Les Soudanais restent mobilisés devant le QG de l'armée pour exiger un pouvoir civil    Donald Trump et le maréchal Haftar discutent d'une "vision commune" pour la Libye    Mobilisation massive à Alger pour le neuvième vendredi de manifestations    "Je t'aime, moi non plus" : les discours de Gaïd Salah peinent à convaincre les Algériens    Les Soudanais maintiennent la pression pour l’instauration d’un pouvoir civil    Mali: démission du Premier ministre et du gouvernement    Mali : démission du Premier ministre et du gouvernement après le regain de violences    Accusée de soutenir le maréchal Haftar, la France réaffirme son appui à Tripoli    Journée de deuil national en RD Congo, après le naufrage d'une embarcation sur le lac Kivu    Soudan : la révolte en chansons    L'ex-président du Soudan Omar el-Béchir transféré dans une prison de Khartoum    En Égypte, le Parlement vote la prolongation de la présidence de Sissi jusqu'en 2030

Filtrer les éléments par date : samedi, 13 avril 2019

Camp d’entrainement CONFEJES Abidjan 2019/ Paris 2024, c’est maintenant

En prélude au 3ème championnat d’Afrique d’Athlétisme U18 et au 14ème  championnat d’Afrique d’Athlétisme U20 qui se dérouleront du 16  au 20 avril prochain au stade Félix Houphouët-Boigny, la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) a organisé du 2 au 12 avril, à l’Injs un stage dénommée camp d’entrainement CONFEJES Abidjan2019 , à l’intention de 18 jeunes  de 16 à 19 ans ( 9 filles et 9 garçons) venus du Congo-Brazzaville , de la Cote d’Ivoire, du Bénin, du Togo, du Niger, du Mali, du Comores , des Seychelles. La cérémonie de clôture de ce stage  doublée du lancement de Paris 2024 a eu lieu ce samedi 13 avril à Institut nationale de la Jeunesse en présence du ministre des sports ivoirien ; Danho Paulin,  de la 1ère conseillère de l’ambassade de France Diener Annick représentant l’ambassadeur de France près la République de Côte d’Ivoire, du consul du Comores en Côte d’Ivoire, Diaby Nissiata,  du  Secrétaire Général de la CONFEJES Bouramah Ali  Harouna , de Cissé Salamata, présidente  du comité d’organisation des championnats d’Afrique d’Athlétisme et du Directeur Général de L’Injs Habib Sanogo qui s’est dit heureux d’avoir accueilli ce camp d’entrainement encadré par des experts internationaux dont Anthony Koffi, Jean Paul Sawadogo, le président de la Fédération ivoirienne d’athlétisme, Kouadio Kouamé Jeannot et Koné Oumar, l’athlète le plus médaillé au monde. Au nom des formateurs, le coach Anthony a égrené quelques doléances à savoir choisir l’équipe médicale sur place et cibler un collège d’entraineurs pour permettre aux jeunes entraineurs de progresser en même temps que leurs athlètes et assurer la présence du directeur de stage un jour avant le début pour régler les problèmes administratifs. Quant au Secrétaire Général de la Confejes, Bouramah Ali Harouna, il a remercié le président de la République Son Excellence Alassane Ouattara et le Chef du Gouvernement pour le bon accueil à eux réservé. Il n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance au ministre de sports et à ses collaborateurs qui, malgré leur calendrier chargé, ont tenu à être présent à cette double cérémonie dont l’objectif est de sélectionner 10 filles et garçons qui constitueront le premier contingent de Paris 2024 et de leur assurer  une prestation efficiente lors des compétitions internationales à venir .Pour Diener Annick , le sport est un rêve pour la jeunesse et le président Emmanuel Macron a fait du Sport un secteur majeur de la coopération,  comme vecteur de cohésion sociale et de développement économique .  Avant de déclarer clos ce camp d’entrainement qui a rassemblé la jeunesse francophone,, le ministre des  sports, Danho Paulin a dit un grand merci au Secrétaire général de la CONFEJES qui fête son cinquantenaire en  décembre 2019.ll a associé à ses remerciements la France pour tout ce qu’elle fait pour la promotion du Sport .Au nom des stagiaires qui ont reçu leur diplôme de fin de formation,  Outon Edmond a salué la variété des enseignements .

 A.M

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Secteur privé /Le premier sommet régional ouest-africain de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) a lieu ce mercredi

La Côte d’Ivoire accueille, mercredi 17 avril 2019, au Sofitel Hotel ivoire,  le premier sommet régional ouest-africain de l’Initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) dont l’objectif est de débattre des mesures requises , des réformes de politiques publiques et  du rôle du secteur privé pour améliorer l’accès des femmes entrepreneures aux financements, aux marchés et aux réseaux en Afrique de l’Ouest. Cette rencontre de haut niveau organisée par le We-Fi, en collaboration avec la Banque africaine de développement, le Groupe de la Banque mondiale et la Banque islamique de développement réunira Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, la conseillère du président des États-Unis, Ivanka Trump, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Ayodeji Adesina, le président de la Banque islamique de développement Bandar M. H. Hajjar, la directrice générale de la Banque mondiale Kristalina Georgieva et le sénateur américain Lindsay Graham, qui discuteront, aux côtés d’autres décideurs, de mesures concrètes à mettre en place pour soutenir les femmes dirigeantes de PME en Afrique de l’Ouest.

a.m infos Afdb

En savoir plus...

Can 2019 : Retrouvailles Kamara-Renard/La bataille des ex-coaches des Eléphants aura lieu

Décidément les Eléphants de Côte d’Ivoire et les Lions de l’Atlas coachés par Hervé Renard ne se quittent plus. Logés dans le même  groupe C de la phase de poule de la Can 2017 , au Gabon, et lors  des Eliminatoires  de la coupe du monde Russie 2018,  Ivoiriens et Marocains se retrouvent à nouveau pour un match de feu  au cours de la phase finale de la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui se déroulera du 21 juin au 19 juillet prochain en Egypte . C’est le résultat du tirage au sort effectué vendredi dernier, à Gizeh. Outre ces deux sélections, il y aura aussi l’Afrique du Sud et la Namibie à priori le poucet de ce groupe D.  Depuis 2012, la Côte  D’Ivoire a croisé, toutes compétitions confondues,  la sélection du royaume chérifien à 7 reprises avec deux victoires  pour  chacune et 3 nuls. Par ailleurs,  depuis que le Français Hervé Renard a pris les rênes de l’équipe marocaine, les Ivoiriens, que ce soit avec Michel Dussuyer ou Marc Wilmots,   ne sont  jamais parvenus   à battre le Maroc. En  3 confrontations, la sélection ivoirienne a enregistré un nul (0-0) lors du match aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 disputé le 12 novembre 2016 à  Marrakech  contre 2 défaites lors du match retour de cette compétition à Abidjan le 11 novembre 2017  et lors de la phase de poule de la Can 2017, au Gabon. Au regard donc de ces statistiques, le défi pour l’actuel coach des Eléphants, Kamara Ibrahim qui retrouve  Renard alors qu’il était son adjoint en 2015,  serait de mettre fin à cette hégémonie du français qui, un brin moqueur, ne manque aucune occasion pour rappeler ses performances face aux Ivoiriens qu’il a conduit sur le toit de l’Afrique il y a quatre ans. « On a éliminé les Ivoiriens lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations. On a aussi réussi à se qualifier pour la Coupe du monde en allant gagner à Abidjan. Ce sera une nouvelle confrontation contre la Côte d’Ivoire », a-t-il confié à un confrère à l’issue de la cérémonie de tirage au sort qui a eu lieu vendredi dernier. La tâche s’annonce certes difficile, mais pas impossible à solutionner. Etant donné que Kamara Ibrahim alors adjoint de Renard de 2014 à 2015,  connait plus ou moins ces tactiques. Un atout qu’il compte mettre à profit pour  faire déjouer les Lions de l’Atlas en quête d’un second trophée après 76.  Pour rappel 24 équipes prennent part à cette compétition dont le match d’ouverture opposera l’Egypte, pays hôte au Zimbabwe.

A.M  

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS