Les voisins de la RD Congo divisés par l’élection de Félix Tshisekedi    En RD Congo, l'Église catholique "craint que le système ne perdure avec le nouveau président"    Manifestations au Zimbabwe : le président Mnangagwa rentre à Harare    Heurts entre partisans de Martin Fayulu et Félix Tshisekedi à Kinshasa    Beth Koigi, la Kényane qui transforme l’air en eau potable    Attaque au Mali : "Aqmi conserve des capacités logistiques non négligeables"    Élections en RD Congo : l'Union africaine reporte sa mission à Kinshasa    Une base de l’ONU attaquée dans le nord du Mali    Israël renoue ses relations diplomatiques avec le Tchad    Le groupe jihadiste Aqmi revendique l'attaque d'une base de l’ONU au Mali    Visite historique de Benyamin Netanyahou au Tchad    Félix Tshisekedi proclamé président de la RD Congo par la Cour constitutionnelle    Des frappes américaines tuent plusieurs dizaines d'islamistes shebabs en Somalie    Au Burkina Faso, le gouvernement Thiéba a démissionné    À Goma, la population vit dans l'attente des résultats de la présidentielle

Filtrer les éléments par date : samedi, 03 novembre 2018

Décès d’Aboudrahamane Sangaré/Le Fpi perd un grand combattant

Il est un peu plus de 11h quand l’information circule dans tout le pays. L’on apprend que Aboudrahamane Sangaré, chef de file de l’aile radicale du Front populaire ivoirien (FPI) est décédé  ce samedi dans un établissement médical à Abidjan .De sources proches, celui que l’on appelait ’’le gardien du Temple" au FPI tendance Gbagbo ou Rien (GOR) serait décédé suite à une intervention chirurgicale après quelques semaines de maladie. Dès l’annonce de son décès, l’ex-première dame Simone Gbagbo s’est rendue dans la clinique accompagnée de plusieurs hauts dignitaires du parti pour constater les faits.  Selon des sources concordantes, souffrant d’un cancer,  Aboudrahamane Sangaré avait été hospitalisé il y a quinze jours à l’Hôtel-Dieu dans le quartier de Treichville. Opéré, il a ensuite été transféré dans un état critique à la polyclinique Farah dans la commune de Marcory vendredi dans la soirée. Il est décédé  ce samedi au petit matin. Le décès d’Aboudrahamane Sangaré intervient une semaine après celui de l’ex-directeur général du Port Marcel Gossio, par ailleurs vice-président du FPI et du professeur Abouo N‘Dori Raymond, le 8 septembre dernier des suites d’une crise cardiaque. Depuis septembre, cela fait trois hauts cadres du Fpi qui décèdent.

A.M

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS