Israël ouvre une ambassade au Rwanda, allié stratégique de l'État hébreu    Présidentielle au Nigeria : les électeurs appelés aux urnes dans un climat de tensions    Au Soudan, Omar el-Béchir déclare l'état d'urgence et limoge le gouvernement    Plusieurs milliers de personnes manifestent à Alger contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika    Le ministère français des armées annonce avoir tué l'un des chefs d'Aqmi    À Paris, la diaspora sénégalaise se prépare à la présidentielle    Au Sénégal, l'influence des confréries musulmanes sur la présidentielle (4/5)    Au Sénégal, l'opposition peine à exister (3/5)    En Côte d’Ivoire, Guillaume Soro ne pense plus qu’à la présidentielle de 2020    Présidentielle au Sénégal : les candidats tentent de conquérir les internautes    En Ouganda, le président Yoweri Museveni en lice pour un sixième mandat    Au Sénégal, la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5)    Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire    Au Sénégal, l’incompréhensible positionnement d’Abdoulaye Wade    En images : des Algériens dans la rue pour protester contre un 5e mandat de Bouteflika

Filtrer les éléments par date : samedi, 02 février 2019

Organisation des Jeux de la Francophonie 2021/Le Nouveau-Brunswick se retire

Le gouvernement de la province canadienne du Nouveau Brunswick  a annoncé mercredi 30 janvier dernier  sa décision de se retirer de l’organisation des 9èmes  Jeux de la francophonie 2021. A Paris, le comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), une entité intégrée à l’Organisation internationale de la Francophonie, n’a pas encore officiellement commenté la décision du Nouveau-Brunswick. Mais son directeur par intérim, Thomas Gil, a répondu par un courriel à Radio-Canada : « Les conséquences de cette décision seront examinées par les Etats et gouvernements membres du conseil d’orientation du comité international des Jeux de la Francophonie, qui se réunira à Paris les 14 et 15 février 2019. »

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

Système immunitaire/ Une potion 100% magique pour vous eviter des maladies

Marre de tomber malade. C'est vrai que l'on se passerait bien des rhumes et des maux de gorge... Heureusement, il existe un remède de grand-mère au miel et gingembre pour renforcer vos défenses immunitaires. Cette potion magique 100% naturelle va vous éviter de tomber malade pendant tout l'hiver. Ne vous inquiétez pas, c'est tout simple à faire et ça prend 2 min ! 

Ingrédients

- 4 cuillères à soupe du miel de votre choix

- 1 cuillère à café de gingembre râpé bien frais

- 1 cuillère à café de curcuma

- 2 pincées de poivre

- un petit récipient qui ferme

- une râpe

Comment faire

1. Passez le gingembre sous l'eau pour le nettoyer.

2. Coupez un morceau d'un cm du gingembre sans l'éplucher.

3. Utilisez la râpe pour couper finement le morceau de gingembre.

4. Mettez le miel dans le récipient.

5. Ajoutez-y le gingembre, le curcuma, le miel et le poivre.

6. Mélangez avec une cuillère.

7. Mettez une cuillère à café de ce remède dans un thé, une infusion, un jus de citron ou de pomme mélangé à de l'eau chaude.

Résultat
votre remède pour renforcer vos défenses immunitaires pour  est déjà prêt :-) Facile, rapide et efficace, n'est-ce pas ? Fini de tomber malade tous les quatre matins ! C'est bien plus naturel qu'une cure de vitamines ! En plus, cette potion va aussi vous donner un coup de boost pour lutter contre la fatigue et les baisses de régime. Vous pouvez conserver votre remède dans le récipient fermé pendant au moins 1 semaine dans le frigo.

Utilisations

Vous pouvez aussi en tartiner sur du pain au petit déjeuner ou le mélanger à de la compote ou à un yaourt. Autre possibilité, il est possible de l'utiliser en condiment pour accompagner certains plats. Par exemple, il relève les viandes blanches, les galettes de céréales, des légumes cuits à la vapeur...


En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS