Israël ouvre une ambassade au Rwanda, allié stratégique de l'État hébreu    Présidentielle au Nigeria : les électeurs appelés aux urnes dans un climat de tensions    Au Soudan, Omar el-Béchir déclare l'état d'urgence et limoge le gouvernement    Plusieurs milliers de personnes manifestent à Alger contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika    Le ministère français des armées annonce avoir tué l'un des chefs d'Aqmi    À Paris, la diaspora sénégalaise se prépare à la présidentielle    Au Sénégal, l'influence des confréries musulmanes sur la présidentielle (4/5)    Au Sénégal, l'opposition peine à exister (3/5)    En Côte d’Ivoire, Guillaume Soro ne pense plus qu’à la présidentielle de 2020    Présidentielle au Sénégal : les candidats tentent de conquérir les internautes    En Ouganda, le président Yoweri Museveni en lice pour un sixième mandat    Au Sénégal, la jeunesse face à la montée d'un islam plus radical (2/5)    Deux policiers égyptiens tués dans une explosion au Caire    Au Sénégal, l’incompréhensible positionnement d’Abdoulaye Wade    En images : des Algériens dans la rue pour protester contre un 5e mandat de Bouteflika

Filtrer les éléments par date : mardi, 04 décembre 2018

Fédération Ivoirienne d’Equitation/1er Grand Prix Félix Houphouët Boigny/ Une cagnotte de 5000000Fcfa à gagner

En partenariat avec la Loterie Nationale de  Côte d'Ivoire (Lonaci), première entreprise citoyenne du pays,  la Fédération ivoirienne d’équitation dirigée  depuis un an par Stéphane Ouégnin  organise le 8 décembre prochain au Jaïpur Club sis route de l’aéroport international d'Abidjan- Port Bouët,  une compétition dénommée le Grand Prix Félix Houphouët-Boigny.  C’est au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 4 décembre, à l’espace Crystal que le président de la Fédération,  Stéphane Ouégnin qui avait à ses côtés le chef de produits PMU à la Lonaci, Soro Seydou, le vice-président chargé de course Moumouni Lonfo, son conseiller, Crouy Bertrand,  le vice-président Seiller Paul,  la directrice du saut d’obstacle,  Sophie Didier Laurent et Joseph Biley que le conférencier a présenté  cette compétition, la première édition  qui se tient au lendemain du 25ème anniversaire du décès du premier président de la Côte d’Ivoire moderne Félix Houphouët-Boigny. Deux  disciplines seront  au menu de cette fête du Cheval, la Course et le saut d’obstacle afin de pousser les Ivoiriens à s’y intéresser. Pour la course, il  y aura 7 pays pour 8 cavaliers (la Côte d’Ivoire ayant deux cavaliers) qui auront à parcourir les distances de 1200 m, 1800m et 2400 m où il y aura deux départs pour les locaux et les open selon le directeur de la Course Moumouni Lonfo. Concernant le saut d’obstacle, Sophie Didier Laurent a indiqué que l’obstacle commence par 60 cm et va jusqu’à 80 cm. Selon le Conférencier, Ouégnin Stéphane, il y aura en jeu la somme de 5 millions de Fcfa à repartir entre  le Grand vainqueur et les vainqueurs des différentes catégories. « Le Cheval ivoirien est en train de prendre un nouveau départ. Les années à venir nous allons créer de nouvelles disciplines (la voltige, l’endurance et le dressage) qui  sont liées au cheval et qui sont mal connues des Ivoiriens. Ce samedi, il y aura  un   grand événement  qui mettra en place les disciplines majeures  que sont la course et le saut d’obstacle où  il y aura 16 cavaliers  venus de 7 pays ,  la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, l’Italie, la Grande Bretagne, le Liban , le Chili et la France qui vont compétir entre eux. Cela permettra aux Ivoiriens de connaitre le monde du saut d’obstacle. Ensuite,  il y aura une grande course qui va comprendre quatre : 1200 m, 1800 m et 2400 m avec  des chevaux locaux et des chevaux de toutes races confondues afin  de faire une belle course. Vous avez une cagnotte de 5 millions de Francs  à repartir entre les différents gagnants » ; a précisé le président de la fédération ivoirienne d’équitation. Pour Soro Seydou,  chef de produits Pmu, la Lonaci, première entreprise citoyenne de Côte d’Ivoire ne pouvait pas ne pas accompagner la fédération  dans l’organisation de cet évènement. La Lonaci, dirigée par le directeur Général Dramane Coulibaly, s’est engagée auprès de cette fédération  pour faire de cet évènement  une réussite. C’est également une  occasion pour  tous les Ivoiriens et  tous ceux qui seront sur le site de prendre des paris  sur la course phare  à savoir le 2400 m .C’est  aussi une occasion de gagner sainement de l’argent. Les Paris seront ouverts dans  tous les points de vente de la Lonaci. Les  paris vont de 300F à 500 F.300 F c’est le minimum qu’on peut payer  pour prendre le pari sur le tiercé .Lequel consiste à désigner les 3 premiers chevaux de l’arrivée de la course dans l’ordre ou le désordre.  Le pari simple  gagnant qui consiste à désigner le cheval gagnant coûte 500F.  Au total, le président de la Fédération ivoirienne d’équitation a remercié son principal  partenaire, la    Lonaci  et a invité les férus de chevaux à venir nombreux voir ce premier Grand Prix Félix Houphouët Boigny.

A.M

  • Publié dans Sport
En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS