Mort de Johnny Clegg, symbole de la lutte anti-apartheid    Le patient atteint d'Ebola à Goma, en RD Congo, est décédé    La faim continue de progresser dans le monde    Pour le chef de la diplomatie malienne, "la principale menace est la menace terroriste"    L'ex-président Jacob Zuma prié de s'expliquer devant une commission anticorruption    Un premier cas d'Ebola confirmé à Goma en RD Congo    CAN-2019 : les Lions du Sénégal défiés par la Tunisie en demi-finale    Khartoum, Madani, Port-Soudan... rendent hommage aux manifestants tués    En Somalie, le bilan de l’attaque d'un hôtel de Kismayo s'alourdit    En Somalie, les Shebab revendiquent une attaque contre un hôtel de la côte    Nouveau vendredi de mobilisation en Algérie, à l'heure du vide constitutionnel    L’Érythrée ou l'intimidation sans frontières    Mariam, esclave sexuelle : "Son bourreau libyen ne risque rien"    Au Soudan, l'armée affirme avoir déjoué une "tentative de coup d’État"    Tripoli exige des explications sur les missiles français trouvés en possession du maréchal Haftar

Filtrer les éléments par date : samedi, 04 mai 2019

FITKD : Assemblée Générale ordinaire/ Bamba Cheick présente ses grands projets aux taekwondoins

La Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD), dirigée de mains de maitre par le ministre Bamba Cheick Daniel a tenu son assemblée générale ordinaire samedi 4 mai dernier à l’hôtel Belle Côte à Abidjan Palmeraie. Il ressort de l’appel nominal  des 210 Membres statutaires  et délégués,  que 178 ont effectivement répondu à la convocation de la Fédération. Le quorum étant largement atteint, les travaux pouvaient se dérouler sereinement sous l’œil vigilant de l’Huissier de justice.  Prononçant le mot de bienvenue, le président Bamba Cheick a dit sa joie de voir ce que représente le taekwondo ivoirien comme force. Aussi, il a salué la présence du Secrétaire général adjoint  du Cno Honoré Zolobé  à cette AGO de l’exercice 2018.  Aussi,  a-t-il  demandé de traduire ses amitiés au Général à qui il  demande de promouvoir l’olympisme et de penser aux bourses des athlètes.  Selon lui, la  présence de Honoré Zolobé à cette Ago montre que les temps douloureux sont passés et qu'ils sont désormais dans une ère pacifique. Une atmosphère qui pourrait leur permettre de qualifier au moins Cinq athlètes pour les prochains Jeux Olympiques 2020, lors des qualifications africaines. Première fédération sur 45, Durand Gervais sous-directeur de la vie fédérale a encouragé les présidents de Ligues à accompagner Bamba Cheick Daniel qui fait un travail de fond. Surtout que 2020 n'est pas loin. ‘’Nous prions pour que vous ayez non pas deux mais plusieurs médailles '', a t il dit avant de déclarer ouverts les travaux de cette Ago au cours de laquelle le président de la Fitkd a remis symboliquement un don au champion du monde ivoirien de boxe Thaïlandaise, Oly Yves Roland. Au titre du rapport  des activités de l’exercice 2018 (1er janvier au 31 décembre) fait par le Secrétaire Général, Me Anzoumana Siaka, il ressort que plusieurs activités ont été menées durant cette période. Il s’agit entre autres du renforcement des capacités des formateurs-évaluateurs , du recyclage des Directeurs Techniques de ligue, des Maîtres de salle et des gradés ceintures noires, des missions d’évaluations des ceintures de couleurs, des deux passages de grades des ceintures noires de 1er à 3e POOM/DAN effectués en juillet et décembre 2018,  du passage de grades des ceintures noires des 4ème et 5ème Dan en 2018 et des stages de formation et de renforcement des capacités des arbitres nationaux et internationaux. Il faut également noter que dans le cadre de sa politique de proximité, la FITKD lancera bientôt son Projet Taekwondo pour Tous, avec 950 enfants du village de Kéhi-Gbahi dans le Canton Gbadi-Est à Gagnoa. Le Projet pilote de ce vaste programme qui vise à l’insertion socio-professionnelle des enfants défavorisés, a été lancé le samedi 29 décembre 2018 à Pissekou dans le Gbadi-Est. A cette occasion, un millier d’enfants a reçu chacun, grâce à la collaboration de l’ONG Yamiekou de Mme Bakayoko Dokrou Danielle, des jouets et des doboks (tenues) pour la pratique du Taekwondo. Concernant les sorties des athlètes, il ressort que  des Eléphants Taekwondoins en ont fait 10 dont la dernière en date remonte  au grand Slam de Chine qui s‘est déroulé du 12 au 16 décembre où Gbagbi Ruth a obtenu la médaille de bronze dans la catégorie seniors filles-67Kg. Au total, il faut féliciter et encourager la Direction Technique Nationale (DTN) qui  fait des pieds et des mains pour rendre  le Taekwondo performant à tous les niveaux techniques sans oublier la Commission Formation Evaluation et le  Président de la FITKD. Du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2018, les ressources de la Fédération ivoirienne de taekwondo  s’élèvent à 163 441 802 FCFA contre 129.624.593Fcfa au 31 décembre 2017 soit une hausse  de 33 817209Fcfa soit 20,69%. Les charges sont de 171.660.484Fcfa. Il ressort  toutefois au dire dire trésorier général Ouattara Moussa,  du rapport financier que la situation nette de la trésorerie  de la fédération est excédentaire avec un solde de banque  de 2.027.366FCFA acquis lors de l’exercice 2017. Toutefois, des efforts doivent être faits pour accroitre les ressources internes  afin de conférer à la FITKD son autonomie financière. A l'unanimité, ces rapports ont été approuvés par l'assemblée. Par ailleurs un projet d’amendement du statut et règlement a été présenté à l’assemblée.  En guise de conclusion, le président Bamba Cheick  a demandé à l’ensemble des taekwondoins de continuer leur marche en avant pour que le jour où il s’en ira, il laisse  une fédération forte par comme celle dont il a été qui était en lambeaux avec les anciens   mis à l’écart côté. A un an des jeux Olympiques de 2020, il a promis  se battre pour que la cohésion demeure. Relativement à l’autonomie financière, le président Bamba Cheick Daniel a eu des mots durs à l’endroit des présidents qu’i a invité à se réveiller en sortant de leur confort  pour participer au financement de la fédération. Et cela doit se faire de façon consensuelle.

Par ailleurs, le président a annoncé ses grands projets pour le taekwondo. Il s’agit entre autres de l’édition d’un livre qui sera déposé au musée de la fédération, de l’élaboration d’un cours magistral sur le taekwondo et d’u lancement d‘une cotisation exceptionnelle dénommée ‘‘en route pour Tokyo 2020’’. C’est sur ces perspectives que l’Ago de la Fitkd a pris fin sous le regard admiratif du représentant du Cno qui s‘est dit fier de ce qui il a vu et a promis rendre compte au général Palenfo.

Affia Marie  

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Célébration de la 26ème journée mondiale de la liberté de la presse /99 journalistes assassinés en 2018

A l’initiative de l’Unesco, l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci) a  célébré la 26ème journée mondiale  de la Liberté de la presse autour du   thème ‘’Rôle des médias  dans la démocratie et les élections’’, le vendredi 3 mai 2019, au stade de haute Fréquence de la Radio Télévision ivoirienne à Cocody.  C’est par une marche dite de la Liberté qu’a débuté cette célébration qui a enregistré la présence d’Anne Lemaistre, représentante du Bureau UNESCO  à Abidjan  ,  du ministre de la Communication  Sidy Touré,  de Bertin Ganin représentant le 2ème vice-président de la Commission électorale Indépendante Gervais Coulibaly , du Commissaire Kra Didier représentant le Directeur Général de la Police nationale  le Commissaire Divisionnaire Kouyaté Youssouf , de Zoro Bi  Ballo Epiphane du secrétariat national au renforcement des capacités, de Teko Folli, représentant l’ambassade des Etats-Unis,  du directeur de Communication de la première Dame Coulibaly Brahima et du Directeur Général de la  Rti Dembélé Al Seyni qui a salué la forte mobilisation des journalistes.   En sa qualité du Président du Comité d’Organisation, Glodé Franklin a salué la présence effective du ministre de la Communication et  de tous leurs partenaires. Anne Lemaistre, au cours de cette journée, a livré le message d’Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Unesco qui note que l’impunité des crimes commis contre les journalistes est une menace qui touche toutes les sociétés. « Cette 26e célébration a pour thème « les médias pour la démocratie : journalisme et élections en temps de désinformation ». En plus de la conférence internationale organisée conjointement avec le Gouvernement de la République démocratique fédérale d’Éthiopie et l’Union africaine à Addis Abeba du 2 au 3 mai prochain, ce thème est repris à l’occasion de nombreux évènements partout dans le monde. Moments d’effervescence politique par excellence, ces périodes se prêtent aussi à tous les dangers d’instrumentalisation auxquels s’ajoutent des pratiques d’entrave, de harcèlement, d’arrestations arbitraires, voire d’assassinat qui empêchent les journalistes de faire leur travail librement. L’observatoire de l’UNESCO dénombre 99 meurtres de journalistes en 2018, et 1 307 assassinats de journalistes au total entre 1994 et 2018. L’impunité des crim9es commis contre les journalistes est une menace qui touche toutes nos sociétés. Cette menace nous impose une vigilance sans cesse  renouvelée. Nous devons agir ensemble pour protéger la liberté d’expression et la sécurité des journalistes. L’existence de médias libres, pluralistes et indépendants est une condition indispensable au bon fonctionnement des démocraties. Un journalisme indépendant permet d’exposer aux citoyens des faits et de se forger une opinion. La liberté de la presse garantit des sociétés où règnent la transparence, où chacun peut accéder à l’information. Un journalisme indépendant analyse le monde et le rend accessible à toutes et à tous, œuvrant pour la diversité des opinions. Nous invitons, aujourd’hui, les États membres mais aussi la société civile et les organisations professionnelles à célébrer la liberté de la presse et le droit à l’accès à l’information, garants de toute société démocratique ».  Moussa Traoré,  président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire saluant le bond qualitatif de l’Eburnie qui passe de la 82ème place au 171ème rang mondial  du classement de reporters sans frontières , a noté que la presse ivoirienne dont la plupart des rédactions ont 20 voire plusieurs mois d’arriérés de salaire  a besoin d’un véritable plan Marshall. Par ailleurs, il a souhaité la suppression de la garde à vue des journalistes et du licenciement pour motif économique de certains leaders syndicaux. Pour lui, si la Côte d’Ivoire satisfait à certaines exigences liées à la liberté d’expression,  elle pourra intégrer en  2020 le top 50. D’emblée,  le ministre de la Communication a fait une mise au point  avant de promettre qu’ils poursuivront leurs  efforts pour que la Côte d’Ivoire soit parmi les 50 pays du classement RSF et soit paisible car dira-t-il « une société qui encourage la liberté d’expression ne génère pas de désordre ». C’est par une collation que cette 26ème  journée mondiale de la liberté de la presse a pris fin.

Affia Marie

En savoir plus...

Mal de gorge / Voici le remède efficace et naturel

Grippe, angine... et vous voilà avec la gorge toute irritée. Vous cherchez un remède naturel pour soulager rapidement votre mal de gorge ? Je vous livre, aujourd'hui, la recette faite maison de ma grand-mère : la tisane aux clous de girofle, tout simplement.

Comment faire

1. Faites bouillir de l'eau (l'équivalent d'une théière).

2. Lorsque l'eau bout, ajoutez 5 clous de girofle.

3. Puis ajoutez le zeste d'un citron.

4. Laissez infuser pendant cinq minutes.

5. Ajoutez une cuillère de miel.

6. Buvez cette tisane tout au long de la journée.

Résultat 

Ce remède de grand-mère a calmé votre mal de gorge . Simple, efficace et bien pratique quand on a mal à la gorge ! Inutile de courir à la pharmacie pour acheter des médicaments. En plus, ce remède  est bien plus économique que des pastilles ou un sirop contre le mal de gorge ! 

En savoir plus...

Le remède naturel pour calmer les douleurs musculaires

Vous avez des douleurs musculaires ? Normal, si vous venez de faire un effort ou une séance de sport ! Alors comment faire passer ces douleurs rapidement et naturellement ? Heureusement, il existe un remède pour soulager vos muscles douloureux dans les jambes. L'astuce est de prendre un bain très chaud et d'appliquer du vinaigre

Comment faire

  1. Plongez-vous dans un bon bain très chaud pendant 30 min.
  2. Ajouter deux verres de bicarbonate pour aider votre corps à se détendre complètement.
  3. Appliquez un gant de toilette imbibé de vinaigre blanc sur les zones douloureuses.
  4. Massez-vous les muscles douloureux avec le vinaigre.

 Résultat

 Et voilà ! Vos douleurs musculaires sont maintenant soulagées. Si vous n'avez pas de bain à la maison, vous pouvez aussi prendre une douche très chaude (presque brûlante). Ça marche aussi pour soulager les courbatures et les douleurs musculaires. Ce remède de grand-mère anti-douleur fonctionne encore mieux avec du vinaigre de cidre ou de vin mais c'est quand même beaucoup plus cher qu'avec le vinaigre blanc. Si vous n'avez pas de gant de toilette, vous pouvez utiliser une compresse, une serviette ou un tissu propre. Dans tous les cas, pensez à bien boire beaucoup d'eau pendant et après l'effort.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS