Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

Filtrer les éléments par date : lundi, 08 avril 2019

Lutte contre les maladies tropicales négligées /Les Etats-Unis soutiennent les efforts du gouvernement dans le contrôle et l’élimination

Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis Mme Katherine Brucker a participé le lundi 8 avril 2019, à Tiébissou, au lancement de la 4ème édition de la campagne de traitement de masse contre les maladies tropicales négligées. Les Etats-Unis à travers l’Agence des Etats-Unis pour le Développement international (USAID) sont engagés au côté du Gouvernement Ivoirien à soutenir les efforts dans le contrôle et l’élimination des maladies tropicales négligées. En effet, la population entière de Côte d’Ivoire, soit tous les districts sanitaires du pays, est à risque de contracter une ou plusieurs maladies tropicales négligées. Les filarioses lymphatiques, les géo-helminthiases, l’onchocercose, la schistosomiase et le trachome perpétuent le cycle de la pauvreté et représentent un véritable problème de santé publique. Ces maladies tropicales négligées entraînent des maladies chroniques, la cécité et des défigurations physiques, contribuant ainsi à la pauvreté, à la malnutrition, au retard du développement cognitif chez les enfants et une faible productivité. Les maladies tropicales négligées affectent les populations pauvres et vulnérables, particulièrement les femmes et les enfants. En Côte d’Ivoire, le nombre de personnes dans les districts endémiques à la filariose lymphatique est estimée à plus de 20 millions, soit environ 83,74% de la population générale en 2017. Parmi les 73 districts endémiques, 64 sont co-endémiques pour l’onchocercose. Aujourd’hui grâce à un nouveau programme dénommé Act to End Neglected Tropical Diseases | West, USAID et FHI 360 continueront sur les acquis du programme End in Africa, financé par USAID, à soutenir le programme national des maladies tropicales négligées afin d’atteindre les objectifs mondiaux d'élimination de ces maladies. L’assistance de l’USAID va contribuer à mobiliser des dons de médicaments. Au cours des cinq prochaines années, le projet Act to End Neglected Tropical Diseases | West va aider le pays à se conformer aux exigences de traitement de l'OMS pour la filariose lymphatique et le trachome et le soutenir pour assurer des prestations de service durable. Le gouvernement américain soutient la Côte d’Ivoire et les pays endémiques pour le contrôle et/ou l’élimination de ces maladies tropicales négligées ciblées par la chimiothérapie préventive qui est une mesure efficiente de santé publique. « Je vous encourage à participer massivement à cette campagne, à l’exception des femmes enceintes, des femmes allaitantes de moins d’une semaine et des malades invalides. Je sais pouvoir compter sur un accueil chaleureux pour votre santé et celle de vos enfants, » a déclaré Mme Brucker.

Note à la rédaction

Les États-Unis d'Amérique, par l'intermédiaire de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et en collaboration avec les ministères de la Santé de 11 pays, ont lancé un nouveau programme quinquennal de plus d’un milliard de Francs CFA (200 millions de dollars) visant à contrôler et à éliminer cinq maladies tropicales négligées en Afrique de l’Ouest. Ce programme récemment lancé à Accra, au Ghana, renforce les efforts de l'USAID pour éliminer le trachome, la filariose lymphatique, l'onchocercose, la schistosomiase et les helminthiases transmissibles par le sol au Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Sierra Leone et Togo. Le programme vise à aider les pays endémiques à maîtriser et éliminer les maladies tropicales négligées ciblées au moyen d'interventions de santé publique éprouvées et rentables. Avec le soutien de l'USAID, le Ghana a éliminé le trachome en tant que problème de santé publique en 2018 et le Togo a réussi à éliminer la filariose lymphatique en 2017. Les maladies tropicales négligées touchent des centaines de millions d’Africains de l’Ouest, en particulier les populations les plus pauvres, les plus marginalisées et les plus difficiles à atteindre.

En savoir plus...

10 Ingrédients alimentaires que vous ne devez plus jamais Manger

90% des produits alimentaires que l'on trouve dans les supermarchés sont bourrés d'ingrédients transformés, sans valeur nutritive. La réalité est que ces ingrédients nous tuent progressivement, une bouchée après l'autre. La bonne nouvelle est qu'il n'y a que vous pour choisir ce que vous mettez dans votre corps !Vous voulez reprendre contrôle de votre alimentation et de votre santé ? Voici une liste des 10 ingrédients qu'il faut éviter à tout prix pour une alimentation sans toxines :

1. Le benzoate de sodium
C'est quoi ? Le benzoate de sodium est un additif alimentaire fréquemment utilisé pour empêcher la formation de moisissure dans les aliments. Mais quand il est utilisé avec de la vitamine C ou de la vitamine E, le benzoate de sodium produit du benzène — un composé organique cancérigène. De plus, le benzoate de sodium agit sur les mitochondries (les génératrices d'énergie de nos cellules), les privant d'oxygène. Il est aussi associé à un risque élevé du trouble du déficit de l'attention chez les enfants. Quels sont les aliments à éviter ? Le benzoate de sodium est utilisé comme additif sous le nom E211. On en trouve dans les jus de fruit, les cornichons, les vinaigrettes commerciales et les condiments (extraits aromatiques, moutarde, etc.).

2. Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé)

C'est quoi ? Ce sont les antioxydants synthétiques les plus utilisés dans l'industrie alimentaire. On les utilise pour empêcher l'oxydation des huiles et des graisses. Les BHA / BHT sont soupçonnés d'être allergènes et cancérigènes. Pourtant, il existe une alternative naturelle au BHA / BTH : la vitamine E. D'ailleurs, la plupart des produits des magasins bio ont recours à la vitamine E pour remplacer le BHA / BHT. Quels sont les aliments à éviter ? Le BHA est utilisé comme additif sous le nom E320 et le BHT sous le nom E321. Ils sont utilisés dans les chips, les céréales transformées, le saindoux, le beurre, les conserves de viande, la bière, les biscuits et le chewing-gum.

3. Le GMS (glutamate monosodique)

C'est quoi ? Le GMS est un additif alimentaire populaire. Il agit directement sur l'hypothalamus, la région du cerveau qui régule notre appétit. Le GMS génère une résistance à la leptine, « l'hormone de la satiété ». En d'autres mots, le GMS élimine la sensation que l'on ressent lorsque l'on n'a plus faim. Cela explique pourquoi tant de personnes sont accros aux chips ! Le GMS est une excitotoxine. Cela signifie qu'il provoque une surproduction d'hormones. Notamment, il provoque une surproduction de dopamine. Par conséquent, cela crée une euphorie comparable à celle d'une prise de la drogue ! Le GMS est aussi associé à l'inflammation du foie et à la dysplasie. Quels sont les aliments à éviter ? Le GMS est utilisé comme additif alimentaire sous le nom E621. On en trouve dans les soupes en conserve, la restauration rapide, les chips, la restauration chinoise, les sauces en conserve et les vinaigrettes commerciales.

4. Les édulcorants

C'est quoi ? Les édulcorants de synthèse remplacent le sucre. Une étude révèle que les édulcorants de synthèse agissent sur les bactéries qui se trouvent naturellement dans notre appareil digestif. Plus spécifiquement, les édulcorants stimulent les bactéries nocives qui augmentent le risque de diabète et d'obésité. Une étude révèle que le risque de décès suite à une maladie cardio-vasculaire augmente de 50% chez les femmes qui consomment 2 boissons édulcorées par jour. Quels sont les aliments à éviter ? Les édulcorants de synthèse sont utilisés pour donner une saveur sucrée aux denrées alimentaires. On en trouve dans les sodas, les yaourts allégés, les jus de fruits, le chewing-gum et les bonbons. Voici quelques édulcorants de synthèse populaires ainsi que leur code d'additif alimentaire pour les retrouver facilement dans la liste d'ingrédients : acésulfame potassium (E950), aspartame (E951), saccharine (E954) et sucralose (E955).​

5. Le bromate de potassium

C'est quoi ? Le bromate de potassium est utilisé comme additif alimentaire pour blanchir la pâte à pain et la rendre plus ferme. Le potassium de bromate est cancérigène. Il est connu pour provoquer le cancer des reins et de la thyroïde. En principe, il est complètement détruit lors de la cuisson. Néanmoins, on peut encore trouver des oligo-éléments dans les produits de pâtisserie industrielle. Quels sont les aliments à éviter ? Le bromate de potassium est utilisé sous le nom E924. Heureusement, son utilisation comme additif alimentaire a été interdite en Union européenne, au Canada, au Brésil et en Chine. Mais pas aux États-Unis — à retenir si vous y voyagez ! On en trouve dans les sandwichs de restauration rapide, les pizzas surgelées et les produits de pâtisserie industrielle.

6. Acrylamide

C'est quoi ? L'acrylamide est un produit de synthèse toxique. Elle apparaît « spontanément » lors de la cuisson de certains aliments à plus de 120 °C. C'est une molécule hautement cancérigène. Quels sont les aliments à éviter ? Les aliments chauffés à plus de 120 °C, comme les chips, les frites, le café et les amandes grillées. Pour info, la fumée de cigarette contient aussi de l'acrylamide.

7. Le nitrite de sodium

C'est quoi ? Le nitrite de sodium est un additif alimentaire. On l'utilise en tant qu'agent conservateur. On l'utilise aussi pour « fixer » les couleurs des aliments transformés à base de viande. Ragoûtant, n'est-ce pas ? Le nitrite de sodium est soupçonné d'être cancérigène. Il est associé à un risque élevé de cancer du pancréas chez les rats. Quels sont les aliments à éviter ? On l'utilise sous le nom E2505. On en trouve dans les aliments transformés à base de viande (saucisses, bacon, etc.) et les conserves qui contiennent de la viande.

8. Le sirop de maïs

C'est quoi ? Il est aussi connu sous le nom générique de sirop de glucose-fructose. C'est un édulcorant transformé à partir d'amidon de maïs. Il est essentiellement composé de glucose. Entre autres, le sirop de maïs est associé au diabète et à l'obésité. Quels sont les aliments à éviter ? Le sirop de maïs est parfois indiqué comme isoglucose. On en trouve dans les sodas, les barres chocolatées, les jus à base de concentré, les céréales transformées et certains condiments.

9. L'huile végétale bromée
C'est quoi ? L'huile végétale bromée est un additif alimentaire utilisé principalement comme émulsifiant et stabilisant dans les boissons gazeuses. Comme son nom l'indique, l'huile végétale bromée contient du brome. C'est le même composant que l'on trouve dans les extincteurs de feu. Le brome est lié à plusieurs problèmes de santé, dont les troubles du système cardio-vasculaire et de la thyroïde. Quels sont les aliments à éviter ? L'huile végétale bromée est utilisée comme additif alimentaire. Elle est connue sous le nom E443. Heureusement, elle est interdite dans l'Union européenne, au Japon et en Australie. Mais pas dans le reste du monde — alors lisez bien les ingrédients quand vous vous retrouvez à l'étranger ! On en trouve dans les sodas et les boissons sportives (le Gatorade, par exemple).

10. Les colorants artificiels

C'est quoi ? On utilise les colorants artificiels pour ajouter de la couleur à un aliment. Certains colorants artificiels sont liés à plusieurs formes de cancer : de la thyroïde, de la vessie, des reins et du cerveau. Quels sont les aliments à éviter ? Les colorants sont fréquemment utilisés dans les aliments. Voici ceux qu'il faut absolument éviter : bleu E132, bleu E133, vert E143, rouge E127 et jaune E110. On trouve ces colorants dans les bonbons, les céréales, les barres chocolatées, les repas surgelés et les jus de fruits.

Nos conseils

Le meilleur moyen d'éviter ces ingrédients est de manger bio le plus possible. La préparation des produits biologiques suit des principes rigoureux. Notamment, les restrictions quant à l'utilisation d'additifs alimentaires sont strictes — elles garantissent une alimentation saine. Certes, les prix des produits issus de l'agriculture biologique sont plus chers, mais pas forcément beaucoup plus, si vous achetez en vrac des produits courants comme le riz, les pâtes et les yaourts nature. En achetant des produits certifiés bio, vous achetez aussi une meilleure qualité de vie — une vie sans toxines artificielle

En savoir plus...

Les bienfaits du basilic

Connaissez-vous vraiment les bienfaits du basilic ? C'est une excellente plante aromatique, mais pas seulement ! Il est bon pour le corps, pour la santé et peut aussi être un excellent relaxant pour votre bien-être. Je vous invite à découvrir 3 caractéristiques inattendues de cette petite plante aromatique. Vous allez être surpris.

1. Une infusion pour un bain relaxant

Préparez une infusion à l’aide d’une cinquantaine de feuilles de basilic et un litre d’eau. Ajoutez votre préparation dans l’eau de votre bain pour profiter des vertus apaisantes que délivre le basilic.

2. Une solution contre la chute des cheveux

Vos cheveux ont tendance à tomber ? Pour leur redonner de l’éclat et du volume, faites infuser 150 g de feuilles fraîches de basilic dans 1 litre d’eau pendant 20 minutes. Ensuite, pressez les feuilles et filtrez-les. Le liquide obtenu vous servira à rincer vos cheveux après l’utilisation d’un shampoing.

3. Un remède contre la toux

Pour établir un remède naturel contre la toux, vous devez laisser infuser 20 g de feuilles de basilic dans 1 litre d’eau pendant 10 minutes. Vous consommerez cette boisson 3 fois par jour entre les repas. Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai bien envie d'utiliser le basilic pour me faire un bon bain chaud !

En savoir plus...

30 signes qui prouvent que vous devez fuir cette relation toxique rapidement

Vous avez beau aimer votre partenaire, vous ne vous sentez pas bien dans votre couple. Si votre relation amoureuse est toxique et qu'elle vous rend malheureuse, vous devez songer à partir. Voici les signes qui montrent que votre relation n'est pas saine.

 

Les relations toxiques sont malheureusement bien plus courantes qu'on ne le pense. Et souvent, les personnes ont du mal à se rendre compte que leur couple n'est pas sain. Oui, l'adage dit vrai : l'amour rend aveugle. Pour autant, une relation amoureuse ne doit pas vous rendre malheureuse ou vous empêcher de vous épanouir.

Au contraire, les deux partenaires doivent partager le respect et l'amour, en essayant de se soutenir mutuellement.

Pour éviter de rester trop longtemps dans le déni, il suffit d'observer votre quotidien et de noter tous les petits signes alarmants. Certains ne trompent pas. Fuyez vite !

Vous devez demander la permission

Oui, dans un couple, il est important de prendre en considération les envies de votre partenaire avant de prendre une décision, mais il ne faut pas que cela fonctionne dans un seul sens. Si vous devez demander la permission à votre amoureux pour agir, que vous avez le sentiment de ne pas être libre, cela est un signe d'une relation toxique, voire abusive.

Vous êtes émotionnellement épuisée

Si vous mettez toute votre énergie dans les disputes ou que vous vous battez constamment pour que votre relation aille bien, c'est qu'il y a un problème. Une relation saine repose sur le bonheur et l'accomplissement. Et cela doit se faire plus naturellement.

Vous n'êtes pas vous-même

Votre partenaire ne supporte pas certains aspects de votre personnalité ou certaines de vos passions ou centres d'intérêt ? Si cette personne ne vous aime pas comme vous êtes, vous pouvez être certaine qu'elle ne vous mérite pas. Fuyez !

Vous faites tout pour éviter les disputes

Vous pensez probablement qu'il est préférable pour votre relation d'éviter constamment les disputes. Le problème, c'est que vous cumulez les non-dits et à force, tout risque d'exploser d'un coup. Surtout si vous agissez à l'encontre de vos valeurs personnelles. La peur de provoquer une dispute ou de vous séparer de votre mec ne doit pas être une raison de tout laisser passer.

Vous ne vous sentez pas bien dans votre peau

Votre partenaire vous parle mal et passe son temps à vous rabaisser. À force, vous perdez confiance en vous. Vous devez à tout prix fuir cette relation et cette personne qui vous manipule.

Vous vous disputez tout le temps

Oui, tous les couples traversent des périodes de crise ou se disputent de temps en temps. Mais si vous n'arrivez plus à vous entendre ou à communiquer, comment voulez-vous être vraiment heureux ensemble ?

Vous pensez au passé au lieu d'avancer

Votre relation est au point mort ? C'est peut-être parce que vous n'arrêtez pas de ressasser le passé. Vous pensez à d'anciennes disputes ou discordes qui n'ont pas été résolues et vous vous demandez comment remettre le sujet sur le tapis. Malheureusement, vous ne pouvez pas avancer sans avoir réglé le problème.

Votre vie professionnelle est impactée

Rester en contact avec l'autre durant la journée peut avoir des avantages, mais dans certaines limites. Si vous passez votre journée à contrôler les actions de votre partenaire, à lui envoyer des messages ou à l'appeler, cela risque de porter préjudice à votre productivité. Et cela prouve que vous n'êtes pas sereine. 

Votre relation est déséquilibrée

Dans une relation saine, les deux partenaires prennent des décisions ensemble et ont le contrôle à deux sur leur quotidien. Si votre partenaire est seul à agir et vous empêche de le faire, c'est qu'il y a un problème.

Vous devez cacher des choses

Vous savez très bien que certaines choses vont l'énerver, mais vous ne devez pas lui mentir pour éviter une dispute. Une relation saine est basée sur la confiance mutuelle, n'oubliez pas.

Vous avez toujours peur de mal agir

Cette anxiété constante peut vous fragiliser et vous fatiguer, à force. Si vous vous demandez tous les jours si vous agissez bien pour votre relation où à chaque fois que vous faites quelque chose pour vous, c'est qu'il y a un problème.

Vous commencez à perdre votre estime personnelle

Votre partenaire ne doit pas vous faire penser que vous êtes moins bien que lui. Dans une relation saine, les deux partenaires se soutiennent mutuellement et se soucient du bien-être de l'autre.

Vous ne vous sentez pas en sécurité

Dans ce cas-là, fuyez, et vite ! En aucun cas, vous ne devez pas vous sentir mal à l'aise ou en danger dans une relation. Parlez-en à vos proches et quittez votre partenaire immédiatement.

Vous ne pensez pas à vous

Votre relation ne doit pas tourner autour d'une seule et même personne. Vos envies et vos besoins doivent être respectés, tout comme ceux de votre partenaire. C'est un équilibre nécessaire, à respecter pour une relation saine.

Vous faites ressortir le pire chez l'autre

Dans une relation saine, les deux partenaires doivent s'inspirer et se pousser vers le haut. Si vous n'arrivez pas à cela et que vos côtés sombres ressortent quand vous êtes ensemble, c'est qu'il y a un problème.

Vous pardonnez trop facilement

Attention, cela ne sert à rien d'être rancunière et de bouder pendant des jours et jours. Cependant, vous devez éviter de tout laisser passer et de tout pardonner trop facilement, au risque de vous sentir mal, à force.

Publicité
 

Vous êtes soulagée quand vous êtes seule

Évidemment, il est normal d'avoir envie de passer quelques moments en solitaire. Mais si cette pensée est récurrente et que vous préférez toujours être seule plutôt que de voir votre partenaire, c'est qu'il y a un problème.

Vous avez peur de parler

Vous avez peur de donner votre avis et de vous imposer. Pourtant, il est important de pouvoir exprimer clairement vos opinions et surtout d'être entendue dans votre couple. Votre partenaire ne doit pas vous dominer ou vous écraser. 

Vous devez faire face à des ultimatums

Si votre partenaire vous menace régulièrement de vous quitter pour que vous agissiez différemment, c'est qu'il essaye totalement de vous manipuler. Vous ne devez pas vous laisser faire.

Votre relation ressemble à des montagnes russes

Vous n'arrivez pas à trouver un bon équilibre dans votre couple. Soit tout va mal, soit tout va très bien, au point d'être fusionnel. Même si tous les couples traversent des périodes difficiles et des grosses disputes, cela ne doit pas être constant.

Vous n'avez pas confiance

Vous n'arrivez pas à faire confiance à votre partenaire et il ne vous fait pas confiance non plus. Si le doute subsiste à chaque fois entre vous et que vous ne vous sentez pas en sécurité, ni l'un ni l'autre, c'est que votre relation n'est pas saine.

Vous lui trouvez des excuses

Peu importe son comportement ou son attitude envers vous et les autres, vous essayez toujours de déculpabiliser votre copain en lui trouvant des excuses. C'est peut-être que vous êtes dans le déni et que vous ne voulez pas voir la vérité.

Vos proches ne vous reconnaissent plus

Vos amis et votre famille pensent que vous avez changé. Vos valeurs, vos actions, votre personnalité, ont évolué durant cette relation. Cela peut être une bonne chose, comme une mauvaise.

Votre partenaire vous blâme pour tout

Dès que quelque chose ne se passe pas bien ou qu'une mauvaise nouvelle survient, votre partenaire va forcément vous remettre la faute dessus et vous faire payer pour cela. Stop, il est temps d'arrêter ! Même si vous pouvez commettre quelques erreurs, cela arrive à tout le monde. Votre partenaire ne peut pas tout vous reprocher.

Vous changez votre opinion pour adopter le sien

Si votre partenaire a une grande influence dans votre relation, vous allez avoir envie de le suivre en fonction de son avis et ses pensées. Pourtant, il est important de garder une part d'opinion personnelle et de conserver des idées qui vous sont chères.

Vous n'avez plus de vie sociale

Dans une relation saine, vous arrivez à trouver un bon équilibre entre votre couple, vos amis et votre famille. Vous conservez une bonne vie sociale, puisque cela est très important pour votre bien-être. Si votre compagnon vous empêche de voir certaines personnes ou vous fait la tête quand vous sortez, c'est qu'il y a un problème.

Vous vous sentez coincée dans cette relation

Si vous avez peur d'être seule ou de retrouver quelqu'un, cela peut vous bloquer à quitter votre partenaire actuel. Pourtant, si votre relation amoureuse ne vous convient pas et vous semble toxique, vous devez partir. Avec le temps, vous parviendrez très bien à avancer toute seule et vous pourrez ainsi faire de nouvelles rencontres.

Il y a plus de négatif que de positif

Si vous pesez le pour et le contre, il ressort plus de contres. Pourtant, votre relation doit vous apporter plus de bonheur et de bonnes choses que de la tristesse ou de la rancoeur.

Il y a un manque de respect

Le respect est le critère clef d'une relation amoureuse saine et heureuse. Vous devez absolument vous respecter l'un l'autre pour avancer ensemble.

Vous n'êtes pas heureuse

Finalement, c'est la question la plus importante à vous poser. Si vous n'êtes pas heureuse avec cette personne, pourquoi continuer et rester avec elle ? Vous devez avancer pour vous et penser à votre propre bonheur.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS