Sept Casques bleus tués en RD Congo lors d'une offensive contre les rebelles ADF    Mohammed VI et Macron à Tanger pour inaugurer le premier TGV d'Afrique    L'ONU lève l’embargo sur les armes et les sanctions contre l'Érythrée    Cameroun : combats dans le Nord-Ouest anglophone, au moins 25 séparatistes tués    Climat : les deux tiers des villes africaines courent un "risque extrême"    Boycott du maréchal Haftar, colère d'Ankara : les divisions plombent la conférence sur la Libye    Au Soudan du Sud, une paix si fragile    Le front commun de l'opposition congolaise implose en moins de 24 heures    La conférence sur la Libye s'est ouverte à Palerme en présence du maréchal Haftar    Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie    Présidentielle en RD Congo : Tshisekedi se retire de l'accord sur un candidat commun à l'opposition    Pourquoi l'Algérie refuse les appels au dialogue du Maroc    "S'il te manque de respect, siffle" : les Marocains sensibilisés au harcèlement de rue    RD Congo : Martin Fayulu, le bouillant candidat de l'opposition face au "système Kabila"    À Palerme, une nouvelle tentative pour sortir la Libye du conflit    RD Congo : Martin Fayulu candidat unique de l'opposition à la présidentielle    RD Congo : la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts    Kenyatta : "Aucun pays ne peut combattre seul le terrorisme"

Filtrer les éléments par date : mercredi, 07 novembre 2018

Ligue 1 / Programme de la 10ème journée

                                                                             FEDERATION IVOIRIENNE DE FOOTBALL

LIGUE PROFESSIONNELLE DE FOOTBALL

10EME JOURNEE (LIGUE 1)

SAISON 2018 – 2019

DATES

RENCONTRES

STADES

OFFICIELS

 

 

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018

15H30

 

 

AS TANDA // SC GAGNOA

 

 

BONDOUKOU

Commissaire :            DIECKET CHRISTOPHE

Arbitre :        TOUBOUI BI KIEN FRANCK

1er Assistant :   KOUAME AKRASSI EVRARD

2ème Assistant :   KOFFI KOFFI MICHAEL

4ème Officiel :      KONAN ALIN REMARCK

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018

15H30

 

 

WAC // FC SAN PEDRO

 

 

CHAMPROUX

Commissaire :           ASSAMOI AIME

Arbitre :       ADOUAKOUA BLEOU DIDIER

1er Assistant :  BAYERE MOUSSA

2ème Assistant :  ETTIEN EBA MEDARD

4ème Officiel :    DANON ROLAND

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2018

18H00

 

 

USC BASSAM // BOUAKE FC

 

 

CHAMPROUX

Commissaire :          BEMA DOUMBIA

Arbitre :       BIRO KOUASSI FREDERIC

1er Assistant :   KONAN KONAN DIDIER

2ème Assistant :   YEO NANGA ABEL

4ème Officiel :      ADJOUMANI DESIRE

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018

15H30

 

 

LYS FC SASSANDRA // RACING CLUB

 

 

GAGNOA

Commissaire :            AHIPO MARCELIN

Arbitre :       VLEI PATRICK TANGUY

1er Assistant : GOYON ALEXANDRE

2ème Assistant :   DJO BI DJO NARCISSE

4ème Officiel :     KOSSI YAO BERTIN

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018

15H30

 

 

AFRICA SPORTS // ASEC MIMOSAS

 

 

CHAMPROUX

Commissaire :            YAYA ODJO

Arbitre :       TRAORE IBRAHIM KALILOU

1er Assistant :  N’GOH ADOU HERMANN

2ème Assistant :  ADIOUMAN PROSPER

4ème Officiel :     MIESSAN ALLOU

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

LUNDI 12 NOVEMBRE 2018

15H30

 

 

MOOSSOU FC // SOA

 

 

CHAMPROUX

Commissaire :            N’ZI HONORE

Arbitre :       ASSI YAPI ARISTIDE

1er Assistant :   KANGAH KOUAME GABRIEL

2ème Assistant :  KONE ABASS MOUSSA

4ème Officiel :      KOKORA HUGUES MODESTE

 

 

 

Assistance Médicale :

 

 

LUNDI 12 NOVEMBRE 2018

18H00

 

 

AFAD // ASI ABENGOUROU

 

 

CHAMPROUX

Commissaire :              AGUIE AGUIE

Arbitre :       GNOAN AHOUA JEAN

1er Assistant : OULAI FLEAN

2ème Assistant : ZOUZOU N’GUESSAN

4ème Officiel :     DIBY YAO SERGE

 

 

 

Assistance Médicale :

 

N.B : ce programme est susceptible d’être modifié selon certaines circonstances.

  • Publié dans Sport
En savoir plus...

2 Astuces pour réparer facilement un collant filé

Découvrez l'astuce ici : https://www.comment-economiser.fr/reparer-collant-file.html

Quelle femme n'a jamais filé son collant ? Parfois, cela arrive au pire moment, à l'approche d'un rendez-vous important ou d'un dîner en tête à tête. Et si vous ne faites rien pour stopper la maille qui file, vous ne serez pas présentable ! Heureusement, il existe 2 astuces toutes simples pour vous sortir de ce mauvais pas et repartir du bon pied ! Les trucs qui marchent pour arrêter un collant qui file, ce sont le vernis à ongles et la laque.

  1. Vernis à ongles incolore

L'accroc est là, sous vos yeux, à quelques millimètres de l'ourlet de votre jupe. Encore un pas, et il sera visible avant de filer encore plus bas. Lorsque vous portez des collants, pensez à emmener avec vous un flacon de vernis à ongles incolore. Déposez une goutte à l'extrémité abîmée et cela stoppera net la maille qui file. De même, si juste un petit trou apparaît, versez une larme de votre vernis dessus afin que la maille ne puisse plus filer.

  1. Laque

Vaporisez généreusement de la laque sur la partie qui file, c'est radical : la maille n'ira pas plus loin et le problème sera résolu ! Mettez dans votre sac à main une petite bombe de laque afin d'éviter de trimballer le maxi modèle. Vous en trouverez facilement en supermarché. Et si vraiment votre collant n'est plus mettable, ne le jetez pas ! Gardez-le pour une activité ménagère où il sera d'une grande utilité.

En savoir plus...

3 Remèdes efficaces pour lutter contre les extinctions de voix

Un petit coup de froid, une soirée un peu trop festive ou le stress et hop, votre voix souffre. Elle peut même disparaître totalement. Vous cherchez un remède de grand-mère pour soulager votre extinction de voix ? Heureusement, il existe un ingrédient naturel pour vous aider à retrouver votre voix. Il s'agit du miel. Comment faire

Il existe 3 façons d'utiliser le miel pour vous aider à prendre soin de votre voix :

1. La cuillère de miel

 Prenez une bonne cuillère à café de miel.

  Avalez-la.

 Laissez couler le miel tout doucement dans votre gorge.

  1. Le miel tiède

 Prenez un verre d'eau tiède.

 Mélangez-y une cuillère à soupe de miel.

 Buvez le mélange.

 Renouvelez l'opération plusieurs fois dans la journée.

  1. Le citron-miel

Préparez-vous un verre d'eau chaude.

 Ajoutez une cuillère à soupe de miel.

 Puis le jus d'un 1/2 citron.

 Mélangez.

 Buvez ce mélange le soir avant de dormir.

Résultat

Et voilà ! Votre extinction de voix a disparu. Pas besoin de manger des pastilles pour la voix qui sont souvent bien trop sucrées et pas très naturelles. Préférez du miel comme celui-ci pour renforcer son efficacité

En savoir plus...

6 Plantes d'intérieur qui purifient l'Air

On parle sans cesse de pollution. Pour une fois, parlons de solution ! Avez-vous pensé aux plantes ? Certaines d'entre elles absorbent efficacement les polluants. En voici 6 qui assainissent l’atmosphère de la maison :

  1. Le palmier bambou

 Selon la NASA, il favorise la suppression de carbone et agit aussi comme un humidificateur naturel.

  1. La sansevière à 3 bandes

Cette plante absorbe les oxydes d'azote et le monoxyde de carbone.

  1. L'aréca

C'est l'une des meilleures plantes purifiantes pour assainir l'air.

  1. Le chlorophytum

Appelé aussi plante araignée, il permet d'éliminer le monoxyde de carbone et de nombreuses impuretés. De plus, cette plante est, selon la NASA, l'une des trois plus efficaces pour éliminer le formaldéhyde de l'air.

  1. Le lys de la paix

 Le lys de la paix pourrait être appelé le "nettoie tout". Ces plantes sont souvent placées dans des salles de bains ou des laveries, car elles sont connues pour éliminer les spores de moisissure. Comme beaucoup de plantes purifiantes, le lys de la paix élimine aussi le formaldéhyde et le trichloréthylène (à l'origine de nombreuses irritations de la peau et toxiques pour le système nerveux). Très peu vendue sur internet, vous trouverez cette plante dans une jardinerie près de chez vous.

  1. Le gerbera

Avec des fleurs magnifiques en forme de marguerite, cette plante élimine le benzène de l'air. Le gerbera trouve souvent sa place dans les chambres à coucher. En effet, il améliore le sommeil en absorbant le dioxyde de carbone et en dégageant plus d'oxygène pendant la nuit.

 

En savoir plus...

Rhume et autres symptômes liés à la fièvre/Voici un remède miracle de grand-mère

On connaît tous les bienfaits des oignons sur la santé. Même les peaux d'oignon ont plein d'utilisations incroyables ! Eh bien, voici une nouvelle utilisation que personne ne connaît. Les oignons ont le pouvoir de soigner un rhume ou d'autres symptômes liés à la fièvre. Comment ? En mettant une tranche d'oignon dans vos chaussettes pendant toute une nuit. De nombreuses personnes ont testé ce remède de grand-mère et l'ont trouvé efficace y compris pour les enfants.

Comment faire

  1. Coupez deux tranches d'un oignon bio.
  2. Placez une tranche sous la voûte plantaire bien à plat.
  3. Enfilez une chaussette bien serrée pour que l'oignon reste bien en contact avec la peau.
  4. Recommencez pour l'autre chaussette.
  5. Laissez agir toute la nuit

Résultat

Et voilà, avec ce remède naturel, vous allez vous sentir bien mieux dès le lendemain. Pensez à utiliser un oignon bio pour ne pas que les pesticides et autres produits chimiques pénètrent dans votre sang toute la nuit. Sachez que cette astuce fonctionne aussi bien avec des oignons rouges que blancs, du moment qu'ils sont bio.

Pourquoi ça marche

 Saviez-vous que la voûte plantaire de vos pieds est une entrée directe vers tous les organes de votre corps ? C'est ce que l'on appelle en médecine chinoise les méridiens. Pendant que vous dormez, les bienfaits des oignons vont se propager à travers votre peau via ces terminaisons nerveuses.

 

  • Publié dans Santé
En savoir plus...

EDITORIAL/L’avenir appartient à l’Afrique

Quand vous lirez ceci, j’aurai entamé mon premier voyage sur le continent africain en tant que secrétaire d’État adjoint pour le Bureau des affaires africaines. Je suis ravi de revenir sur ce continent où j’ai travaillé plusieurs décennies à des postes divers, notamment en tant que chef de mission adjoint et ambassadeur, et où désormais mon rôle principal vise à approfondir et à élargir les relations entre les États-Unis et les pays et les habitants du continent. Ce voyage de deux semaines comprend des étapes au Togo, en Guinée, au Mali et au Nigeria pour rencontrer des représentants de gouvernement, du monde des affaires et de la société civile.

L’Afrique a une très grande importance pour moi. Je suis hongrois de naissance, américain du fait de ma nationalité et de mon éducation, mais j’ai donné mon cœur à l’Afrique, peu après mon arrivée là-bas, en 1978. J’ai passé avec ma famille plus de 20 ans dans huit postes diplomatiques différents à travers le continent, et mes trois enfants ont été les premiers triplés nés dans l’État nouvellement indépendant du Zimbabwe.

Pour ce voyage, j’ai établi quatre thèmes dans le cadre de mon engagement. Le premier vise à promouvoir de plus solides relations économiques et commerciales entre les États-Unis et l’Afrique en uniformisant les règles du jeu à travers les marchés africains pour toutes les entreprises, peu importe leur provenance.  

Cela signifie insister sur la primauté du droit, la transparence, le recours à des investisseurs et la lutte contre la corruption. Ma seconde priorité est de mobiliser le potentiel de la jeunesse africaine en tant que force d’ingéniosité et de prospérité économiques.  

 

Tous ceux qui suivent les tendances en Afrique savent qu’un « tsunami » démographique se prépare entre maintenant et 2050, quand la population du continent aura doublé, passant à plus de deux milliards d’habitants, avec un pourcentage de jeunes africains âgés de moins de 25 ans dépassant les 75 pour cent. Ces millions d’Africains, branchés et connectés via les réseaux sociaux, tout autant que leurs homologues en Europe, en Amérique ou en Asie, auront des aspirations élevées en matière d’emploi et de qualité de vie améliorée – en fait comme tous les jeunes à travers le monde.

Les dirigeants africains commencent à comprendre que créer des emplois intéressants et durables pour leurs jeunes est le défi le plus important auquel ils sont confrontés. J’ai l’intention de faire tout mon possible pour aider car je suis persuadé que les États-Unis sont le partenaire idéal de l’Afrique en matière de développement et de renforcement des institutions démocratiques et de création du type d’environnements d’affaires attirant des investissements du secteur privé qui encouragent la croissance économique et créent des emplois.  

 À moins de mobiliser la fibre entrepreneuriale et le dynamisme des jeunes Africains, et d’aider à créer des emplois et des possibilités qui leur permettront de s’épanouir dans leurs pays, nous n’assisterons pas au développement économique nécessaire pour assurer la survie de ces populations et nous continuerons à voir de jeunes Africains en plus grande nombre prendre une route périlleuse pour tenter d’atteindre l’Europe. 

Mon troisième objectif est de faire avancer la paix et la sécurité grâce à des partenariats avec les gouvernements africains et les mécanismes régionaux. Les défis transnationaux du terrorisme et de l’extrémisme dans le Sahel, le Nord du Nigeria, la Somalie et maintenant l’Afrique centrale, ainsi que l’essor de Boko Haram, d’Al-Qaïda au Maghreb, de Daech Afrique de l’Ouest et d’Al-Shabab exigent de nouvelles approches régionales déterminées pour contrer ces groupes. Cela inclut des forces de sécurité et de maintien de l’ordre mieux formées et mieux payées.

J’attends avec intérêt d’entamer des relations productives avec l’Union africaine, la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest, et, ce qui j’espère, sera une Autorité intergouvernementale pour le gouvernement inclusive et rajeunie.

Enfin, je tiens à rétablir les faits – les États-Unis ont un engagement inébranlable envers le continent et ses populations. Du Plan d’urgence du président pour la lutte contre le sida (PEPFAR) à « Power Africa », en passant par la loi pour la croissance et les possibilités en Afrique (AGOA), « Feed the Future », ou l’Initiative pour les jeunes leaders africains (YALI) et beaucoup d’autres programmes de développement et d’échanges, les États-Unis sont aux côtés des nations africaines depuis la décolonisation, afin d’améliorer les moyens d’existence, d’augmenter la durée de vie, d’ouvrir nos marchés aux exportateurs africains, de promouvoir la démocratie et les droits de l’homme, et d’élever la place de l’Afrique dans le monde. 

 Un éditorial de Tibor P. Nagy Jr., Secrétaire d’Etat adjoint du Bureau des affaires africaines au département d’Etat des Etats-Unis

 

En savoir plus...

PLAPHA HANDICAP / Les Personnes Handicapées d’Abobo unissent leurs forces

 C’est fait ! Les handicapés d’Abobo ont mis sur pied une plate-forme afin de regarder dans la même direction. C’est le jeudi 1er  novembre 2018, au cours d’une assemblée générale Constitutive et élective que la Plate - Forme des Organisations de Personnes Handicapées d'Abobo (PLAPHA HANDICAP), dont le président est Koné Yacouba a été mise sur pied. Faisant preuve de sagesse, les handicapés d’Abobo ont fait prévaloir le consensus. 16 organisations ont pris part à cette assemblée générale au cours de laquelle  les membres ont validé les statuts et règlements. Les différentes organisations ont à l’unanimité choisi Koné Yacouba qui va diriger la Plate - Forme des Organisations de Personnes Handicapées d'ABOBO (PLAPHA HANDICAP) pour les 5 années à venir. Je dis merci, pour la confiance que mes pairs m’ont accordée. « Nous allons travailler de sorte à être à la hauteur des attentes. Dans tous nos textes, nous avons toujours privilégié le consensus car il n’y a pas de petite élection. L’Ag a voulu que nous soyons au-devant. Pour nous,  le premier pari à gagner est la crédibilisation des personnes handicapées. Tout part de là, car nous sommes considérés pour beaucoup comme des sous-hommes, des gens de seconde zone. Aujourd’hui, nous revendiquons notre citoyenneté à part entière. Et c’est le mot que nous avons lancé lors de la campagne, nous ne voulons plus nous faire compter. Abobo a été une zone pilote et pour les élections présidentielles à venir, les personnes handicapées ne vont pas se laisser et nous allons changer les votes à notre faveur », a déclaré le nouveau président de PLAPHA HANDICAP. Pour lui, ce poste est une lourde responsabilité  avec des chantiers importants, comme la question de l’accessibilité de la commune. « Les gens construisent dans les communes à bâtiment comme s’il n’y avait pas de personnes handicapées. L’accès des personnes handicapées au service public. Les personnes handicapées ne peuvent pas s'épanouir dans la commune s’ils n’ont pas accès au service public (santé, cinéma, loisir…) ».   Le challenge est grand dans un Abobo qui fait peau neuve, avec son nouveau maire. Que toutes les associations adhèrent à la plateforme pour parler d’une même voix. Dans cette plateforme, toutes les associations gardent leur autonomie et nous ne faisons que coordonner les actions. A sa suite, Kambiré Aïcha et Yobouet Kouadio Wilfried ont été élus commissaires au compte. L'Assemblée a donné mandat au président Koné Yacouba  pour accompagner le Maire d'Abobo dans sa volonté de développement inclusif  de cette grande cité.

 A.M

 

 

En savoir plus...

Eglise catholique de Côte d'Ivoire /La Communauté du Chemin neuf recherche 1,4 milliard Fcfa pour bâtir son centre de retraite spirituelle

Mobiliser des ressources financières et matérielles afin de construire son centre de retraite spirituelle, d’hébergement et de réinsertion professionnelle (Métiers de la main). Tel est l’objectif de la fête de charité qui a eu lieu le dimanche 04 novembre 2018 à Cocody, en présence d’éminents membres de ladite communauté catholique, dont l’ex entraineur des Eléphants footballeurs Martial Yéo. Après la messe célébrée par le père Gildas, le frère Sylvestre M’brah, responsable de la Communauté du chemin neuf en Côte d’Ivoire, a partagé le but du projet, avant de présenter les compartiments du futur édifice. Pour lui, ce centre qui sera bâti à Grand-Alépé (34 km d’Abidjan), sur un espace de 14 hectares,  est destiné à accueillir les retraites, des prières et les rassemblements de la communauté. Il comprendra une chapelle de 300 places, une grande salle, des appartements modernes (Pour les familles) et des chambres d’hébergement pour groupes et personnes de passage. Sur ce terrain obtenu il y a plus de 20 ans, il sera construit également, un réfectoire, un ferme agro pastorale (Mouton, poulet, porc), des ateliers de menuiserie, de plomberie et des espaces de vie communautaire.  Les travaux débuteront le premier trimestre 2019 et devront durer  jusqu’en 2024, soit cinq ans. « Le coût global des travaux est de 1,4 milliard Fcfa. Les formalités administratives ont commencé. Vous savez, c’est un terrain villageois donc elles peuvent être un peu longues mais il n’ya pas de souci », a-t-il dit optimiste.

Une correspondance particulière

En savoir plus...

Conférence sur la santé à Oslo/ La Banque mondiale salue les performances de la Côte d’Ivoire en matière de réformes

En marge de la réunion du Mécanisme de financement mondial de la santé, qui s'est tenue du 5 au 6 novembre 2018 à Oslo, en Norvège, la Directrice Générale de la Banque mondiale, Kristalina Gueorguieva, a salué les performances de la Côte d’Ivoire en matière de réformes.

Kristalina Gueorguieva a salué le bond qualitatif de la Côte d’Ivoire au Doing Business 2019, passant de la 139ème place à la 122ème, en termes d'attractivité pour les investissements.

Elle a également salué l’engagement du gouvernement ivoirien à investir plus et avec efficacité dans le secteur de la santé.

Pour sa part, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a indiqué à la Banque mondiale la détermination du gouvernement à renforcer son programme  social, notamment dans les secteurs de  l’eau, de l’électricité, de la santé, de l’éducation, etc. Et la Côte d’Ivoire pourrait, à cet effet,  bénéficier du soutien de la Banque mondiale.

DIRCOM

En savoir plus...

PDCI/ LES DEPUTES ISSUS DU GROUPE PARLEMENTAIRE DU PDCI INSTRUITS SUR LEUR STATUT ET ROLES

La 3ème journée parlementaire du Groupe parlementaire Pdci-Rda a  eu lieu le Lundi 5 novembre dernier à la Maison du Parti, à Cocody. A cette occasion, le Pr Martin Bléou a animé une conférence publique sur le thème :’’ Le Parlementaire ivoirien : Statut juridique et rôles’’

 

ALLOCUTION DU PR MAURICE KAKOU GUIKAHUE DU PRESIDENT DU GROUPE PARLEMENTAIRE PDCI-RDA

Mesdames et Messieurs les Députés,

Madame et Messieurs les Sénateurs,

Monsieur Florian KARNER, Représentant Résident de la Fondation Konrad Adenauer en Côte d’Ivoire ; 

Professeur Martin BLEOU, Conférencier;

Mesdames et Messieurs.

Avant tout propos, permettez-moi, de vous adresser les excuses du Pr. Maurice  KAKOU GUIKAHUE, président du Groupe Parlementaire du PDCI-RDA, pour cette absence indépendante de sa volonté. 

La conférence de ce jour fait suite à une demande formulée par le Président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA à la Fondation KONRAD ADENAEUR, il y a seulement quelques jours, à Yamoussoukro. 

En effet, vous vous souvenez que du 24 au 27 octobre dernier, le Groupe parlementaire PDCI-RDA, a organisé, en collaboration avec la Fondation KONRAD ADENAUER, un séminaire sur le thème : « La recomposition du paysage politique en Côte d’Ivoire : atout ou frein à la démocratie ? ». 

Au cours de cette rencontre, les membres du Bureau du Groupe parlementaire PDCI-RDA auxquels ce séminaire était destiné ont eu droit à une communication du Pr. Martin BLEOU, relative au « Rôle du député dans une démocratie ».

Particulièrement édifié sur les questions se rapportant au bicaméralisme, le Président du Groupe Parlementaire a estimé que cette communication devait être étendue non seulement à tous les Députés, membres du Groupe parlementaire PDCI-RDA, mais également à l’ensemble des Sénateurs PDCI-RDA. 

Comme vous le savez, par l’effet de la Constitution du 08 novembre 2016, le Parlement ivoirien est maintenant composé de deux chambres: l’Assemblée Nationale et le Sénat. Ces deux institutions sont chargées de voter la loi selon une procédure particulière, dont nous avons dû tenir compte dans l’élaboration du nouveau Règlement de l’Assemblée Nationale. 

En tant qu’élus PDCI-RDA, il nous faudra constamment harmoniser nos positions sur les textes dont le parlement sera saisi afin d’exprimer de manière cohérente, à l’Assemblée nationale comme au Sénat, la vision du Parti. 

C’est pourquoi, il nous semble nécessaire que d’ores et déjà, nous nous connaissions mieux, que nous nous habituions à travailler ensemble pour assurer le rayonnement du PDCI-RDA au sein du Parlement. 

A ce stade de mon propos, je voudrais adresser mes vives félicitations à tous les sénateurs membres du Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat et saluer particulièrement, la détermination, du Ministre Alain COCAUTREY, Président du Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat, pour l’existence d’un Groupe Parlementaire PDCI-RDA au sein du Sénat. 

Les dernières réunions du Bureau politique couronnées par le 6ème Congrès Extraordinaire du Parti, le lundi 15 octobre 2018, ont donné le cap pour 2020. Notre rôle, élus politiques de la Nation, sera plus que déterminante pour la visibilité du PDCI-RDA et l’atteinte de tous nos objectifs.

C’est dans cette optique que la Direction du Parti s’attelle actuellement à l’adoption d’une feuille de route définissant la contribution des Élus à la réussite de la marche harmonieuse du Parti vers 2020.

Mesdames et Messieurs 

Nous avons souhaité être entretenus aujourd’hui sur l’important thème qu’est : « Le Parlementaire ivoirien : Statut juridique et Rôles »

Cette conférence va donner l’occasion à notre communicateur, le Pr. Martin BLEOU, professeur émérite de droit Constitutionnel, de nous parler de la protection légale dont bénéficient les parlementaires et des privilèges qui leur sont reconnus avant d’aborder leurs fonctions à l’aune de la Constitution de la troisième République et leurs devoirs,  dans le style pédagogique et l’aisance langagière que nous lui connaissons.  

Je voudrais donc, en notre nom à tous, lui adresser nos sincères remerciements pour sa disponibilité et pour la qualité des enseignements qu’il nous livrera dans quelques instants. 

Je ne saurais terminer ce propos introductif sans exprimer notre profonde gratitude à M. Florian KARNER, Représentant Résident de la Fondation KONRAD ADENAUER,  pour la spontanéité avec laquelle il a donné une suite favorable à notre demande de tenir cette activité alors même qu’elle n’était pas prévue dans l’agenda très chargé de sa structure. 

Au nom de la Direction du Parti, je lui réitère nos sincères remerciements pour l’appui constant que sa Fondation apporte au PDCI-RDA dans le cadre du renforcement des capacités des militants, des cadres et des élus du Parti.  

Nous lui réaffirmons notre détermination à œuvrer au renforcement du partenariat bénéfique qui lie le PDCI-RDA à la Fondation KONRAD ADENAUER depuis plusieurs années. 

Je déclare ouverte, la 3ème journée parlementaire du Groupe Parlementaire PDCI-RDA. 

 Je vous remercie pour votre aimable attention. 

 Fait à Abidjan, le 5 novembre 2018

P/ le Président du Groupe Parlementaire

PDCI-RDA à l’Assemblée Nationale

p.o la vice-présidente

Madame DEMEL YACE Laurette

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS