L’OMS déclare l’épidémie Ebola "urgence" sanitaire mondiale    Militaires et chefs de la contestation s'entendent sur un accord au Soudan    Mort de Johnny Clegg, symbole de la lutte anti-apartheid    Le patient atteint d'Ebola à Goma, en RD Congo, est décédé    La faim continue de progresser dans le monde    Pour le chef de la diplomatie malienne, "la principale menace est la menace terroriste"    L'ex-président Jacob Zuma prié de s'expliquer devant une commission anticorruption    Un premier cas d'Ebola confirmé à Goma en RD Congo    CAN-2019 : les Lions du Sénégal défiés par la Tunisie en demi-finale    Khartoum, Madani, Port-Soudan... rendent hommage aux manifestants tués    En Somalie, le bilan de l’attaque d'un hôtel de Kismayo s'alourdit    En Somalie, les Shebab revendiquent une attaque contre un hôtel de la côte    Nouveau vendredi de mobilisation en Algérie, à l'heure du vide constitutionnel    L’Érythrée ou l'intimidation sans frontières    Mariam, esclave sexuelle : "Son bourreau libyen ne risque rien"

Filtrer les éléments par date : lundi, 08 juillet 2019

Taekwondo : Présidence de la Ligue de Cocody/ SOUMAH Nabi Issa Serge remplace Avoa Olivier révoqué

DECISION N° 016/06-2019/FITKD/PR/BCD PORTANT MODIFICATION DE LA DECISION N° 013/06-2017/FITKD/PR/BCD  DU 09 juin 2017 PORTANT NOMINATION DES PRESIDENTS DE LIGUES DE LA FITKD AU TITRE DU MANDAT 2017- 2021 ET NOMMANT  MONSIEUR SOUMAH  Nabi Issa Serge EN QUALITE DE PRESIDENT DE LA LIGUE DE LA FITKD DE COCODY        

 

  Le Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD)  Commandeur dans  l’Ordre  National, Commandeur dans l’Ordre du Mérite Sportif de Côte d’Ivoire

- Vu les Statuts et Règlement Intérieur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD); 

- Vu le Procès-verbal de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 11 décembre 2016 portant amendements des Statuts et Règlement Intérieur de la FITKD;

- Vu le Procès-verbal de l'Assemblée Générale Elective du 08 avril 2017;

- Vu l'Article 10 des Statuts de la FITKD, en son alinéa 3 et douzième point portant délégation de pouvoirs de l'Assemblée Générale au Comité Directeur de la FITKD ;

- Vu l'Article 11 des Statuts de la FITKD, en son alinéa 2 portant pouvoirs du Président de la FITKD ;

- Vu les dispositions prévues par l’Article 24 du Règlement Intérieur de la FITKD portant conditions de création et de fonctionnement des Organes Déconcentrés de la FITKD notamment en son alinéa 1 relatif à la nomination et à la révocation du Président de ligue de la FITKD ;

- Vu la pétition par laquelle des clubs de la ligue de la FITKD de Cocody demandent la révocation de Monsieur AVOA Saturnin Olivier de ses fonctions de Président de ladite ligue ;

- Vu le compte rendu la réunion du Comité Directeur en date du 04 juillet 2019 dont les conclusions après débats soutiennent la pétition sus indiquée ;

- Considérant l’urgente nécessité de rendre fonctionnelle la ligue de la FITKD de Cocody ;

DECIDE :

Article 1 : Est et demeure modifiée, en son article 1, la décision n° 013/06-2017/FITKD/PR/BCD le 09 juin 2017 portant nomination des présidents des ligues de la FITKD au titre du mandat 2017- 2021 et dont celle de Monsieur AVOA Saturnin Olivier en qualité de Président de la Ligue Communale de la FITKD  de Cocody ;

Article 2 : Monsieur SOUMAH Nabi Issa Serge est nommé Président de la Ligue de la FITKD de Cocody en remplacement de Monsieur AVOA Saturnin Olivier.

Article 3 : Monsieur SOUMAH Nabi Issa Serge est chargé de présenter, sous huitaine, au Président de la FITKD le nouveau bureau directeur de la ligue de Cocody ;

Article 4 : Le Secrétariat Général de la FITKD est chargé de prendre toutes les dispositions à l’effet d’organiser, dans les meilleurs délais, la passation de charges entre l’ex Président et le Président entrant de la Ligue de la FITKD de Cocody.

Article 5 : Le Secrétaire Général, le Président du Forum des Présidents des Ligues de la FITKD sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application de la présente décision qui abroge toutes les dispositions antérieures contraires.

Article 6 : La présente décision, qui prend effet à compter de sa date de signature, sera enregistrée et diffusée partout où besoin sera.

                                                                          Fait à Abidjan, le 06 Juillet 2019                                                                                                                                                                                                                     

Ampliations :

- Ministère des Sports ;

- Secrétariat Général de la FITKD ;

- Associations de Base de la FITKD de Cocody                                                                  ;Daniel Cheick BAMBA

 

- les intéressés                                                                                                            

 

 

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Avant les Huitièmes de finale face au Mali ce soir / Frank Kessié : ‘’Nous sommes prêts pour le challenge face aux Aigles

En match des huitièmes de finale de la 32ème édition de la Can 2019 , en Egypte, Maliens et Ivoiriens s’affrontent ce lundi 8 juillet  à16h à Suez pour une place en quart. Dans le duel ouest-africain, la bataille risque d’être celle du milieu de terrain. Et le sélectionneur des Eléphants, Ibrahima Kamara, pourra compter sur le milieu du Milan AC, Franck Kessié  rassure que ses coéquipiers sont prêts pour cette opposition. Auteur de trois passes décisives lors de la victoire 4-1 sur les Brave Warriors lors de la troisième journée du groupe D, Franck Kessié a réalisé un gros travail pour permettre aux Ivoiriens de finir deuxièmes derrière le Maroc. Faisant désormais partie des cadres des Eléphants, Franck Kessié reste humble en relevant que ses coéquipiers sont prêts pour le challenge face aux Aigles du Mali. Le jeu du sélectionneur Ibrahim Kamara reposera certainement sur Franck Kessié qui a laissé transparaitre de bonnes dispositions sur le jeu offensif des Ivoiriens face à la Namibie. Contre les Aigles, l’équipe qui aura le dessus au milieu de terrain pourrait faire la différence.

Patricia Lyse avec cafonline

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Réforme de la Cei, établissement de la Cni à 5000Fcfa / La Société civile annonce des actions de protestation

La société civile a apporté son soutien aux groupes parlementaires de l’opposition et aux partis de l’opposition qui revendiquent la gratuité de la Carte nationale d’identité. C’était au cours du meeting du samedi à Anono.

Le Forum des organisations de la société civile ivoirienne (FORSCI), regroupant 37 organisations, conduite par Pulchérie Gbalet, de coalition ‘’ça suffit‘’ dirigé par Roger Youan et la coalition des indignés de Côte d’Ivoire représentée par Daleba Nahounou ont pris la parole à ce meeting pour interpeller le gouvernement « Nous sommes ici en tant que société civile pour interpeller le gouvernement sur le fait que les Ivoiriens veulent la gratuité de la Carte nationale d’identité. Nos populations vivent des situations financières difficiles. Les élèves et les étudiants, les jeunes, les femmes et paysans n’ont pas de moyens pour s’offrir cette Cni. C’est pourquoi depuis cette tribune, nous demandons au gouvernement de rendre gratuite la Carte nationale d’identité pour tous les Ivoiriens », a lancé Roger Youan.

Pour sa part, Pulchérie Gbalet a fait le constat que le dialogue politique est crispé, c’est pourquoi elle a appelé les populations à un rassemblement pour attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale. « Nous demandons un cadre d’échange inclusif. Nous constatons que toutes les Institutions sont prises en otage et aucun crucial problème n’est résolu. Nous devons, en toute responsabilité, exiger un cadre d’échange inclusif. C’est pourquoi nous invitons les populations à un rassemblement le 15 juillet devant la représentation de l’Union Européenne pour attirer l’attention de l’opinion », a indiqué la présidente du Forum des organisations de la société civile ivoirienne (FORSCI).

A sa suite, la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire a annoncé un rassemblement devant le siège de la Commission électorale indépendante. « Pour exiger du gouvernement la réforme totale de la Cei, nous appelons les Ivoiriens à un sit-in devant le siège de la Cei le 23 juillet », a fait savoir Daleba Nahounou. C’est donc toutes les forces vives de la Côte d’Ivoire qui sont mobilisées pour exiger la gratuité de la Cni et la réforme de la Cei.

In le Nouveau réveil

En savoir plus...

Voici comment le Coca-cola agit sur votre corps en 60 minutes

On sait tous que le Coca-Cola est bourré de sucre. Et que l'on peut même l'utiliser pour nettoyer ses toilettes. Par contre, on sait moins ce qui se passe dans notre corps quand on en boit. Mais d'après une étude du site The Renegade Pharmacist, nous avons désormais la réponse à cette question. Cette étude nous révèle exactement comment une canette de Coca agit sur notre système 1 heure après l'avoir bue. On peut d'ores et déjà vous dire que ce n'est pas beau à voir

1. Après 10 minutes

Une canette de Coca, c'est l'équivalent de 7 morceaux de sucre. C'est donc comme si vous aviez mangé 7 morceaux de sucre d'un coup. Votre taux de sucre vient de monter en flèche. Ce sucre blanc est en partie responsable de l'obésité, du diabète ou plus simplement des caries. Le Coca contient aussi de l'acide phosphorique, ce qui lui donne ce petit goût acidulé. Cet acide sert à dissimuler le sucre. C'est pour cela que vous n'avez pas l'impression d'ingurgiter autant de sucre, et même l'impression de vous désaltérer. Sachez tout de même que cet acide favorise l'apparition des calculs rénaux. Ainsi, boire 2 verres de Coca par jour multiplie par 2 le risque d'insuffisances rénales.

2. Après 20 minutes

Votre corps vient de subir une première épreuve avec un taux de sucre qui s'est élevé en très peu de temps. Cela va stimuler le fonctionnement du pancréas qui se met à secréter de l'insuline à haute dose. L'insuline sert à assimiler le surplus de sucre en le transformant en graisse que le corps va stocker. C'est ce qui est responsable des vilains bourrelets sur notre silhouette. Cependant, le corps est incapable de gérer autant de glucose (sucre) d'un coup, et cela agit comme un poison. Le foie n'a pas la capacité de traiter tout cela.

3. Après 40 minutes

L'organisme se bat maintenant pour tenter d'absorber la caféine. Une canette en contient 33 mg ce qui est énorme quand on sait que l'on commence à sentir des effets vraiment indésirables à partir de 100 mg. Votre pression sanguine augmente. Ce qui n'est bon ni pour le cœur, ni pour la respiration. Vos pupilles se dilatent, votre pression artérielle augmente et le sucre commence à être rejeté dans le sang car le foie sature complètement, laissant au pancréas le soin de se démener comme il peut.

4. Après 45 minutes

Le corps commence à produire une grosse quantité de dopamine (hormone du plaisir). C'est comme si vous veniez de vous faire un shoot d'héroïne. Ce qui est incroyable, c'est que le sucre agit telle une drogue et provoque les mêmes effets d'addiction. Des études ont d'ailleurs démontré que le sucre serait plus propice à provoquer la dépendance que la cocaïne.

5. Au bout de 60 minutes

L'acide phosphorique se mélange au calcium, au magnésium et au zinc dans votre intestin grêle ce qui vous donne un nouveau coup de boost. La situation est aggravée par les fortes doses de sucre et d'édulcorants artificiels contenus dans le Coca.

6. Après 60 minutes

Les propriétés diurétiques de la caféine entrent en jeu et vous donnent envie d'uriner. Il est maintenant certain que vous allez devoir évacuer le calcium, le magnésium et le zinc qui étaient destinés à vos os. Même châtiment pour le sodium qui va finir dans l'urine.

7. Au-delà de 60 minutes

Au fur et à mesure que le coup de boost s'affaiblit, vous allez commencer à être en hypoglycémie. En urinant, vous avez évacué toute l'eau contenue dans le Coca. Malheureusement, l'eau évacuée contenait aussi de précieux nutriments que votre corps aurait pu utiliser pour vous hydrater ou fortifier vos os et vos dents. Vos forces diminuent, vous avez l'impression d'avoir un gros coup de fatigue (propice à une nouvelle prise de Coca). De plus, le mental se trouve aussi affaibli. Le coup de mou est aussi bien mental que physique.

Conclusion

Comme vous venez de le voir, la célèbre boisson gazeuse n'est pas vraiment bonne pour la santé. Surtout si la consommation est régulière. Même si on ne s'en rend pas compte, tout cela se produit bel et bien dans notre corps.

En savoir plus...

L’Astuce pour débloquer une fermeture éclair

Votre fermeture Éclair est encore coincée ? Voici enfin une astuce qui marche pour la débloquer facilement. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un crayon en papier graphite. Frottez simplement les dents de la fermeture Éclair coincée avec la mine du crayon pour la débloquer. 

Comment faire

1. Prenez votre crayon papier.

2. Frottez votre crayon sur les dents de la fermeture Éclair, particulièrement là où elle coince.

3. Faites coulisser votre fermeture Éclair.

Résultat Et voilà, vous avez décoincé votre fermeture Éclair . Plus besoin de forcer sur la fermeture au risque de la casser.


En savoir plus...

Pdci-Rda : Décédé le Mardi 28 Mai dernier à l’âge de 80 ans / N’Douffou Kouamé fait commandeur dans l’ordre du Belier à titre posthume

Vives émotions le jeudi 4 juillet dernier au domicile de feu N’Douffou Kouamé sis à la cité SIB de Yopougon Selmer. Madame le délégué Pdci-Rda de Yopougon –Centre, Dr  N’Guessan Euphrasie Zon y a conduit une forte délégation pour présenter officiellement les condoléances de la haute direction du parti d’Henri Konan Bédié à la famille du défunt. Après avoir chanté l’hymne du parti entonné par la présidente de l’Uf de Yopougon -Centre, Eléonore Kossia et les échanges de nouvelles, Dr N’Guessan Euphrasie  Liliane a fait savoir  qu’elle était présente  au nom du président du Pdci-Rda Henri Konan Bédié et du ministre Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef  pour dire  ‘’Yako’’ à la famille biologique de l’illustre disparu. S’adressant aux membres de la famille présents, elle a dit ceci ; «  Le Pdci-Rda est de cœur avec vous, Feu N’Douffou Kouamé n’est pas n’importe qui. Il fait partie des pionniers du Pdci-Rda  d’où la reconnaissance du parti’’. Et d’insister sur le fait que bien qu’il se soit retiré dans sa région natale à Dimbokro, (Centre de la Côte d’Ivoire) après sa retraite, il a continué à militer. ‘’ C’est donc avec beaucoup d’émotions que nous sommes venus, au nom du Pdci-Rda, reconnaitre les mérites de votre père au sein du parti’’, a lancé la déléguée  de Yopougon -Centre, N’Guessan Euphrasie Liliane aux membres de la famille du défunt. Après un témoignage émouvant sur le parcours politique de l’illustre disparu, Feu N’Douffou Kouamé a reçu à titre posthume la médaille de commandeur dans l’ordre du Bélier. Cette distinction a été remise à son fils N’douffou Koffi Joseph au nom de la haute direction du Pdci-Rda par le délégué de Yopougon –Centre, Dr N’Guessan Euphrasie .Une délégation de militants et militantes de sa délégation  à accompagner la dépouille le vendredi 5 juillet dans son village natal à Djakoubikro (Dimbokro) où l’inhumation  a eu lieu le samedi 6 juillet au cimetière dudit village. Il faut noter que feu N’Douffou Kouamé a, pendant longtemps,  été secrétaire de section Pdci-Rda dans la délégation de Yopougon-Centre, Toute sa vie, il a milité au Pdci-Rda avant de décéder à l’âge de 80ans.

EA

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS