À l'Élysée, Haftar affirme que les conditions d'un cessez-le-feu en Libye ne sont pas réunies    En Centrafrique, le massacre de 26 civils menace l'accord de paix    Cyril Ramaphosa réélu président de la République en Afrique du Sud    RD Congo : Sylvestre Ilunga Ilunkamba, un Premier ministre de consensus    Libye : les combats s’intensifient au sud de Tripoli, l'ONU redoute une "longue" guerre    Une religieuse franco-espagnole assassinée en Centrafrique    En Algérie, étudiants et enseignants dans la rue contre "un État militaire"    RD Congo : la dépouille d'Étienne Tshisekedi sera rapatriée à Kinshasa    Tunisie : l'expert de l'ONU arrêté pour "espionnage" remis en liberté provisoire    "La Guinée représente la première nationalité parmi les mineurs non accompagnés en France"    Les Malawites se rendent aux urnes sur fond de lutte contre la corruption    Au Soudan, les négociations sur la transition s'achèvent sans accord    République Démocratique du Congo : Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier ministre    Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé Premier ministre de la RD Congo    En Algérie, le chef de l'armée appelle au respect du calendrier de la présidentielle

Femme/ Jusqu'à quel âge peut-on tomber enceinte ?

Femme/ Jusqu'à quel âge peut-on tomber enceinte ?

On note de plus en plus de grossesses tardives dans le monde. Qu’appelle-t-on grossesse tardive ? Jusqu’à quel âge peut-on tomber enceinte ? Après 35 ans, âge charnière, il y a une forte baisse de la fertilité. L’âge de 38 ans est considéré comme un second palier de baisse. Et 40 ans, comme le seuil à partir duquel on parle de grossesse tardive, les grossesses hyper-tardives concernant les femmes de plus de 45 ans.  Selon un rapport publié en 2017, l’âge moyen des femmes à leur premier accouchement est passé de 24 ans en 1974 à 30,7 ans en 2017. De même, l’âge du dernier enfant à la quarantaine est devenu de plus en plus fréquent. Jusqu’à quel âge peut-on tomber enceinte ?La fertilité de la femme, autrement dit sa capacité à concevoir un enfant, diminue fortement à partir de 35 ans et devient nulle à partir de la ménopause (vers 50 ans). Mais la ménopause est en réalité un seuil ultime. Dans les faits, la capacité à concevoir un enfant est déjà nulle quelques années avant la déclaration de la ménopause. Au-delà de 40 ans, non seulement le délai pour tomber enceinte sera plus long, mais les risques pour le bébé et pour la mère seront eux aussi accrus. Selon l’INED, les risques de fausse couche sont de 12 % à 25 ans contre 30 % à 43 ans. Toujours selon cet institut, une femme désireuse de tomber enceinte dans l’année aura 75 % de chances de l’être à 30 ans contre 44 % à 40 ans. Par ailleurs, la PMA (Procréation Médicalement Assistée) a d’autant moins de chances d’aboutir que la femme a dépassé 35, voire 40 ans. Enceinte après 45 ans est donc possible, mais plus compliqué et plus risqué.

Infosivoir.net avec MSN

 

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Retour en haut