. Principale cause de mortalité chez les enfants en Côte d’Ivoire, le paludisme est endémique dans le pays toute l’année, avec des pics pendant la saison des pluies.

En savoir plus...

En visite à Sakassou / Le Président Alassane Ouattara annonce le bitumage de l’axe Tiébissou - Sakassou - Béoumi

A l’ occasion de la visite qu’il a effectuée chez la Reine des Baoulé, Sa Majesté Nanan Akoua Boni II, le samedi 1er février 2020 à Sakassou (centre du pays), le Président de la République, Alassane Ouattara, a annoncé le bitumage de l’axe Tiébissou - Sakassou – Béoumi.

Outre le bitumage de cet axe, le Chef de l’Etat a également promis la revalorisation du prix d’achat de l’anacarde aux paysans, la lutte contre l’orpaillage clandestin et les conflits intercommunautaires.

Alassane Ouattara s’est félicité des progrès enregistrés par notre pays dans plusieurs domaines, notamment économique, politique, social, diplomatique, culturel et sportif.

Il a, par ailleurs, réaffirmé sa détermination à œuvrer à la consolidation et au renforcement du climat de paix et de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

La Reine des Baoulé a remercié le Chef de l’Etat pour ses actions de développement et de paix et lui a réitéré le soutien du peuple baoulé dans son ambition de faire de la Côte d’Ivoire un pays prospère, moderne et modèle.

Le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly, le président du Sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio, le président de la Cour suprême, René Aphing-Kouassi, des membres du gouvernement et du cabinet présidentiel ont pris part à cette rencontre.

 Source : CICG

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS