Gabon : dans la presse et devant la justice, l’état de santé d’Ali Bongo fait toujours polémique    En perte de vitesse, le G5 Sahel s’invite au sommet du G7    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Arrestation de Nabil Karoui, candidat à l'élection présidentielle en Tunisie    Cinq morts en Algérie lors d'une bousculade avant un concert    Présidentielle tunisienne : le Premier ministre délègue ses pouvoirs pour faire campagne    Expertise de la santé d'Ali Bongo : la justice gabonaise est-elle libre ?    Au Ghana, les Afro-Américains attirés par le tourisme mémoriel    Après six mois de contestation en Algérie, la "révolution" dans l’impasse    Rwanda-Ouganda : Paul Kagame et Yoweri Museveni enterrent la hache de guerre    Au Soudan, le Conseil souverain et le nouveau Premier ministre investis    L'analyse de notre correspondant à Khartoum Bastien Renouil    Transition au Soudan : le Conseil souverain a prêté serment    Transition au Soudan : un Conseil souverain, composé de six civils et cinq militaires, a été formé    Au Burkina Faso, "les jihadistes attaquent l’armée pour se ravitailler en armes et munitions"

Filtrer les éléments par date : jeudi, 01 août 2019

Cérémonie de remise de chèques à deux gagnants au PMU/ La Lonaci, une entreprise qui donne espoir

Le chef de produits Pmu de la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (Lonaci), Soro Seydou ne croyait pas si bien dire lorsqu’il a affirmé que ceux qui ont choisi de jouer au Pmu ont fait le bon choix. Et ce n’est pas M.G Julien et Konaté S. qui diront le contraire. Eux qui, pour une mise unitaire de 400 Fcfa sur le quinté + et 300 Fcfa, ont respectivement empoché la bagatelle de 12 401 700Fcfa et 20 776 400 Fcfa. La cérémonie de remise de chèques par le Directeur Général, Dramane Coulibaly aux heureux gagnants, a eu lieu ce jeudi 1er août 2019, au siège de la Lonaci à Marcory zone 3 en présence des membres du comité de direction. Plantant le décor, le chef de produit du Pari Mutuel Urbain (PMU), Soro Seydou a indiqué que « c’est avec un plaisir renouvelé que nous remettons des chèques aux ‘‘gros’’ gagnants. Ceux qui ont choisi de jouer au Pmu ont fait le bon choix. Car c’est le produit par excellence de tout le monde. Vous voyez qu’avec une mise unitaire de 300 Fcfa et 400Fcfa, ces deux gagnants sont rentrés dans le club des millionnaires. Vous êtes témoins ici qu’à plusieurs occasions, nous avons procédé à des remises de chèques de dizaines de millions à des parieurs qui n’ont parié que la mise unitaire. Laquelle signifie que quand vous sélectionnez juste cinq numéros pour le quinté qui concerne les cinq premiers, vous ne payez que 300 Fcfa. Si vous voulez augmenter vos chances de gagner, vous pouvez sélectionner plus de cinq numéros alors, vous payez autant de fois qu’il y a de combinaisons. Mais pour juste cinq numéros, vous ne payez que 300 Fcfa .Vous voyez que ces parieurs qui n’ont joué que le minimum qu’on leur demande sont devenus des millionnaires. En d’autres termes, on n’a pas besoin d’investir des millions pour être millionnaire au Pmu, un produit intéressant qui peut permettre à tout citoyen de passer d’un état modeste à un état de fortune. Et donc le Pmu peut permettre de réaliser ses rêves », a indiqué Soro Seydou avant de rappeler les canaux sur lesquels on peut retrouver les informations relatives aux différentes courses. « Concernant les sites d’informations, nous avons traditionnellement le programme officiel (Tpo), le site web de la Lonaci et récemment nous avons développé une page facebook dénommée pmulonaci », a rappelé le Chef de produit qui a laissé la place au Directeur général de la première entreprise citoyenne de Côte d’Ivoire pour la remise de chèques aux deux gagnants du jour. Prenant la parole, Konaté S. a remercié la Lonaci tout comme M.G. Julien pour qui le Pmu donne espoir. Ainsi, il a invité en ces termes la population à s’y intéresser : « Je demande à tous mes frères de ne pas se décourager. Ils peuvent perdre mais un jour, ils peuvent gagner ». En réalité, avec la Lonaci et ses jeux, on ne perd jamais. Car les mises ou paris quotidiens de tous les joueurs permettent « d’apporter une réponse satisfaisante aux communautés qui ont besoin d’une école, d’une maternité, d’un centre de santé, d’une ambulance ». De ce fait, selon le Directeur Général de la Lonaci, Dramane Coulibaly, tous ceux qui prennent part aux jeux de la Lonaci sont des partenaires. « Il me paraît important de souligner que vous n’êtes pas seulement des parieurs qui viennent encaisser leur chèque parce qu’ils ont gagné à une course. Pour nous, tous ceux qui font confiance à la Lonaci et à ses jeux sont des partenaires à part entière de la noble mission citoyenne que l’Etat nous a confiée », a-t-il précisé tout en félicitant les gagnants qui ont su saisir leurs chances. Pour rappel, l’objectif visé en matière de redistribution pour cette année est d’environ 100 milliards de Fcfa pour tous les produits confondus. Il reste donc encore 50 milliards à rafler. Amis de la Lonaci, il ne vous reste plus qu’à jouer pour espérer rafler la mise. Tous à vos jeux, pourrait-on conclure.

Affia Marie

En savoir plus...

Henri Konan Bédié: «Bientôt une plateforme de l’opposition avec Gbagbo et Soro»

Une poignée de main et deux heures de discussion. Lundi 29 juillet, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié ont échangé sur la situation politique et sociale de leur pays. C'était la première fois que les deux anciens chef d’État se rencontraient depuis dix ans. Les deux poids lourds de la vie politique ivoirienne ont évoqué leur volonté de faire aboutir la réconciliation nationale. Pour cela, ils comptent inaugurer une plateforme de l'opposition, qui sera un cadre d'échanges concret entre eux, comme l'explique Henri Konan Bédié, le patron du PDCI-RDA. Il sera l'invité Afrique de RFI vendredi 2 août. Dans un entretien accordé à RFI à Paris ce jeudi 1er août, Henri Konan Bédié s'explique sur la prochaine plateforme de l'opposition ivoirienne. « La plateforme est déjà entrée dans les faits. Nous travaillons ensemble, le PDCI comme le FPI et d'autres partis qui y adhèrent. Si [Laurent Gbagbo] rentre, il prend sa place dans tout cet ensemble. Nous menons ensemble le combat pour une réconciliation nationale complète, totale. » La nouvelle organisation devrait inclure Guillaume Soro. « Nos relations sont bonnes, confirme Henri Konan Bédié. Bien entendu, nous travaillons ensemble dans le cadre de cette plateforme des partis de l'opposition. » Officiellement, Guillaume Soro n'a pas encore dit qu'il faisait un pas vers cette plateforme de l'opposition. Mais l'ancien président de la Côte d'Ivoire affirme avoir son accord de principe « depuis longtemps » pour y participer. L'accord sur la plateforme sera signé « cette semaine », promet le chef du PDCI-RCA.

En savoir plus...

Stopper rapidement la Diarrhée/ Comment faire ?

Cette horrible diarrhée vous torture et ne vous laisse pas tranquille 5 min ? Il vous faut donc un remède naturel pour soigner votre diarrhée rapidement ! Voici une astuce imparable pour vous soulager rapidement et sans médicament : l'argile verte !

Comment faire

1. Préparez une cuillère à café rase d'argile verte.

2. Délayez-la dans un verre d'eau.

3. Buvez ce mélange.

4. Répétez cela plusieurs fois dans la journée.

Résultat

Et voilà ! Votre diarrhée va passer rapidement :-)

En savoir plus...

Renforcement du système d’information sanitaire /Présentation des acquis du projet Measure Evaluation IV

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ont pris part, le mercredi 31 juillet 2019 à Abidjan, à l’atelier de clôture du projet MEASURE Evaluation IV financé par le Plan d'urgence du président américain pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR) à travers l’USAID.  Cet atelier qui conclut l’assistance technique desÉtats-Unis au gouvernement de Côte d'Ivoire visait à partager les principaux résultats et les leçons apprises du projet et à relever les défis et perspectives du système d’information sanitaire de Côte d’Ivoire.

Avec un soutien financier de l’USAID de 21 millions de dollars sur 15 ans, le projet MEASURE Evaluation IV a été mis en œuvre en collaboration avec le MSHP à travers le Programme national de lutte contre le SIDA, le Ministère de la Femme, de la Famille et de l'enfance et le Ministère de l'Education Nationale.  Les projets multiformes pour développer et déployer des systèmes d'information de santé de qualité ont fourni au gouvernement ivoirien des informations sanitaires stratégiques en général, et des données sur le VIH en particulier, grâce au développement et à l’alignement de systèmes d’information pour la logistique des médicaments, les données cliniques et la gestion globale des programmes de santé. 

Grâce au projet MEASURE Evaluation IV, la Côte d’Ivoire peut désormais se vanter d'un système d'information de santé de haute qualité avec des outils de collecte de données normalisés et procédures de qualité des données. Désormais les informations nationales sur la santé sont intégrées et contribuent à améliorer la prise de décisions dans le système de prestation de santé sur la base de données factuelles.

Une autre réalisation remarquable et de grande portée a été la sélection et le déploiement à l’échelle nationale de la plateforme logicielle du district d’information sanitaire DHIS (District Health Information Systems) 2 pour stocker des données de santé agrégées aux fins d’analyse, afin de fournir une image fidèle de la santé dans le pays.

Le système intégré et les interventions de renforcement des capacités individuelles et institutionnelles fournies par MEASURE Evaluation, l'utilisation d'informations stratégiques à différents niveaux du système de santé ont notamment permis d'améliorer les services de prévention et de prise en charge des personnes vivant avec le VIH.

Au nom du gouvernement américain, Dr. Nancy Lowenthal, Représentante Pays, USAID a félicité le gouvernement ivoirien pour ses résultats et l’a encouragé à capitaliser sur les acquis et à les promouvoir à l'échelle nationale. En effet, a-t ’-elle ajouté, il revient au gouvernement d’en assurer le suivi pour pérenniser les acquis.      

En savoir plus...

Santé mère-enfant /Des étudiantes de Boston College des États-Unis à Gbémazo pour des recherches sur la santé publique

 
Dans le cadre de recherches sur la santé publique, des étudiantes de l’université américaine Boston College, au nombre de trois, séjournent à Gbémazo (département de Séguéla) depuis le 30 juillet 2019.
Une présence qui s'inscrit dans le cadre des « Journées de communication et de sensibilisation sur la vaccination, l’hygiène et la santé maternelle et infantile » organisées par la mutuelle "Actions pour le Développement de Gbémazo", en partenariat avec Boston College.
Au terme des premiers échanges avec les femmes de Gbémazo, Karaba et Kondogo, elles relèvent le grand intérêt des femmes à recourir au centre de santé.
 
« Nous apprécions l’intérêt des femmes pour la fréquentation du centre de santé de Gbémazo. Elles comprennent les enjeux liés à leur santé, mais évoquent quelques préoccupations relatives à certains frais et à la barrière de la langue française avec le personnel médical. Elles auraient aimé pouvoir s'exprimer en malinké, ou avoir un personnel qui pratique cette langue », indique Victoria Marie Pouille. Une situation qui impacte l'accueil des patients.
 
Toutefois, ajoute-t-elle, ces difficultés peuvent être surmontées pour permettre une plus grande fréquentation du centre par les femmes et leurs enfants, afin de recevoir vaccins, soins, et conseils médicaux appropriés. 
 
Selon leur encadreur, l'Ivoirien Ismaël Fofana, Professeur de Biologie à Boston College, un des moyens pour surmonter les contraintes est l’organisation de formations sur de meilleures approches de communication et sur bien d'autres aspects ayant trait à la problématique de l'accueil.
 
Selon le Colonel de Police (à la retraite), Ibrahim-Mékafing Sanogo, président de la mutuelle de développement du village, les journées visent à favoriser le changement de comportement, pour l’adoption de bonnes pratiques en matière de vaccination, d'hygiène et d'utilisation des services de santé. 
 
Les Journées sont placées sous le Haut Patronage du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly. L'ouverture officielle aura lieu le 4 août 2019, en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Aka Aouélé, parrain des cérémonies.
 
Source : CICG
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS